cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 18 mars 2019
Documents audio

1er doublé d’Erwan Nigon sur kawasaki en SBK

A Albi, Erwan Nigon (Kawasaki N°7) signe le doublé en remportant deux victoires successives en superbike. Le seul pilote à rester dans ses roues, lors de la 2e manche, est l’étonnant Sylvain Barrier, (Yamaha N°10) qui évolue en championnat européen 1000 superstock. Il est à noter que le pilote d’Oyonnax, signe un nouveau record du tour en 1’17’’723, le précédant record étant de 1’18’’002 et qui datait de 2005 !

1er podium de Cédric Tangre en Superbike

Cédric Tangre (Suzuki N°23) remporte son premier podium de la saison en première manche dans des conditions difficiles. Parti de la 5e place il effectue une belle remontée et passe les 3 derniers tours à se battre contre Sylvain Barrier (Yamaha N°10). Au final Cedric termine 3e avec 20centièmes d’avance sur le pilote Yamaha.

Lucas de Carolis, solide 3e en 2nde manche

Lucas de Carolis (Suzuki N°16) s’accroche à la 3e place de la 2nde manche du superbike d’Albi. Il résiste aux assauts de son propre co-équipier, Emeric Jonchière (N°21), puis de Stéphane Duterne (Yamaha N°93). Guillaume Diterich, que l’on distingue dans le fond a passé ue fois de plus son temps à refaire son retard. Mais le rythme imposé par les hommes de tête est tel qu’il échoue à la 4e place à plus de 4 secondes des leaders !

Dietrich 9e aux essais qualifs !

Guillaume Dietrich a le plus grand mal à exploiter ses pneus qualifs. Résultat à Albi, il ne prend pas part à la superpole et doit se contenter de partir à chaque fois de la 9e position sur la grille de départ du superbike. « On va faire des roulages pour que Guillaume puisse exploiter au mieux ses pneus » explique Damien Saunier le team manager du Junior Team.

Mazuecos proche de l’exploit en 1ère manche

Julian Mazuecos, 2e pilote officiel Kawasaki est présent à Albi, pour préparer le Bol d’Or. L’Espagnol n’est pas loin de l’exploit en première manche, puisque pointé 14e en début de course, il apparaît 4e au 6e tour. Hélas une petite pluie fait son apparition et Mazuecos qui a été marqué par sa lourde chute des 24H du Mans, rend la main. Au 7e tour il se fait passer par Guillaume Dietrich (N°1) et Cedric Tangre (N°23)

Lagrive bis repetitat en 600 supersport

Double victoire assez logique de Matthieu Lagrive (Suzuki N°60) qui était venu faire une pige à Albi. Dans la première manche il mène à partir de la mi course devant le local Mathieu Andrieu (Kawasaki N°9) et Mathieu Gines (Yamaha N°94) qui montent tous les eux sur le podium.

Enjolras loupe la 2e marche du podium du supersport

Julien Enjolras (N°69) loupe la 2e marche du podium en supersport dans la 2e manche. En effet à 4 tours de l’arrivée Julien passe Olivier Four (Suzuki N°99) et prend la 2e place du classement. Malheureusement Olivier Four chute et ne se relève pas tout de suite, la direction neutralise la course sur drapeau rouge. Dans ces conditions c’est le classement X-2 qui compte et Julien est relégué 3e. Cette situation n’a pas manqué de soulever une polémique dans le paddock.

La guerre des Mathieu

Mathieu Andrieu (Kawasaki N°9) et Mathieu Gines ont bien animé les deux manches du supersport. Dans la première manche, Mathieu Andrieu mène 7 tours avant de se faire déborder par Mathieu Ginès (Yamaha N°94). Enfin à mi course c’est un autre Matthieu, mais avec deux « t », Lagrive, qui les met d’accord en prenant le commandement des opérations.

Bonne prestation de Franck Millet à Albi

Remplaçant d’Hugo Marchand à Albi dans la structure Dark Dog Academy, Franck Millet (Honda N°21) réalise la bonne opération en terminant à chaque fois dans le Top ten. En bagarre avec des pilotes d’expérience comme Fabien Soyer, Laurent Brian et Fréderic Moreira (N°3) , le jeune Savoyard reste confiant. « C’est vrai que la Honda rend un peu de chevaux par rapport à la concurrence, mais elle est vraiment fantastique au niveau châssis. Il y a moyen d’entrer dans le Top 5 avec ! »

David Perret baisse les bras

C’est pas de chances pour David Perret, qui comptait bien faire un beau résultat à Albi comme en 2007. Malheureusement il chute en fin de la première séance qualifs du samedi 5 juillet, alors qu’il avait signé le 4e temps. Avec le cubitus gauche cassé, David Perret qui ressemble de plus en plus à une momie égyptienne, s’est vu interdire de rouler par les médecins.



Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 38

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook