cybermotard
La compétition moto
par la photo
L’humeur de Smith

Marc Marquez n’est pas un grand champion

Publié le 7 octobre 2014

Alors Marquez, t’es vraiment un grand champion ?

Après moult réflexions, le constat est amer mais bien présent : Marc Marquez n’est pas un grand champion. Qu’on se le dise ! Ne remettons pas en cause ses multiples titres de champion du monde, ni ses nombreux trophées dont la hauteur cumulée donnerait le vertige à Renaud Lavillenie. Décortiquons ici ces petits détails qui trahissent les petites faiblesses de l’Espagnol.

Tout commence fin 2013, lors de la dernière course MotoGP de la saison. Quelques points séparent les leaders du championnat. Lorenzo doit gagner mais Marquez peut se contenter d’une 3e place pour coiffer la couronne mondiale. Comme une course cousue de fil blanc, Lorenzo gagne et Marquez termine effectivement 3e. Certes, seul le titre reste gravé dans le marbre. Mais il n’y a aucun panache. Marquez joue les petits bras, les épiciers. Du goudron et des plumes pour Marquez !

Le rendez-vous manqué de Brno en 2014 est le 2e exemple. Avec 10 victoires d’affilée, Marquez égale le record détenu jusqu’ici par la légende Giacomo Agostini. Une victoire de plus sur le tracé Tchèque le placerait au-dessus du roi Ago. Mais le destin de Marquez ne prend pas cette voie. Pour la première fois de la saison, il ne gagne pas. Pis, il échoue au pied du podium, à la 4e place. Contre-performance, mauvais choix pneumatique ? Marquez ne se serait-il pas plutôt cagué alors qu’il avait rendez-vous avec l’histoire ?

Toujours en 2014, à Misano cette fois-ci : Marquez se cale dans la roue de Valentino Rossi et semble un ton au-dessus. Mais voilà : Le jeune Espagnol s’amuse à freiner sur les bandes blanches, tant et si bien qu’il finit par se répandre sur l’asphalte. Trop de confiance, trop d’arrogance… « Ton ambition dépasse ton talent » disait Casey Stoner à Rossi dans un autre temps.

Dans la série « abus de confiance », Marquez ne s’arrête pas là. Course d’Aragon en 2014 : la pluie s’invite pendant la course, et contrairement aux autres pilotes, Marquez ne s’arrête pas pour changer de moto. En pneus slicks sur une piste détrempée, il tente l’impossible. A défaut de réaliser l’exploit de gagner dans ces conditions, il réalise la prouesse de ne pas se blesser lorsqu’il s’étale sur le bitume… Forcement… l’eau ça mouille… et en slicks ça glisse. Pour cette erreur de débutant, gageons qu’il ait été privé de dessert le soir même dans l’hospitality Honda !

Pour tous ces petits détails croustillants, Marc Marquez ne peut pas être un grand champion.

Bien entendu, pour garder mon indéfectible partialité, je ne rappellerai pas ici l’acquisition de son premier titre MotoGP pour sa première année en catégorie reine. Trop banal dans l’exceptionnel.

Volontairement, je ne mentionnai pas non plus son habileté à surclasser la concurrence sur les nouveaux circuits du calendrier (Circuit des Ameriques, Termas de Rio, Motorland Aragon). Quel culot !

Par respect pour les anciens champions, je ne développerai pas la manière dont il a révolutionné le pilotage d’une MotoGP, obligeant les Rossi, Pedrosa et Lorenzo à revoir leur position sur la moto. P’tit con !

Enfin, pour ne pas paraitre vulgaire, jamais, au grand jamais, je n’évoquerai sa remontée fantastique lors du GP de Valencia 2012 en Moto2. Parti 33e et dernier sur la grille, Marquez remporte la course devant Julian Simon… « Je vais vous dire son secret », avouait son team manager en fin de saison. « C’est dans sa combinaison… C’est une grosse paire de c****** ».

Mais alors, s’il n’est pas un grand champion, serait-il un TRES grand champion ?


William "Smith" Moulin

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

7 décembre 2013
MotoGP : Randy de Puniet futur pilote officiel Suzuki ?

30 avril 2011
MotoGP du Portugal : Jorge Lorenzo en pole à Estoril

3 février 2012
Finale des tests motoGP de Sepang : Rossi est-il revenu dans la course (...)

12 novembre 2011
Joli tir groupé des Yamaha aux tests hivernaux de Valencia.

 

Visiteurs connectés : 24

Rechercher
Articles dans la même rubrique

3 janvier 2019
Valentino Rossi : faut-il achever une bête blessée ?

26 mai 2018
Petite Annonce : Recherche guidon MotoGP

7 mai 2018
MotoGP : C’est quoi ce bordel ? (part 2)

30 avril 2018
MotoGP : C’est quoi ce bordel ? (part 1)

31 mars 2017
Zarco Président ! Non mais allô ?!

29 septembre 2016
MotoGP : Saison des soldes sur les victoires
23 septembre 2016
MotoGP : Ou sont passés les 4 fantastiques ?
1er avril 2016
Jorge Lorenzo recherche conseiller en communication
29 mars 2016
Avis de recherche : Dani Pedrosa
15 février 2016
Wintertest MotoGP : Casey Stoner is not dead*
27 octobre 2015
#SepangClash : l’interview imaginaire d’après la course du motoGP
12 octobre 2013
Chute de Pedrosa : Marc Marquez sanctionné !
10 février 2012
La pilule du docteur Rossi à Ducati
6 février 2012
Départ raté pour les CRT en MotoGP
30 juillet 2011
Dani Pedrosa : Le Poulidor du MotoGP
24 mai 2011
MotoGP : Match de boxe à organiser entre Casey Stoner et Randy de Puniet ?
4 octobre 2010
Dépendaison de crémaillère chez Ducati en Superbike
1er septembre 2010
MotoGP 2011 : Le choix cornélien de Randy de Puniet
19 mai 2010
Vie privée de Haga en Superbike, « cela ne nous regarde pas » !
2 avril 2010
MotoGP : L’Ogre Valentino Rossi les mange tous !
9 février 2010
MotoGP, Superbike : Ou sont les femmes ?
24 janvier 2010
Suzuki champion du Monde d’endurance 2010 ?
17 janvier 2010
Nicky Hayden, photographe amateur en MotoGP
10 janvier 2010
Libérez Loris Capirossi !
4 janvier 2010
World Superbike : « Le MotoGP m’a tuer »
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook