cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto étrangers

Markus Schlosser, met fin à sa carrière en mondial side-car

Publié le 3 février 2023

Markus Schlosser l’avait confié à Cybermotard dès Oschersleben, lors de l’avant-dernière manche du Championnat du Monde side-car, les 1er et 2 octobre 2022, qu’il arrêtait la compétition après la finale d’Estoril les 29 et 30 octobre. Il y a d’ailleurs remporté sa dernière victoire dans la course du samedi.

Markus, même s’il a toujours une ligne de jeune premier arrive à 50 ans. Il court depuis 32 ans, une longévité exceptionnelle.

Avec son arrêt, on peut écrire que le side-car perd une légende, un monument.

Markus Schlosser, à gauche, met fin à sa carrière de pilote de mondial side-car. A 50 ans, après une carrière, où il a plusieurs figuré dans le Top 5, il a enfin été sacré champion du monde en 2021, avec Marcel Fries ( à droite)

Dès 1992,on retrouve Markus Schlosser en championnat d’Europe. A cette époque, il fallait passer par son championnat national, puis le championnat d’Europe pour accéder au championnat du monde. Autre temps.

Le pilote suisse a tout connu, dont l’époque où les sides étaient partie intégrante des Grands Prix Motos avant d’en être éjectés en 1997, même si quelques courses side-car ont perduré en Moto GP, jusqu’en 2014, année du très grave accident de Hock/Becker sur le Sachsenring.

Il avait alors pour adversaires des super stars, comme son compatriote suisse Rolf Biland (7 titres), les britanniques Steve Webster (10 titres), Daren Dixon ( 2 titres), Steve Abbott (1 titre), l’autrichien Klaus Klaffenbock (1 titre).C’était l’époque où il y avait de l’argent, des sponsors (dont des cigarettiers et pétroliers) dans le side, des pilotes pros. Quand Markus a commencé, c’était encore l’époque des 2 temps, avec des vrais moteurs de course : Yamaha, Suzuki, ADM, Krauser.

Il a eu comme moteur, entre autres, le fameux Swissauto 500cm3, un 4 cylindres en V de légende, quelque 200 CV, qui coûtait une fortune. Il a connu les freins carbone (!).
Un autre monde ; maintenant, on roule en 4 temps 600 stock et freins acier......
Plus près de nous, il a affronté les champions du monde Tim Reeves, Bennie Streuer, Pekka Päivärinta, Ben Birchall et Todd Ellis.

Donc, dans sa très longue carrière, il apparaît en championnat d’Europe dès 1992, championnat qu’il termine à la 4è place en 1994.

Puis Markus passe en championnat du monde. Parmi ses meilleures places, on relève qu’il termine 3e en 1998 (derrière Steve Webster et Klaus Klaffenböck !) et 2007, 4e en 1999, 2016 et 2019, deuxième en 2022.

Pour la petite histoire, en 2014, une panne, dans le dernier tour à Oschersleben le prive du titre mondial, qui sera remporté par le britannique Tim Reeves et son passager français (!) Grégory Cluze

La consécration arrive en 2021 : champion du monde (à gauche sur notre photo) avec Marcel Fries (à droite) dans le panier.
Autant le dire tout net : on n’est pas prêt de revoir un tel pilote, avec un tel parcours ! C’est aussi le témoin de la chute du side-car.....


Albert grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

21 septembre 2016
Pekka Päivärinta et Kirsi Kainulainen sacrés champions du monde side-car 2016 à (...)

10 septembre 2016
La galerie photo du championnat du monde side-car à 0schersleben

4 juillet 2022
Championnat du monde side-car : première victoire de Kershaw et Charlwood à Rijeka

3 octobre 2016
la galerie photo de la finale du championnat du monde side-car à Donington

 

Visiteurs connectés : 86

Rechercher
Articles dans la même rubrique

9 février 2020
Les Frères Birchall à ANGERS !

12 janvier 2019
Rolf Biland, une des légendes hélvétiques du side-car

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de France

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée
18 septembre 2011
Retour en photos sur la carrière de Loris Capirossi
10 juin 2011
Kenan Sofuoglu fait Le point sur son adaptation à la Moto 2
8 septembre 2010
SHOYA TOMIZAWA : Salut l’Artiste !
25 avril 2010
Un Samouraï dénommé Daisaku Sakai à Nogaro.
20 août 2009
MotoGP 2010 : Le début du Mercato à moto.
6 octobre 2008
Xavier Siméon reprend la tête du championnat 1000 superstock.
11 août 2008
Vincent Bailly : la fin de l’aventure Suzuki
22 novembre 2007
Les deux facettes de Dani Ribalta
14 mai 2007
Monza : Xavier Siméon dans le top 5
25 avril 2007
Olivier Depoorter 3e en Superproduction aux 24H du Mans 2007.
9 avril 2007
Nouveau défi d’Olivier Depoorter à Donington
2 avril 2007
Donington : bon début pour Xavier Siméon
19 mars 2007
Premiers essais de Xavier Siméon à Valencia
21 octobre 2006
Double victoire pour Xavier Siméon à Magny Cours
5 septembre 2006
Assen : Xavier Siméon garde le contrôle
8 août 2006
Brands Hatch : 4e victoire de Xavier Siméon
26 juillet 2006
Brno : Xavier Siméon prend le large
29 juin 2006
Misano : Xavier Siméon toujours en tête
 

12 novembre 2023
Petit Paulo une passion mécanique de 41 ans au service du SERT

26 septembre 2023
R3 European Blu Cru 2023 : quel bilan pour Evann Plaindoux ?

27 mai 2023
Remy Buchler un Twinfast qui bouscule la hiérarchie en Sportwin

 

10 septembre 2023
Un nouveau proto side car - belge - en championnat de France

16 juin 2021
Les multiples casquettes de Roger Body : LE promoteur side-car

22 janvier 2019
Motors Events : un team qui repart de zéro en endurance en 2019 !

 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook