cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2010  > Actualités, manifestations

Déclaration de guerre des écologistes aux sports mécaniques

Envoyer l'article par mail
Publié le

Cecile Duflot, porte parole des « Verts » n’hésite pas à prendre l’avion pour passer ses vacances d’hiver aux Maldives. Mais en public les « Verts » condamnent sans appel tous les transports à fort rejet de C02 : l’avion, la voiture, la moto !
Marrant les zécologistes ne veulent pas interdire le chassè croisé des vacanciers - européens - en France en Juillet-Août, ce qui représente environ 5 millions de véhicules. Mais interdire 55 motos sur le circuit du Mans ( par exemple) ça c’est acceptable !
On croit marcher sur la tête !!!

C’est en tout cas ce qui ressort d’un communiqué de presse publié conjointement par la FFM, le Codever et la FFMC le 1er mars 2010. Les quatre composantes de la vie politique française : UMP, PS, Modem et Europe Ecologie ont été interrogés sur la thématique du 2 roues en vue des élections Régionales (14 et 21 mars 2010). Trois questions ont porté sur le sport mécanique. Si les trois premiers groupes politiques ont globalement pris une position favorable, il n’en est pas de même pour les représentants d’Europe Ecologie, qui ont clairement annoncé leurs intentions de « sacrifier les sports mécaniques » sur l’autel de l’écologie. De refuser de « subventionner tout événement à caractère sportif mécanique » et de refuser tout soutien à la création de circuits ».

On le savait déjà depuis longtemps que les écologistes-politiques avaient le sport mécanique dans leur ligne de mire. Voir l’annonce de Fernand Dieudonné, lors de la remise des prix à Angers

Mais une fois encore les écologistes-politiques se trompent de cible. Il n’est pas question pour nous de nier l’augmentation globale des températures, ni de nier l’impact des pollutions engendrées par l’homme sur le milieu naturel (acidification des océans etc..etc..)

Tout est-il de la faute au gaz carbonique ?

Mais les écologistes-politiques ont décidé une fois pour toutes de rejeter la faute du réchauffement climatique sur les seuls rejets de CO2 ! (C’est un dogme chez eux – une vérité indiscutable). Or il existe bien d’autres gaz à effet de serre comme le méthane (25 fois plus dangereux) et l’Ozone (03).

Dans le cas du premier gaz cité (CH4), celui ci est produit en abondance par les élevages industriels qui rejettent 18% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, soit beaucoup plus que le secteur des transports.

Quand à l’ozone, c’est un gaz qui est produit notamment par le rayonnement solaire sur le dioxyde d’azote, produit (entre autres) par les voitures au gazole équipées de filtres à particules. Ces filtres rendus obligatoires sur tous les véhicules à gazole en 2011, ont même une fâcheuse tendance à augmenter la concentration de ce gaz oxydant (Les Echos – novembre 2009).

Enfin faire de prendre les sports mécaniques comme cible est facile pour les écologistes-politiques afin de se donner une bonne conscience à peu de frais.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Les écologistes-politiques semblent ignorer que toutes les motos des 24H du Mans rejettent moins de CO2 qu’un Boeing 747 qui va au milieu de l’Océan Indien. Mme Cécile Dufflot, porte parole des Verts qui dénonce les rejets de C02 par les déplacements aériens, ne s’est pas gênée pour aller passer ses vacances d’hiver ( décembre 2009) aux Maldives ! Détail marrant les Maldives est un des archipels menacés de disparition à cause de l’élévation du niveau de la mer !

Surtout si l’on veut empêcher les rejets de gaz à effets de serre, il faudrait s’y attaquer de manière globale : c’est à dire sur toute la surface du globe. Il faut savoir par exemple qu’en Chine il s’est vendu 13,5 millions de véhicules en 2009 soit un bond de 44% en un an. Alors que sur tous les autres marchés une baisse de 20% est attendue pour 2010. Cela veut dire que le marché chinois de voitures a encore de beaux jours devant lui, avec un reservoir de 200 millions d’acheteurs potentiels, pouvant posséder une voire deux voitures !

Enfin il faut aussi savoir que les pays dits « émergents » veulent eux aussi connecter leurs population à l’électricité : en Inde cela représente 200 millions de laissés pour compte. Et comment on produit de l’électricité à bas coût ? En construisant des centrales électriques à charbon !

Je ne vais pas reprendre point par point toutes les propositions délirantes des écologistes-politiques qui voulaient interdire « les parapluies chauffants » sur les terrasses de café, l’hiver, où limiter la vitesse à 110km/h sur les autoroutes françaises…

Tout cela pour dire, que « Le climat est un système extrêmement complexe. Notre ignorance sur le sujet est abyssale et les scientifiques, de même que les hommes politiques, doivent avoir l’humilité de le reconnaître » John Christy professeur des sciences atmosphériques de l’Université de l’Alabama et collaborateur du 3e rapport du GIEC

Voir aussi le point de vue des climato-sceptiques


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



13 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook