cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Tourist Trophy  > Tourist Trophy Magazine

Fabrice Miguet porte drapeau de Voxan

Envoyer l'article par mail
Publié le

Fabrice Miguet est le seul pilote à avoir fait rouler un équipage 100% français au North West 200 et au Tourist Trophy, en 2004.

Fabrice Miguet est le seul français a avoir fait rouler une Voxan au North West 200 (Irlande du Nord) et au Tourist Trophy.

Ici il est en pleine action à Rhencullen avant d’arriver à Ballaugh bridge.

Vous risquez de le croiser à nouveau au GP Ulster au mois d’août.

Fabrice Miguet est le seul français a avoir fait rouler une machine française, équipée par des équipementiers français, sur le circuit du North West 200 en Irlande du Nord et au Tourist Trophy. C’était un beau pari réussi.

Fabrice n’en est pas à son coup d’essai, puisque cela fait la 4ème fois cette année qu’il participe au Tourist Trophy. Il compte également deux participations au GP Ulster , deux au North West 200, une au GP de Macao et enfin une participation aux 200 miles de Daytona.

Le normand, qui habite près d’Argentan, est le seul pilote français à être « spécialisé » en course sur route et à ne faire que ça. On le croise de temps en temps dans les paddocks des 24H du Mans « Mais c’est juste pour donner un coup de main aux copains, rouler de nuit en endurance c’est pas trop mon truc » explique Fabrice.

A la mi-mai 2004, il se présente au North West 200 ( en Irlande du Nord) avec une moto 100% française : Une voxan Café racer équipée avec des plaquettes Carbone Lorraine, un amortisseur arrière EMC, des pots Axcial sport, des pneus Michelin, de l’huile Igol et enfin une combinaison de cuir Franck Vidal .

« Bien entendu Voxan m’a aidé par l’intermédiaire de mon concessionnaire : Scratch moto, en me fournissant des pièces détachées . Dernier point La fourche avant avait été préparée par Eric Delcamp » continue Fabrice.

En Irlande du Nord, le français termine deux fois 39ème sur 56 aux deux courses superbike. « Ce n’est pas un si mauvais résultat que ça, compte tenu du fait que ceux qui étaient devant comme Michaël Rutter (sur Honda HM Plant) roulait à 330 km/h. Il y a une différence de presque 100 km/h puisque je roulais aux alentours de 233 km/h ».

Il faut savoir que le « circuit » du NW 200 n’est que de 14,5 km et qu’il comporte deux grandes lignes droites qui avantagent beaucoup la puissance des machines, notamment les motos officielles.

Fabrice apprécie de pouvoir rouler en Irlande du Nord « J’aime beaucoup l’ambiance dans et hors du paddock, les Irlandais sont très chaleureux ». En course, « Il y a beaucoup de respect entre les pilotes, puisque on part par paquet de 25. » Pas question de faire le forcing pour passer coûte que coûte au premier virage en forme de goulot «  Là si on se loupe, on emmène plusieurs concurrents avec soi et on est en plein centre ville avec les bordures de trottoirs, les cabines de téléphone etc..etc... je te laisse imaginer le tableau »

«  Je suis content d’avoir pu faire écouter la sonorité des pots Axcial : puisque même la radio irlandaise s’en est fait l’écho » affirme Fabrice.

En fait la Voxan va dévoiler tout son potentiel sur le tracé sinueux de l’Ile de man du 4 au 11 juin 2004. « La Voxan est vraiment une machine formidable, car on peut la mettre sur l’angle très facilement, grâce à sa partie cycle, et j’avais une très grande confiance dans ma fourche avant ». En sortie de courbe, « J’avais aussi un très bon feeling à la réaccélaration, car c’est l’avantage des twins : on peut réaccélerer plus tôt, ça ne part pas de l’arrière ».

Cette somme d’avantages va lui permettre de finir 51ème en TT Formula One (sur 66 classés) et 57ème (sur 60 classés) en Production 1000.

L’an dernier dans cette même catégorie Fabrice avait terminé 17ème sur un 1000 GSXR avec un temps de 19’41. En 2004 « J’ai fait 20’37 soit 56 secondes de plus avec une moto qui dispose de moins de chevaux ».

En effet la « petite » Voxan sort péniblement 110 cv quand la moyenne de la concurrence affiche 190 cv !

Résultat , « Je vais me débrouiller pour gagner 20 à 30 cv supplémentaires sur la Voxan et me représenter au T.T. et au N.W. 200 l’an prochain ».

En attendant Fabrice retournera en Irlande avec la même machine pour défendre les couleurs françaises du 15 au 21 août.

Fabrice Miguet, est un motard d’Argentan qui est le seul français à rouler en « road racing ». Il compte 4 participations au TT, deux au NW 200 et une au GP de Macao.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



17 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook