cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2010  > Actualités, manifestations

Valentino Rossi en VRP de luxe pour Yamaha à New Delhi

Envoyer l'article par mail
Publié le

Valentino Rossi a joué le rôle du parfait VRP de Yamaha en Inde, sachant que la marque aux trois diapasons est très loin des chiffres de vente de son principal concurrent : Honda !

Valentino Rossi a joué les commerciaux de « luxe » en se rendant au salon auto de New Delhi en Inde les 10 et 11 janvier 2010. Ce n’est pas par hasard que Yamaha a dépêché son prestigieux ambassadeur (9 fois champion du Monde) à cette 10e édition du « Auto Expo », le plus grand Salon d’exposition de voitures et de deux roues d’Asie !

En effet il s’agit pour la marque aux trois diapasons d’essayer de « contrer » sur ces terres l’invasion de Honda, qui a fait une « Joint-venture » avec un fabricant de scooters local : Hero Honda Motors.

Les chiffres de vente de scooters et de motos légères pour l’année écoulée, donnent le tournis, car Honda associé avec son partenaire Indien devraient annoncer des chiffres de vente de l’ordre de plus de 1.250.000 de véhicules, pour 2009, à la date butoir du 31 mars 2010 (L’année fiscale se terminant à cette date pour les Indiens). Cela représente déjà une augmentation de 17% par rapport à l’exercice précédent et surtout Honda projette d’écouler plus d’1 million et demi de 2 roues légers pour la prochaine année fiscale !

Par contre, India Yamaha Motor table sur des chiffres de vente , beaucoup plus modestes, de l’ordre de 300.000 unités (projetés) en 2010, bien loin donc des scores de Honda et son partenaire Indien. Yukimine Tsuji, le grand patron d’India Yamaha n’a même pas voulu dévoiler les chiffres de vente de l’année en cours ! C’est dire !

Il est clair que les grands constructeurs font tout leur possible pour occuper le marché des pays émergents, puisque l’Inde est le 2e plus gros marché de véhicules terrestres à moteur, après la Chine.

Cela montre une nouvelle fois que la lutte contre le réchauffement climatique dû essentiellement, selon les écolos, aux rejets de CO2 de l’industrie mécanique ne peut se concevoir qu’au niveau global ! En effet, cela servirait à quoi « d’abaisser » la vitesse des véhicules en France sur autoroute, quand on sait que CHAQUE jour près de 7000 véhicules sont immatriculés dans la seule ville de Pékin ! (Avec 13,5 millions de véhicules vendus en 2009 dans l’empire du Milieu !)

Que dire du délire des zecologistes, qui ont pour objectif d’interdire toutes manifestations de sports mécaniques en France ?


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



12 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook