cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 18 mars 2019

LCR Krauser : réplique du 500 2T Yamaha 4 cylindres !

C’est avec ce châssis, un LCR Krauser, que la légende Rolf Biland associé à Kurt Waltisperg a participé au championnat du monde 1986 qu’ils ont terminé à une décevante huitième place. Le moteur est un Krauser, une réplique très améliorée du 500 Yam 2T 4 cylindres compé-client. A Mallory, ce side a roulé (très gentiment, il ne fallait pas le casser) à quelque 5 secondes du meilleur temps en side F1 établi par le tout bon équipage Lawrie/Neave sur leur LCR Suzuki 1000 dernier cri. Preuve que ce moteur 500 –un vrai moteur de course- serait encore dans le coup. On se plaît à imaginer des cracks comme Reeves ou Paivarinta sur ce LCR Krauser aux commandes.

Seymaz Yamaha, l’autre constructeur Suisse

Présent à Mallory, pour l’œil car il ne courrait pas, ce superbe side Seymaz Yamaha. Seymaz fut autrefois l’autre grand constructeur de châssis-poutre avec LCR (Louis Christen Racing). Tous deux étaient suisses, seul LCR demeure de nos jours. Ce side ex-Biland fut champion du monde en 1977, piloté par le britannique Georges O’Dell, lequel avait commencé la saison avec un Windle.
Le moteur était un Yamaha 750 kité en 500. Ce fut le premier titre de Yamaha en side.

Morgan de toi

Le festival side-car de Mallory propose des courses, en dehors des machines modernes, de classe : Classic, Post-classic et Vintage dans laquelle sont présentes les vénérables Morgan. Sur notre photo, cette magnifique Morgan/Jap qui a bouclé un tour à 117,77 km/h de moyenne ! Pas ridicule du tout, on peut même dire impressionnant. Mais on le sait, Mallory , c’est baston à tous les étages, pas démonstration !
Si on connaît les voitures Morgan, on sait moins que cette entreprise a commencé par produire des tricycles à moteur Jap dès 1910.

Un Messerschmidt KR175 à trois roues

Ce curieux engin, comme flambant neuf, a tout à fait sa place parmi les sides. En effet, c’est un véhicule biplace à 3 roues que l’on pilote avec un guidon. Venu par la route et présent sur le parking, il n’ y a qu’en Grande-Bretagne qu’on peut voir ça ! C’est un Messerschmidt KR175, KR comme Kabinenroller ou scooter à cabine. Messerschmidt était le constructeur des fameux avions de chasse allemands pendant la seconde guerre mondiale et après la défaite nazie, il a bien fallu se recycler, d’où la fabrication de ce véhicule économique. On remarquera qu’il a un aspect cockpit d’avion. (Notez l’emblème de la Luftwaffe sur le côté gauche)

De grands enfants sur des mini-sides !

Pour le fun, pendant la coupure déjeuner, on pouvait assister à des démonstrations surprenantes de mini-sides avec des équipages d’adultes. Mûs par des moteurs 80 ou 125 cm3, ces sides néanmoins avancent. Bon la place dévolue au pilote et au passager est vraiment short, on est loin du confort des sides F1. N’empêche, le public a bien ri !


Albert Grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

23 février 2019
Paul Léglise en championnat mondial side F1 600

7 novembre 2011
Side Car : podium historique des Français à Mallory Park

25 janvier 2019
Klaus Enders, une légende allemande du side-car mondial nous a quittés

12 janvier 2019
Rolf Biland, une des légendes hélvétiques du side-car

 

Visiteurs connectés : 44

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook