cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2009  > Galerie photos

Résumé en photos de la 32e édition des 24H du Mans moto (1)

Envoyer l'article par mail
Publié le

Au vu et au su des essais qualificatifs, cette édition des 24H du Mans moto 2009 laissait entrevoir une bagarre très intense entre tous les participants. Mais très vite le soufflé est retombé, puisque deux des principaux favoris étaient hors champ : La Yamaha N°94, pourtant 2e temps de la superpole, avec une casse moteur et la Honda officielle N°111 se retrouvait dans le bac à graviers.

Ensuite les conditions météo se sont dégradées tout au long du w.e provoquant nombre de chutes et d’abandons en tout genre. Le bilan pour Michelin Power research team N°63, et la Kawasaki N°11.

Un départ sous le soleil

Un départ sous le soleil

C’est sous un splendide soleil que se sont élancés les 46 équipages de cette 32e édition des 24H du Mans moto, en lieu et place des 56 équipages habituels. La « criss » étant passé par là. Mais le nombre de spectateurs est en augmentation, aux dires des organisateurs, de 10% !

Du pipole dans les stands

Du pipole dans les stands

Jean Luc Lahaye est venu au Mans soutenir l’équipage N°78 de Napoli, Jonot et Garonnat. La dernière fois que l’on a vu le chanteur sur une moto au Mans, cela remonte à 1987 !

Da Costa en leader pendant une demi heure sur Kawasaki

Da Costa en leader pendant une demi heure sur Kawasaki

Les conditions de piste sèche conviennent parfaitement à la Kawasaki n°11 de Julien Da Costa, qui mène durant la première demi heure de course. Le pilote de Béziers est le leader devant la Suzuki N°1 de Vincent Philippe. Notez que la Yamaha N°7 avec Gwen Giabbani et la Honda N°63 avec Josep Monge sont juste derrière !

1er abandon pour la GMT 94

1er abandon pour la GMT 94

Après seulement ¼ d’heure en piste, Sébastien Gimbert (Yamaha N°94) rentre dans les stands. Le moteur a chauffé. Après avoir perdu 18 mn a changer le radiateur, la moto repart pour un tour pour rentrer immédiatement : C’est fini. En 2008, la Yamaha N°94 avait déjà abandonné au Mansaprès 2H de course, moteur cassé.

Sortie de piste pour Matthieu Lagrive

Sortie de piste pour Matthieu Lagrive

Matthieu Lagrive, qui avait pris le commandement de la course sur la Honda N°111 est victime d’une sortie de piste au garage vert, aux alentours de 14H20. (Voir la pendule dans le fond). Cet arrêt lui coûte 9mn et la machine officielle dégringole à la 42e place !

Samedi : 17H10 arrivée de la pluie

Samedi : 17H10 arrivée de la pluie

A partir de 17H, une pluie fine persistante va tomber tout au long du w.e avec de courtes pauses d’une à 2 heures. Ces pluies vont provoquer des chutes en cascade, dont celle de Tristan Guyot (aucun lien de parenté avec Christophe) sur la Kawasaki « Full Gaz Racing Team » N°116

Dur apprentissage de l’endurance pour la Michelin officielle.

Dur apprentissage de l'endurance pour la Michelin officielle.

Après avoir pris du retard suite à un changement de relais électrique, puis perdu du temps pour un changement de roue avant qui s’éternisait. Le pilote du Michelin Power Research Team, Josep Monge, part sans ses brassards (obligatoires !). Il se voit infliger un stop an go ! Résultat pointé 4e en 3e heure de course la machine officielle du manufacturier plonge à la 35e place !

Panne d’essence pour Kenny Foray sur la Kawasaki N°11

Panne d'essence pour Kenny Foray sur la Kawasaki N°11

Un peu après 21H, Kenny Foray ramène la kawasaki officielle à la poussette ! Il est en panne d’essence. Apparemment la chute de Moreira, au virage du raccordement vers 18H00 a déformé le réservoir et sa modifié sa contenance.

Fin de parcours pour la National Motos

Fin de parcours pour la National Motos

Après avoir collectionné les chutes, dont deux au raccordement avec Diego Lozano, l’équipe de National Motos jette l’éponge un peu avant minuit. C’est dommage pour la Honda de National Motos qui figurait dans le Top 5 après 4H de course.

La liste des abandons s’allonge

La liste des abandons s'allonge

A minuit la liste des abandons s’allonge avec le retrait de la Honda N°56 de Team Select Machine de Yann Sotter, Mickaël Pichon et Jocelyn Henry. Non seulement cette chute a endommagé le moteur, Mais Joclyn a dû être dirigé vers le centre médical.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



19 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook