cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Benjamin Vaucher : quatre saisons avant de décrocher le Graal en 500 Cup

Envoyer l'article par mail
Publié le

Benjamin Vaucher a mis quatre saisons avant de décrocher le Graal, c’est à dire être sacré vainqueur de la Coupe 500 Cup en 2017. Lors de la finale de Nogaro, il a décortiqué pour cybermotard, sa progression, avec des hauts et des bas.

Après s’être donné tous les moyens en 2017, pour remporter la 500 Cup, Benjamin Vaucher va sa lancer en 600 promosport en 2018 !

A cybermotard, nous suivrons de près ce pilote originaire de Montpellier, âgé de 29 ans !

Benjamin Vaucher a été sacré vainqueur du 500 Cup à Nogaro de la saison 2017, avec 5 points d’avance sur Gabriel Sanchez. Mais il lui a fallu trois saisons auparavant pour arriver à ce résultat. Benjamin a fait ses débuts en 2014 en 500 Cup, avec son frère Baptiste, et durant deux saisons ses résultats vont connaître des hauts et des bas, mais la lumière se fait sans doute jour quand « J’ai eu de beaux moments comme 2 top 5 en 2015 qui m’ont motivé ! » explique-t-il .

Puis il décide de « booster » sa carrière en 2016. Sur les conseils d’Alex Sarrabayrouse, il décide d’investir dans une Honda 500 CBF plus récente, dont le châssis est plus évolué. Ensuite il est déchargé de toute la logistique, cad le transport et l’entretien de la moto par son papa. Cela a permis à Benjamin « d’avoir du temps pour trouver des partenaires ».

Résultat ce Kinésithérapeute de 29 ans, installé à Montpellier, aborde la saison 2016 plein de confiance. Hélas « mon frère a chuté gravement à Croix en Ternois et je n’ai pas roulé ! »

Le bout du tunnel semble se dessiner, quand il obtient sa première victoire à Pau. Hélas, retour de manivelle à Magny Cours « Mon moteur a cassé et je suis tombé. Epaule brisée, la saison s’est arrêtée là sur un bilan plutôt moyen ! » se désole-t-il.

Mais loin de se décourager, Benjamin Vaucher reconnaît qu’en début de saison 2016 « Je manquais de rythme et je n’avançais pas ! »

Fort de ces expériences, Benjamin Vaucher se prépare à fond durant l’hiver « j’ai abordé 2017 encore mieux préparé : entraînements en hiver pour être dans le rythme dès le début de saison, et réfection complète du moteur pour ne plus subir la mécanique ! »

Et cela marche ! Benjamin Vaucher s’astreint à un programme bien précis « J’ai appliqué la même méthode de travail à chaque course : ne pas s’enflammer dès le début des essais, mais monter en rythme tout au long du WE. Mettre un coup de rein en course lorsque c’est nécessaire, mais aussi gérer si c’est utile pour éviter les chutes et marquer des points à chaque manche. Du coup j’ai fait la saison en tête, et j’ai abordé la fin de saison sans trop de pression avec une bonne avance que je me suis appliqué à gérer. Avec 13 podiums (dont 5 victoires) sur 16 manches j’ai été très régulier et j’ai décroché le titre. Le bilan est donc très positif ». Conclut-il.

Pour Benjamin le 500 Cup est vraiment la formule idéale pour débuter la compétition moto. Selon lui « C’est une bonne école pour débuter. La puissance moteur n’est pas énorme ce qui limite les casses et pardonne les fautes, mais de ce fait la moindre erreur fait perdre du temps. Il faut donc soigner le pilotage et la fluidité des passages en courbe pour garder de la vitesse. Les pièces sont nombreuses en occasion à un prix abordable. Mais c’est un sport mécanique et il faut quand même partir sur une base saine si on veut éviter les déboires. »

On reverra Benjamin en 2018, grâce au soutien de la société Shetters Vision, il roulera en 600 Promosport sur une Yamaha R6 dernier modèle. « Je sais que le step est important et j’ai hâte de commencer les entraînements pour être prêt. Je suis en tout cas très motivé à l’idée d’essayer quelque chose de nouveau ».

Au passage Benjamin Vaucher, joue le jeu et n’hésite pas à remercier ses soutiens, dont Bernard Folché « qui a refait mon moteur après ma casse de 2016 ». Voir la liste ci-dessous.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

25 septembre 2017
Un retour, plutôt réussi, en compétition pour Jeremy Cramer

4 août 2017
Video : Le retour de Jeremy Cramer en promosport

Charles Geers leader (quasi) incontesté en 1000 promosport

4 août 2011
Le Mans : 2e victoire d’une BMW en 1000 promosport

Alex Plancassagne écrase la concurrence en catégorie 1000 cm3

11 août 2015
La galerie photo de la 7e manche des Coupes promosport à Magny Cours

 
24 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

17 avril 2018
Hugo De Cancellis propulsé dans la cour des grands en Mondial SSP300

17 avril 2018
Joseph Foray du 500 cup au supersport 300

2010 premier TT pour Gregory Cluze

14 mars 2018
Le parcours de Gregory Cluze depuis 2010

2000, première photo historique

11 mars 2018
Retour sur la carrière de Grégory Cluze, passager side-car

12 février 2018
Side-car : Paul Léglise et Max Olliger dans la cour des grands

26 octobre 2017
Le team « Monkey » sur les routes du Moto Tour 2017
23 octobre 2017
Julien Toniutti : la passion de la course sur route
18 octobre 2017
Moto Tour 2017 : Un premier essai réussi pour Sonia Barbot.
25 septembre 2017
Un retour, plutôt réussi, en compétition pour Jeremy Cramer
21 septembre 2017
Nogaro : Rencontre avec Gabriel Sanchez 2e en 500 Cup
15 août 2017
Tourist Trophy : Max Vasseur, un passager de side-car qui est loin de démériter
10 juillet 2017
Le parcours de Simon Devese, de l’aéronautique à la mécanique moto de compétition.
14 juin 2017
Retour au pays pour Guillaume Raymond en Trophée Pirelli 600.
29 mai 2017
Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »
29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.
4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport
11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle
7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure
3 janvier 2017
2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - car
16 décembre 2016
Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne
 
La moto fait partie de la famille Labarthe

5 avril 2018
Découverte du challenge sherco sur le circuit du Mans

les évolutions de la Suzuki GSX-R 2018

15 mars 2018
Une nouvelle Suzuki pour le Junior team en 2018

5 février 2018
2018 : Le nouveau défi de la Métiss

 

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook