cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2010  > Galerie photos

Les secrets de la réussite du SERT

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le Suzuki Endurance Racing Team (S.E.R.T.) tient une place à part dans le monde de l’endurance moto, car avec 12 titres de champion du Monde, il n’a jamais été égalé jusqu’à présent. Qu’est ce que explique la longévité et la réussite de cette équipe qui défend les couleurs de l’importateur Suzuki en endurance ? Leur dernier exploit remonte à 2008 avec un superbe doublé aux 24H du Mans

Les envoyés spéciaux de cybermotard ont eu le privilège de visiter les ateliers de Dominique Méliand près du circuit du Mans (Sarthe).
Le reportage complet en photos.

Statut officiel Suzuki depuis 1981

Statut officiel Suzuki depuis 1981

La structure du SERT de Dominique Méliand a le statut de team officiel depuis 1981.. Cela a ses avantages et ses inconvénients, car son budget lui vient à 100% de l’importateur. Avec la somme allouée il doit maintenir le cap, et faire face à tous les imprévus du style « une moto pliée en deux aux essais » par exemple. Enfin en 2010 avec la réduction de son budget il ne pourra aligner qu’une moto au championnat Mondial d’endurance et ne roulera pas aux 8H de Suzuka ! Ici il pose devant la machine qui est aux couleurs du 25e anniversaire de la GSX-R

Des ateliers très spacieux

Des ateliers très spacieux

Dominique Méliand s’est installé dans la Zone industrielle Le Mans Sud depuis 1990. Ses ateliers extrêmement lumineux et spacieux occupent 700 m2 au total. Pour lui la compétition est essentielle pour Suzuki même si « on ne peut pas mesurer directement l’effet d’une victoire aux 24H sur les ventes de moto. Ce qui est sûr, c’est que quand une marque arrête la compétition, les chiffres de vente s’effondrent » analyse Dominique.

Une équipe soudée derrière un chef

Une équipe soudée derrière un chef

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Dominique n’est pas un chef avide d’autorité : « Cela ne marche pas ! ». Il a des rapports extrêmement détendus avec son équipe, à qui il délègue tout le fonctionnement au jour le jour. Parmi les 6 salariés, on peut voir Petit Paulo –masqué et Grand Paulo – combinaison bleue - qui sont là depuis 20ans. Remy- de dos- n’est là que depuis 7ans. Chez les 15 bénévoles, Georges alias « le fantôme », qui sert le café, est là depuis 1968 !

De l’évolution dans la continuité

De l'évolution dans la continuité

Depuis 25 ans que la GSX-R existe, toutes les évolutions moteur sont exposées dans le hall d’entrée du SERT. « Il n’ y a de véritables évolutions-mutations que tous les 4/5 ans » précise Dominique. Le travail de développement sur les motos d’endurance peut suivre son cours durant tout ce laps de temps.

Dominique Méliand sur Triumph

Dominique Méliand sur Triumph

Ce que le grand public sait moins, c’est que Dominique Méliand a commencé la compétition sur une Triumph Trident 750. Cette machine refaite à neuf, devrait participer aux Trophées Gérard Jumeau les 5 et 6 juin 2010 avec son pilote, que l’on a plus besoin de présenter.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Suzuki ultra favori

30 mars 2008
24H du Mans 2008 : Etat des forces en présence

20 août 2009
Olivier Four remplace Guillaume Dietrich pour le Bol d’Or

5 janvier 2010
Freddy Foray intègre le SERT en Mondial d’endurance en 2010 !

18 février 2005
Stéphane Duterne intégre le SERT

 
33 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook