cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2018  > Actualités sportives

Coupes de France Promosport 2018 : les forces en présence

Envoyer l'article par mail
Publié le

Un petit tour d’horizon rapide lors de la première épreuve des Coupes promosport qui s’ouvre à Lédenon les 7 et 8 avril 2018. Etat des forces en présence dans les catégories 1000, 600 et promo 500 cup.

Promosport 1000 : Jeremy Cramer un des favoris

Promosport 1000 : Jeremy Cramer un des favoris

Après le départ en FSBK du vainqueur 2017 Alex Sarrabayrouse qui est passé en Superbike, les favoris 2018 seront logiquement Jeremy Cramer ( Suzuki N°76 ) qui le remplace au sein du team Cottard Motos . Pour rappel Jeremy Cramer était aux couleurs de Yamaha en 2017.

Promosport 1000 : Billy Cornut l’autre favori

Promosport 1000 : Billy Cornut l'autre favori

Il va y avoir un climat de revanche entre Jeremy Cramer et Billy Cornut. En effet, ce dernier a dû s’incliner de deux points lors de la finale de Nogaro face à Jeremy. Billy Cornut avait dû alors se contenter de la 4e place au classement scratch.

Johann Nigon : attendu au tournant.

Johann Nigon : attendu au tournant.

Attendu au tournant, Johan Nigon (Yamaha N°333) avait dominé la catégorie à Lédenon, peut-il renouveler sa performance en 2018 ? Engagé sur l’intégralité des Coupes de France avec sa Yamaha n°333, nul doute qu’il dispose des capacités nécessaires pour bouleverser l’ordre établi. On attend qu’il concrétise ses ambitions.

Ludovic Descours franchit un cap, un pic !

Ludovic Descours franchit un cap, un pic !

N’oublions pas également un des animateurs 2017 de la Promo 500 CUP, Ludovic Descours ( Yamaha N°11 ) qui franchit un grand pas et s’aligne en 1000 en 2018.

Quelques nouveaux, présents dans différentes catégories du FSBK en 2017, seront à surveiller, comme Florent Tourne (Yamaha N°30 ) et Gaëtan Gouget ( Honda N°68 ), ou même Corentin Brenon (sur Honda N°68 ) ou Pierre Sambardier (sur Suzuki N°71 ) .

PROMOSPORT 600 : Une catégorie très ouverte.

PROMOSPORT 600 : Une catégorie très ouverte.

Le grand vainqueur 2017 des Coupes promosport, Guillaume Pot (Yamaha) est parti en championnat de France FSBK où il dispute le Supersport. Son dauphin 2017, Thibault Nagorski (Suzuki N°68 ) retrouvera son rival de 2017 Clément Fitte (Yamaha N°27), mais aussi à Ludovic Rizza (Yamaha N°89 ), qui a été un animateur omniprésent en 2017. Il ne fait pas mystère de ses ambitions après une préparation très sérieuse pendant l’intersaison.

Promosport 600 : les outsiders

Promosport 600 : les outsiders

Parmi les nouveaux venus. Tanguy Zaepfel (Yamaha) était en Supersport en 2017 et ne devrait donc pas être dépaysé. Ce n’est pas le cas pour Benjamin Vaucher ( Suzuki N°92) et Gabriel Sanchez (Yamaha N°31 ) les 2 premiers de la saison passée en Promo 500 CUP, qui « montent en 600 » en 2018 Ils auront sans doute besoin d’un temps d’adaptation à cette catégorie avant de reprendre leurs habitudes aux avant postes. Ils sont également suivis dans cette catégorie par Cyril Eruam qui a terminé 3ème sur leurs talons en 2017.

Promo 500 CUP : L’autre « coupe Honda ».

Promo 500 CUP : L'autre « coupe Honda ».

Le pilote suisse Samuel Trueb sera logiquement le grand favori en 2018. Il devrait être contesté par les anciens de la catégorie Lucas Meunier ou Baptiste Vaucher qui ne comptent pas lui faire de cadeau. A suivre également Alexis Meignan ou encore Baptiste Estadieu.
Le Promo 500 CUP c’est LA catégorie pour débuter et s’arsouiller à très peu de frais. Il n’est donc jamais exclu qu’un nouveau nom sorte du chapeau et vienne donner du fil à retordre aux favoris.
Aucun suspense en revanche pour la marque qui les mènera sur le podium final puisque cette année encore tous les concurrents sans exception se présentent sur des Honda 500 bicylindres.
Moto unique et pilotes « enthousiastes », c’est assurément la garantie de très belles bagarres.

Gabriel Sanchez : Les contraintes du passage du 500 à la 600

Gabriel Sanchez : Les contraintes du passage du 500 à la 600

Gabriel Sanchez ( Yamaha N°31) a terminé second en Promosport CUP en 2017. Il nous livre les points clés sur lesquels il est nécessaire de progresser lors du passage en 600. « Concernant l’aspect technique, la différence la plus fragrante concerne les suspensions. Elles sont plus complexes à mettre au point et pour avoir une bonne tenue de route elles demandent à être réglées très précisément ». Rappelons que le règlement Promosport permet d’adapter des suspensions plus performantes (mais aussi plus complexes) sur les motos.
« Pour ce qui est du pilotage, là on repart de zéro. En 500, les moteurs étant peu puissants, il fallait surtout s’attacher à garder la plus grande vitesse de passage en virage. Alors qu’en 600 afin de profiter de la puissance supérieure, il faut casser les virages pour redresser la moto et remettre les gaz plus tôt. Mais on risque aussi de perdre trop de vitesse et de brûler les pneus. C’est donc un compromis idéal qu’il faut rechercher ».


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

21 septembre 2017
Nogaro : Rencontre avec Gabriel Sanchez 2e en 500 Cup

27 septembre 2017
Benjamin Vaucher : quatre saisons avant de décrocher le Graal en 500 (...)

Avce cette 2e victoire d'affilée, Kevin Longearet réduit sensiblement l'écart avec Julien Pilot.

23 juin 2011
Deuxième victoire de Kevin Longearet en 600 promosport à Magny Cours

16 mai 2017
Clément Fitte, le passage du Sportwin aux Coupes promosport

 
74 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook