cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 18 mars 2019

Ducati Vs Suzuki

La course du 1000 superstock est enlevée de haute lutte par Brendan Roberts (Ducati N° 155). L’Australien du team Xerox Junior Team a dû se battre pied à pied contre les assauts répétés de Davide Giugliano (Suzuki N°34) et Xavier Siméon (Suzuki N°19). En fin de compte Roberts monte sur la plus haute marche du podium avec 30 centièmes d’avance sur le pilote italien. Xavier termine 3e à 44 centièmes du vainqueur !

Pas de bol pour Maxime Berger

Maxime Berger (Honda N°21) sauve les meubles en terminant 7e de la course, après être reparti...dernier. Pris dans la chute collective du premier virage, le jeune Dijonnais réalise des exploits au guidon de sa Honda et réalise des chronos plus rapides en course que les hommes de tête. Ici il passe Yoan Tibério (N°132) qui finit 10e et Freddy Foray (N°78) 8e. Néanmoins avec 30 points de retard sur le leader aux points, il lui sera très difficile de se battre pour la couronne en fin de saison

Un Tchèque avec des provisions

Un autre pilote a réaliser une superbe remontée est Matej SMRZ (Honda N°96), le frère de Jakub. Pointé 14e au premier tour (à cause du strike du début de course), le pilote Tchèque remonte avec des chronos d’une demi-seconde plus vite que les hommes de tête. Il faudra, à l’avenir, surveiller de près ce Tchèque.

Strike en début de course

Au virage « Yokohama » celui qui se trouve au bout de la ligne droite des stands, Fabrizio Perotti (N°111) se met en travers. Emporté par son élan, Sylvain Barrier (Yamaha N°20) le percute et se retrouve éjecté vers la droite de l’image. Maxime Berger (Honda N°21) a pressenti le danger et tire tout droit pour éviter de se faire faucher par les deux motos à terre.

« Target » sur le N°16

Les deux motos imbriquées l’une dans l’autre se dirigent comme deux missiles verrouillés sur leur cible : la moto de Raymond Schouten (N°16). Dans le fond on distingue les travaux d’aménagement du circuit, qui devrait proposer une foule d’activités annexes avec un parc de loisirs et un centre d’affaires et de conférences international. Ces travaux pharaoniques devraient être terminés à l’été 2009.

3 motos au tas

Résultat du strike : 3 motos au tas, la Suzuki N°111 de Fabrizio Perotti (8e aux essais chronos), la Yamaha N°20 de Sylvain Barrier ( 15e aux essais chronos) et la Yamaha N°16 de Raymond Schouten (13e sur la grille de départ). Fort heureusement aucun pilote n’est blessé.

Demande d’explications dans le paddock

Maxime Berger est en grande discussion avec Marc Vincent le responsable du « YZF Yamaha Junior Team » dans le paddock. La moto de Sylvain est bien cassée avec le bras oscillant, la fourche et une roue H.S.



Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 43

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook