cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les teams motos  > 2004 à 2005

Nouveaux challenges pour Guyot

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le 8 janvier 2005, le team GMT 94 a été fêté par le Conseil Général du Val de Marne, par la mairie d’Ivry et la Mutuelle des Motards, lors d’une soirée donnée en leur honneur.

Cela a été l’occasion pour Christophe Guyot de revenir sur ses projets cette saison et de remercier ses partenaires et tout ceux qui l’ont soutenu depuis ses débuts.

Lors de la soirée donnée en son honneur le 8 janvier 2005 en Seine St Denis, Christophe Guyot a confirmé son arrivée en championnat Mondial superbike cette saison. Mais il ne disputera que 4 épreuves en Europe.

Près de 300 personnes étaient présentes lors de la soirée organisée par le Conseil général du Val de Marne (94) et par la Mairie d’Ivry. Lors de cette soirée le patron du team parisien a confirmé son intention de tenter l’aventure du Mondial superbike, de prendre part à l’organisation d’une épreuve du championnat de France Open et de continuer son engagement pour les 24H du Mans et pour le Bol d’Or.

Revue de détail

En ce qui concerne le championnat Mondial superbike « Nous n’allons participer qu’à 4 épreuves, cette année avec David Checa, dont la première à Valence (24 avril), Brno, Misano et la finale de Magny Cours ». Pourquoi ce début un peu timoré ? « Le championnat Mondial superbike est un nouveau challenge pour moi. On va recommencer exactement dans les mêmes conditions qu’à mes débuts en endurance. » Christophe adopte un ton modeste « C’est pour cela que je préfère faire bien quelques épreuves de ce championnat, plutôt que s’y attaquer bille en tête ».

« Cela va nous permettre d’engranger de l’expérience, de préparer la moto de manière à bien progresser tout au long de la saison. »explique encore Christophe. « C’est pour cela que ce n’est même pas certain que l’on soit à Misano ( 26 juin), puisqu’il n’y aura que 15 jours d’intervalle après l’épreuve de Brno. Et il n’est pas certain que l’on ait le temps de faire évoluer la moto durant ce laps de temps . D’autant qu’on risque d’avoir l’épreuve des 8H de Suzuka au Japon, où je tiens absolument à être présent ».

En ce qui concerne l’organisation de l’Open d’Albi « J’ai proposé au MC d’Albi de se partager le travail, c’est à dire qu’il s’occupe de l’épreuve sportive et moi de tout le reste : c’est à dire communication, recherche de sponsors. J’ai d’ailleurs l’accord de Playstation pour cette course ».

Pourquoi un tel engagement ? « Je veux redonner la priorité au sport dans le championnat de France, je veux que l’on mette en avant les pilotes et leurs performances. ». Comment compte-t-il s’y prendre ? « Il ne faut plus de courses parallèles qui polluent le spectacle. Pendant qu’il y a la cérémonie du podium, on organise le départ d’une autre course, du coup on entend plus rien à la sono, les gens se détournent de la cérémonie. Moi je veux un tour d’honneur pour les vainqueurs, une estrade où les pilotes pourront rencontrer leur public, un peu comme en Mondial superbike ».

Pourquoi cet engagement dans le championnat Open de France ? « On a championnat formidable mais qui est tout le temps dévalorisé mais il faut savoir, qu’en Europe on est un exception. Par exemple qui sait que le championnat Italien ne comporte que 5 courses au lieu de 8 dates chez nous ? » Si l’expérience d’Albi marche cette année, il n’est pas exclu « que l’on renouvelle l’opération sur 3 autres épreuves du championnat en 2006 ».

Car, l’identité de vues est le même en Christophe et le comité directeur de la FFM « Nous ne voulons pas de promoteurs extérieurs à la moto, qui vont venir pressurer les pilotes et le public. Moi par exemple, j’ai suggéré que l’attribution des stands à Albi se fasse en fonction des résultats sportifs et non plus en fonction des moyens financiers de tel ou tel ».

Hommage

Au cours de cette soirée, Christophe n’a pas oublié ses partenaires et ses premiers co-équipiers. Il a ainsi longuement fait applaudir André Lussiana, qui a été l’un des premiers pilotes à « Courir après le podium avec lui en endurance ».

Et les deux hommes de se remémorer cette chasse au podium mémorable. Ainsi « En 1995, on a échoué à la quatrième place du Bol d’Or pour seulement 7/100 et l’année suivante aux 24H du Mans pour 57 secondes ! ».

Après 5 saisons au sein du GMT, André Lussiana tourne la page un peu contraint « A l’époque Christophe est passé Kawasaki et ils ont imposé leurs pilotes ». Nul regret chez ce quinquagénaire, puisque désormais son souhait est de retourner en endurance avec ses fils. « J’ai envie de monter un team en endurance avec Yann, qui roule en supersports. Mais en ce qui concerne Fabien, je dois attendre l’année prochaine qu’il ait 18 ans ! ».

La fidélité à ses co-équipiers et ses partenaires est une marque de fabrique du GMT. Ainsi lors de cette soirée, Christophe a rendu hommage à ses pilotes actuels : David Checa, William Costes, son partenaire depuis 10ans, la Mutuelle des Motards avec Patrick Jacquot, le maire d’Ivry sur Seine et enfin à l’extrème droite André Lussiana qui était au tout début de l’aventure GMT en endurance.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

9 décembre 2005
Le Junior team s’engage en 600 supersport en 2006 !

30 décembre 2004
Le LMS Junior Team "Master of Endurance" 2004 !

23 juillet 2004
Victoire d’une TZ au Bol d’or classic

22 mars 2004
Gagner son ticket pour le Bol avec le challenge JMD

8 mars 2004
TRT : en route vers une nouvelle saison en endurance

1er mars 2004
7ème saison de la Junior Cup
11 février 2004
DreamCup : Le renouveau de la Coupe Féminine ?
 
Une audience attentive...Pour Sébastien Gimbert

1er décembre 2015
Note positive pour la Race Experience School, après un an de (...)

Rencontre avec Thierry Capela à la conférence de presse annuelle de la FFM

27 novembre 2015
Une nouvelle filière de détection de jeunes pilotes en FSBK (...)

1er mars 2015
Le PLV Racing prêt pour une nouvelle saison 2015

 

14 décembre 2012
Le Junior team prêt à fêter ses 15 ans d’existence

Jean Dominique Brechon avec Anthony Dumont sur la grille de départ du 600 superstock de Magny cours

25 octobre 2012
Le bilan de la saison 2012 du team SL Moteur en Trophée (...)

La très sympathique équipe du team 6e Avenue avec au premier rang les membres du team Alpe Trial Ancelle Sherco

28 mai 2012
Le team 6e avenue présent sur tous les fronts .

 
Eric Delcamp avec Axel Maurin au supersport de Magny Cours

19 juillet 2011
Eric Delcamp : du pilote moto à l’ingénieur en mécanique (...)

Les frères Wigley rouleront en Trophée Pirelli sur des...Triumph.

14 mars 2011
La force de frappe du Coutelle Junior team en superbike (...)

Pierre Chapuis a aussi roulé sur le mythique circuit du GP de Macao

8 mars 2011
Pierre Chapuis : un concessionnaire Yamaha engagé à fond dans la (...)

 

21 décembre 2010
Nouveau défi pour Tony Falcone en championnat CEV en 2011

18 mai 2010
Objectif Top 5 pour le Coutelle Junior Team en Trophée (...)

Tomizawa et Debize : come together !

20 avril 2010
Retour sur l’exploit de Tomizawa au Qatar en moto2

 

28 décembre 2009
En 2010, le TSM 77 s’engage pour la 2e saison supersport en FSBK, (...)

22 décembre 2009
Le Junior Team Suzuki prépare activement la saison 2010 (...)

9 décembre 2009
Coutelle Junior team investit le championnat de France superbike (...)

 
Du Vert au Bleu

28 novembre 2007
Yamaha Racing sur les rails pour 2008

Une autre Italienne en endurance

13 septembre 2007
Une Benelli Tornado au Bol d’or !

26 mai 2007
Une 2e Triumph en championnat supersport

 

8 novembre 2006
Le team Aspi Lussiana en Mondial ?

12 septembre 2006
Lausiztring : Une dixième place pour Chambon

7 septembre 2006
Assen : w.e . mitigé pour le Gil’ Motor Sport

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook