cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2012  > Actualités, manifestations

Les français brillent au Festival Side-cars de Mallory Park 2012

Publié le

Le dimanche 28 octobre 2012 avait lieu sur le circuit de Mallory Park, en Grande Bretagne of course, le 18e Festival side-cars, l’incontournable rendez-vous de tous les fans de cette discipline. Avouons le, ce Festival 2012 ne fut pas un cru exceptionnel : 75 engagés seulement (à comparer avec les 200 il y a quelques années), quasiment aucune star des très fameux championnats britanniques F1 et F2, une météo à "l’anglaise".

Toutefois avec les britishs, le spectacle est toujours là d’autant plus que Mallory est un short-circuit superbe, style gros-cœur, où les spectateurs sont particulièrement choyés car toujours très près de l’action, sans être confinés derrière des grillages du type"zoo". L’absence de soleil n’a pas empêché les trois équipages français engagés de briller.

Mallory Park est situé entre Birmingham, où se trouve le sublime National Motorcycle Museum et Leicester.

Tim Reeves/Ashley Hawes font le show.

Seul équipage vedette présent (N°77), l’extra-terrestre Tim Reeves et son passager Ashley Hawes champions du monde 2012 ont à eux seuls fait le show. Parfois on se demande si Tim Reeves a remarqué que la piste était mouillée…Pilotage agressif, généreux, hyper impressionnant, des watts en veux-tu, en voilà et pourtant …toujours sur la piste, pas une fausse note, bref un grand Monsieur.
L’équipage a remporté la Chilcott Tony Trophy (entre autres), une course à handicap, c’est à dire que les meilleurs partent les derniers, à eux de remonter tout le monde pour gagner. Spectaculaire, géniale, grandiose, on ne calcule pas, c’est poignée ouverte adonf, bref toutes les qualités du vrai spectacle, on en redemande. On notera sur la photo que, à part Tim Reeves, tout le monde a des visières fumées, sauf qu’il n’y a pas eu une goutte de soleil, ah ces bristishs ...

Leblond/Roussel, première apparition à Mallory

Nos Frenchies ( N°108), 3e de notre championnat 2012 en classe F2 découvraient Mallory Park. Si François Leblond est un grand spécialiste du Tourist Trophy sur L’île de Man, où on court en "individuel" doit-on le rappeler, il n’avait encore jamais roulé sur circuit en Angleterre et encore moins en "peloton" exercice baston toujours un peu délicat auquel nous autres français ne sommes pas vraiment habitués. Autant dire qu’ils ont été parfaits, François a vécu un super week-end, même s’il est allé faire un tour dans le gazon y étant franchement "poussé" par un équipage british perdant le bénéfice d’une 4e place assurée dans la Race two 600 A. Bonus, ils ont roulé avec Tim Reeves dans la course Chilcott Tony Trophy, un moment qui compte dans une vie de side-cariste…

Patrick Geffray sur un petit nuage

Patrick Geffray ( N°172), le plus rapide des tatoueurs français (son job), plus précisément au Mans, est un inconditionnel des courses en Grande-Bretagne (ah, l’accueil..) et compte aussi plusieurs participations au TT et à Mallory Park. Il est venu à Mallory avec un tout nouveau matériel, à savoir un LCR (comme Louis Christen Racing) le seul fabricant no british, à savoir suisse, à construire des châssis F2 avec notre français Sam Gache. Toutefois la suspension arrière a été modifiée par le britannique Baker. Les petits malins auront remarqué que la carène n’est pas LCR mais aussi Baker. Pour une toute première apparition dans ce side, avec un tout jeune et excellent passager, Ainé Ronnie, 18 ans qui disputait seulement la deuxième course de sa vie, ils ont excellemment bien roulé, se permettant de finir devant François Leblond dans la Chilcott Tony Trophy.Conclusion, que du bonheur !

Famille Simmoneaux : pour rouler, ils ont roulé !

Même s’ils participent peu à notre championnat (qui a dit crise ?), les époux Simonneaux sont des passionnés bretons comme seul le petit monde du side peut receler. Adeptes également De Mallory Park, ils auront participé à pas moins de 5 courses. Même s’ils n’ont pas joué les premiers rôles, ils ont fini honorablement toutes les courses et participé dans des conditions dantesques à la dernière, sous le déluge, quasiment de nuit, le sourire en plus…des souvenirs pleins la tête, forcément quand vous cotoyez Tim Reeves sur la piste...

Sortez la monnaie

A Mallory Park, chaque année, on croit avoir tout vu, et pourtant à chaque nouvelle édition on découvre des trésors roulants. Ainsi, sur notre photo, un châssis court Windle propulsé par un ADM (comme Auf Der Maur, un motoriste suisse) 500cc 2 T, du collector pas du tout bon marché, le top du top en moteur side avec le Swissauto et le Krauser. Ce moteur fut champion du monde en 1995,1996 et 1997 avec des pilotes de légende comme Steve Webster et Darren Dixon. Avec quelque chose comme 200 ch pointus, qui sûrement auraient encore leur mot à dire mais bon… Et puis, mon cher Monsieur, le bruit, je veux dire la musique…pas du diesel aseptisé. Notez la disposition un poil originale des pots d’échappement.

Du Honda 2 temps bi-cylindre en side…

Encore de la magie à Mallory, un side, certes un peu bitza engagé en classe Open, propulsé par un moteur mythique bi-cylindre 2 temps monté sur la Honda NSR 500 V de la grande époque des GP (même si ça doit en chagriner quelques uns). Cette moto compétition client qu’ont utilisée jadis nos français Régis Laconi et Sébastien Gimbert date de la fin années 1990, avec un bon rapport poids/puissance, mais insuffisant pour contrer les 4 cylindres. Admirez les pots inox, la finesse de l’ensemble, pas de chance, ils ont remballé rapidement, c’est ça aussi le 2 temps…

Grand moment de solitude

Chacun dans son coin quand le pilote Brian Ilaria a perdu son passager Nick Robert à la suite d’un tête à queue dans Devil’s Elbow. Heureusement les commissaires de Mallory Park, hyper efficaces (et fort sympathiques) ont stoppé le side à temps car à la suite de la grande ligne droite des stands, on aborde une courbe d’enfer ultra rapide, Gerard’s Bend (est-il quelque chose de comparable en France ?) où les choses auraient pu mal se passer.

Tony Brown, tout d’un futur grand

Seul pilote britannique d’envergure à ce festival en classe F2, Tony Brown qui pilotait un LCR Honda 600 était le seul avec son passager Dips Chauhan à donner la réplique à Tim Reeves. Sur notre photo, on peut remarquer que la carène LCR F2 est intégrale comme sur les sides longs F1. On y lit NCR, qui signifie Nick Crowe Racing du nom du team manager, lequel Nick Crowe, on s’en souvient avait connu un effroyable crash au TT 2009 y perdant un bras. L’équipage a épaté les spectateurs par son attaque sous la pluie, mais bien que les F2 soient plus à l’aise sur le mouillé que les surpuissants F1, Tony Brown n’a rien pu faire face à l’extra-terrestre Tim Reeves.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 33

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook