cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les teams motos  > 2006

Brands Hatch : Chambon /Berger sur la bonne voie ?

Publié le 12 août 2006
Documents audio

Les deux pilotes français du team Gil Motor Sport, ont réussi une belle opération à Brands Hatch en marquant tous les deux des points. Si Stéphane Chambon, termine 7e, son co-équipier Maxime Berger prend les points de la treizième place.

Stéphane Chambon (Kawasaki N°7) est revenu aux affaires à Brands Hatch. Après avoir signé la 5e place lors des essais qualif’, le français termine 7e en course du Mondial Supersport. Va-t-il confirmer ses bonnes dispositions à Assen en septembre ?

La mine réjouie de Stéphane Chambon en dit long sur le soulagement qu’il éprouve, une fois la course du supersport terminée. Assis dans son box, il reçoit les félicitations des membres de son équipe avec délectation. 5e à l’issue des essais qualificatifs, à 20 centièmes de la pole, Stéphane termine 7e de la course supersport. Mais le français, après avoir longtemps figuré 3e des essais, n’apparaît qu’en deuxième ligne sur la grille de départ, mais cela n’est pas pour lui déplaire.

Car « Ici à Brands Hatch, quand on part 5e on est tout de suite dans la roue du poleman dans le premier virage. Je vais donc m’appliquer à prendre un bon départ, même si je dispose d’une première longue. Je vais ensuite, tâcher de rester dans le groupe de tête et ne pas les laisser partir » explique Stéphane.

Mais dimanche 6 août, le scénario ne se passe pas tout à fait comme il l’avait imaginé. En effet le français est gêné dans le premier virage, et doit redresser « Je me fais alors passer par 4 ou 5 pilotes et je me retrouve 10e ! Là je sais que c’est foutu pour finir dans le Top 5 » . Le retard que compte le pilote de la Kawasaki N°7 est alors de 2’’9 lors du premier tour : insurmontable !

A partir du 5e tour, Stéphane gagne une place et reste longtemps dans cette position. A 7 tours de la fin, les choses s’accélèrent et il passe Yoan Tibério (Honda N°32) puis Massimo Roccoli (Yamaha N°55). « J’ai mieux géré l’usure de mes pneus que ceux qui étaient devant et c’est ainsi que j’ai pu les remonter » conclut Stéphane.

Son co-équipier Maxime Berger, après sa déconvenue de Brno (où il avait été sorti dès le premier virage) réalise le douzième temps des essais. En course, le pilote de la Côte d’Or, se fait passer par GianLuca Nanelli (Ducati N°69), mais il résiste et entame une remontée à partir du 11ème tour et finit 13ème à 63 centièmes de Yoan Tibério.

Ces bons résultats confortent l’ensemble du team Kawasaki officiel engagé en Mondial supersport, puisque selon Benoît Béguin « Après les courses difficiles que nous avons vécu, nous sommes satisfaits que nos deux pilotes marquent des points. C’est dommage pour Stéphane, car sur les derniers tours de course, il était dans le rythme des hommes de tête ».

Le site du team Gil Motor Sport


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 37

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook