cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les teams motos  > 2013 à 2015

Adrien Morillas en faveur du changement du règlement technique du Mondial superbike 2014

Publié le
Documents audio

Adrien Morillas engagera une machine en catégorie "EVO" en 2014

Selon Adrien Morillas, l’apparition de la catégorie "EVO" en mondial superbike devrait inciter davantage de teams à s’engager dans cette catégorie.
Mais cette catégorie EVO sera beaucoup plus facile à gérer que les fameuses "CRT" en motoGP !

Pour mieux appréhender le changement du règlement technique du Mondial superbike 2014, cybermotard est allé interroger Adrien Morillas le team manager de MRS ( Morillas racing School) à Silverstone.

Pour rappel Adrien Morillas a pris sous son aile des jeunes comme Loris Baz et Jeremy Guarnoni, avec les résultats que l’on sait.

Mais en en ce qui concerne le règlement technique du mondial superbike 2014, Adrien Morillas se fait plus précis. «  Il y aura la catégorie « EVO » qui fera son apparition aux côtés de la catégorie superbike. » Mais cette catégorie « Evo » n’aura pas du tout les mêmes attributions que la catégorie CRT en motoGP. Car selon Adrien Morillas, « En catégorie « Evo » on aura droit aux fourches superbike (visiblement identiques à l’extérieur, d’une machine de série), aux freins et aux roues « superbike » » cad en magnésium, donc beaucoup plus légères que les roues des motos de série.

Par contre ce « pack » devrait s’instaurer sur un châssis de moto standard. Idem pour le moteur qui serait « identique au 1000 superstock actuelles ». Par contre le bras oscillant arrière serait proche des SBK, mais l’électronique embarquée serait « stock ».

Un boitier électronique que l’on trouve dans le commerce « coûte environ 1000 €, alors que l’électronique Magnetti Marelli vaut au minimum 100.000 euros ! » détaille Adrien.

Enfin la grande nouveauté de la catégorie « Evo », c’est que ces machines auront droit aux pneus slicks ! « Sur certains circuits, les 1000 superstock avec leurs pneus de route sont à une seconde et demi des superbike. Avec des slicks, les machines « EVO » devraient se rapprocher du Top ten sans problème.

Bien entendu cette catégorie « EVO » coûtera un peu plus cher que la catégorie 1000 superstock ( qui revient entre 100 et 150.000 euros) et les budgets seront assez proches des 300.000 euros.

L’avantage c’est que cette catégorie « Evo » permettra de mieux remplir la grille de départ du superbike (18 engagés seulement à Silverstone). De plus le départ de BMW et d’Aprilia devraient encore réduire le nombre de motos engagées en Mondial superbike.

Et surtout selon Adrien, cette catégorie « Evo » sera le meilleur moyen d’abaisser les coûts en compétition. En effet « Aligner une moto en Mondial superbike coûte au bas mot 1 million d’euros, et pour les machines « usine » il faut compter 5 millions d’euros. Quel est le team qui peut se permettre de mettre autant de moyens ? Surtout si c’est pour apparaître en fond du Top 15 ! »

Pour sa part Adrien milite pour l’apparition de cette catégorie « Evo » depuis près de trois ans. « Pour ma part, je vais essayer d’engager une seule moto en catégorie Evo en 2014. Ensuite si on trouve les budgets, on verra bien. Mais on va déjà essayer avec une machine et un pilote »


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

28 février 2011
Superstock 1000 : Randy Pagaud intègre le Garnier Alpha Racing Team !

10 juin 2012
Victoire de Sylvain Barrier en 1000 Superstock à Misano.

2 janvier 2011
Après son titre en 600 Superstock, Jérémy Guarnoni se lance en 1000 Superstock (...)

23 septembre 2012
Pole position pour Sylvain Barrier en Coupe 1000 superstock à Portimao

 

Visiteurs connectés : 32

Rechercher
Articles dans la même rubrique

1er décembre 2015
Note positive pour la Race Experience School, après un an de fonctionnement

27 novembre 2015
Une nouvelle filière de détection de jeunes pilotes en FSBK ?

1er mars 2015
Le PLV Racing prêt pour une nouvelle saison 2015

23 juillet 2014
La double casquette de Sébastien Gimbert en championnat de France Superbike.

11 juin 2014
A la rencontre du Fan’s club Patrick Pons

13 janvier 2013
Hommage à Jean Claude Olivier en photos
 

14 décembre 2012
Le Junior team prêt à fêter ses 15 ans d’existence

25 octobre 2012
Le bilan de la saison 2012 du team SL Moteur en Trophée (...)

28 mai 2012
Le team 6e avenue présent sur tous les fronts .

 

19 juillet 2011
Eric Delcamp : du pilote moto à l’ingénieur en mécanique (...)

14 mars 2011
La force de frappe du Coutelle Junior team en superbike (...)

8 mars 2011
Pierre Chapuis : un concessionnaire Yamaha engagé à fond dans la (...)

 

21 décembre 2010
Nouveau défi pour Tony Falcone en championnat CEV en 2011

18 mai 2010
Objectif Top 5 pour le Coutelle Junior Team en Trophée (...)

20 avril 2010
Retour sur l’exploit de Tomizawa au Qatar en moto2

 

28 décembre 2009
En 2010, le TSM 77 s’engage pour la 2e saison supersport en FSBK, (...)

22 décembre 2009
Le Junior Team Suzuki prépare activement la saison 2010 (...)

9 décembre 2009
Coutelle Junior team investit le championnat de France superbike (...)

 

28 novembre 2007
Yamaha Racing sur les rails pour 2008

13 septembre 2007
Une Benelli Tornado au Bol d’or !

26 mai 2007
Une 2e Triumph en championnat supersport

 

8 novembre 2006
Le team Aspi Lussiana en Mondial ?

12 septembre 2006
Lausiztring : Une dixième place pour Chambon

7 septembre 2006
Assen : w.e . mitigé pour le Gil’ Motor Sport

 

9 décembre 2005
Le Junior team s’engage en 600 supersport en 2006 !

14 janvier 2005
Nouveaux challenges pour Guyot

30 décembre 2004
Le LMS Junior Team "Master of Endurance" 2004 !

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook