cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les teams motos  > 2011

Eric Delcamp : du pilote moto à l’ingénieur en mécanique appliquée

Publié le

Cybermotard a rencontré « Le Sorcier » alias Eric Delcamp, ancien pilote de mondial superbike reconverti en ingénieur et concepteur de suspensions moto.

Eric Delcamp avec Axel Maurin au supersport de Magny Cours

Le secret de la réussite d’Eric Delcamp : être sur le terrain au plus près des pilotes !

Cybermotard - La majorité des pilotes actuels te connaissent comme fabricant d’amortisseurs, mais une carrière resplendissante de pilote moto a occupé ta vie dans les années 80 ?

Eric Delcamp - Oui, en 1985 j’ai gagné les Promosport 750cc en réalisant un grand chelem de 9 victoires sur 9 courses. L’année d’après, j’ai remporté le titre en Superbike (ou plutôt en « production » (ça s’appelait comme ça !). En 1988 (c’était la naissance du WSBK) j’ai participé à 3 courses du championnat du monde Superbike : Hongrie 6e, Allemagne 5e, France 2e et j’ai terminé avec le tiers des points du champion du monde Fred Merkel qui avait participé aux 9 courses ! Cette année là, j’ai couru aux 200 milles de Daytona où j’ai eu le bonheur de pouvoir prendre la roue de Kevin Schwantz pendant quelques tours !! Concernant l’endurance, j’ai été intégré dans des teams officiels (SERT, TKF) et cela m’a permis de terminer 5 courses de 24 heures sur le podium et de courir à Suzuka.

Cyber – Comment est née cette reconversion de pilote à ingénieur en mécanique appliquées ?

E.Delcamp – Et bien je m’intéressais beaucoup à la mise au point de mes machines de course, aussi bien au niveau moteur que dans la partie cycle. J’ai démonté (puis remonté) mon premier amortisseur à l’âge de 18 ans, j’ai dessiné et construit une partie cycle à moteur 50cc Kreidler. La moto pesait 45 kg en ordre de marche, atteignait 170 km/h et j’ai gagné au Mans dès sa première sortie, j’avais 19 ans ! D’une façon générale, mes motos étaient très efficaces… Quand j’ai arrêté de courir j’ai monté une Société avec Jean Pierre Fournales où l’on fabriquait des amortisseurs travaillant en extension ainsi que des suspensions de VTT puis j’ai fait un « break ». En 2000, j’ai conçu un amortisseur qui ne pouvait pas « caviter » et puis je l’ai mis en production et on a gagné dès 2001.

Cyber – Aujourd’hui tes amortisseurs sont considérés comme les meilleurs produits français et européen par un grand nombre de pilotes de l’hexagone. De plus, il semble qu’il y ait peu de clients déçus de la performance de tes créations ! Quel est le secret de cette réussite ?

E.Delcamp – Je suis présent à toutes les épreuves pour effectuer mon développement. En plus, j’accompagne mes pilotes dans d’autres domaines comme le choix de la démultiplication, des pneus, la position sur la moto, la technique de pilotage, la stratégie etc…
J’essaye de leur transmettre ma « science de la course », donc évidemment, quand je suis là ça va mieux ! Vu de l’extérieur pas mal de gens pensent que je suis indispensable pour régler mon amortisseur. Mais en fait, on peut considérer que cette partie là ne représente que 1 % de mon travail, le reste étant de veiller à l’équilibre général de la partie cycle (fourche, centre de gravité, assiette etc…), de surveiller les problèmes périphériques tels que les colonnes de direction déréglées etc… je mets à profit mon savoir technique et mon expérience de la course.

Cyber – Delcamp Energie en quelques chiffres ?

E.Delcamp - Nous évoluons dans un domaine où il vaut mieux être compétent que nombreux. Delcamp Energie compte actuellement 3 personnes.
Nous produisons entre 50 et 100 amortisseurs par an, autant d’amortisseurs de direction, quelques centaines de fourches et amortisseurs préparés sont aussi à notre actif et il y a du développement à gogo. 130 victoires ont été remportées avec notre amortisseur, ainsi qu’une quinzaine de titres… (Et à peu près autant avec des préparations)

Cyber – Quels sont tes projets futurs, comment vois tu l’évolution de Delcamp Energie ?

E.Delcamp – Bien sûr, j’aimerai aller en Mondial, pour cela, il faut faire un peu de « politique » et s’organiser différemment, (beau camion, belles chemises…)
On a participé à la Moto2 de Stéphane Duterne, mais le temps imparti et le budget ne permettaient pas de faire quelque chose de vraiment innovant, cette moto est donc restée « conventionnelle », mais on n’a pas dit notre dernier mot !
On est bon sur le plan technique et on va s’organiser sur le plan commercial. L’activité « pédagogique » va se développer car l’utilisateur est en demande.
On a une fourche à l’étude, sa sortie dépendra des débouchés commerciaux.

Cyber – On sait que tu es un excellent coach en course, avec un « œil » particulièrement fin de ce qu’il se passe sur la piste ; si tu devais te reconvertir à nouveau dans quel domaine le ferais-tu ?

E.Delcamp - Team manager, à condition d’avoir suffisamment de budget pour faire tourner une équipe dans de bonnes conditions et avec pour objectif de gagner !

Merci a Eric Delcamp pour cette interview !

Retrouvez Delcamp Energie


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

6 janvier 2011
Education Racing Team (E.R.T) change de nom et devient +RACE Competition - Lycée J. (...)

24 mars 2011
Superbike 2011 : Main mise de BMW sur le championnat de France ?

16 juillet 2011
5e pole position de Sébastien Gimbert à Magny Cours

21 mai 2011
Nogaro : le championnat Open -superbike souffle ses 30 bougies

 

Visiteurs connectés : 28

Rechercher
Articles dans la même rubrique

14 mars 2011
La force de frappe du Coutelle Junior team en superbike 2011

8 mars 2011
Pierre Chapuis : un concessionnaire Yamaha engagé à fond dans la compétition.

21 janvier 2011
moto 2 : le team Technomag-cip passe au vert pour 2011

17 janvier 2011
Endurance 2011 : Nouveau challenge pour Eric Tanésie

9 janvier 2011
Nouvelle saison pour le PLV Racing en 2011

 

1er décembre 2015
Note positive pour la Race Experience School, après un an de (...)

27 novembre 2015
Une nouvelle filière de détection de jeunes pilotes en FSBK (...)

1er mars 2015
Le PLV Racing prêt pour une nouvelle saison 2015

 

14 décembre 2012
Le Junior team prêt à fêter ses 15 ans d’existence

25 octobre 2012
Le bilan de la saison 2012 du team SL Moteur en Trophée (...)

28 mai 2012
Le team 6e avenue présent sur tous les fronts .

 

21 décembre 2010
Nouveau défi pour Tony Falcone en championnat CEV en 2011

18 mai 2010
Objectif Top 5 pour le Coutelle Junior Team en Trophée (...)

20 avril 2010
Retour sur l’exploit de Tomizawa au Qatar en moto2

 

28 décembre 2009
En 2010, le TSM 77 s’engage pour la 2e saison supersport en FSBK, (...)

22 décembre 2009
Le Junior Team Suzuki prépare activement la saison 2010 (...)

9 décembre 2009
Coutelle Junior team investit le championnat de France superbike (...)

 

28 novembre 2007
Yamaha Racing sur les rails pour 2008

13 septembre 2007
Une Benelli Tornado au Bol d’or !

26 mai 2007
Une 2e Triumph en championnat supersport

 

8 novembre 2006
Le team Aspi Lussiana en Mondial ?

12 septembre 2006
Lausiztring : Une dixième place pour Chambon

7 septembre 2006
Assen : w.e . mitigé pour le Gil’ Motor Sport

 

9 décembre 2005
Le Junior team s’engage en 600 supersport en 2006 !

14 janvier 2005
Nouveaux challenges pour Guyot

30 décembre 2004
Le LMS Junior Team "Master of Endurance" 2004 !

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook