cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2006  > Le journal avant la course

Pole position pour le SERT

Envoyer l'article par mail
Publié le
Documents audio

La deuxième Suzuki du SERT, la N°0 a décroché la pole position de ce 70e Bol d’Or, grâce à l’ excellente prestation de Julien da Costa. Le pilote de Béziers est d’autant plus méritant que les séances qualificatives se sont déroulées sous des trombes d’eau.

la Suzuki N°0, ex N°2 du Mans, a décroché la pole sous des conditions météo désastreuses. L’objectif pour le trio de pilotes est de remporter le Bol « Il n’y a pas de consignes de course » déclare Julien Da Costa.

Les deux séances d’essais qualificatives du jeudi 14 et du vendredi 15 septembre 2006, ont été logiquement dominées par les deux machines du SERT. La Suzuki N°0 (ex N°2 au Mans) avec William Costes, Julien Da Costa et Guillaume Dietrich prenant la pole. Les trois hommes ont d’ailleurs sans doute passé un pacte commun, puisqu’ils se sont tous rasés le crâne !

Mais les conditions météo, désastreuses, ont nivelé les performances des motos et des machines, à tel point que la Honda de National Motos (N°55) s’est intercalée entre les deux machines officielles en prenant la deuxième place.

La Kawasaki N°111 arrive en quatrième position. Cette machine a connu quelques alertes durant les qualifs : Patrick Piot ayant chuté au guidon de la machine verte. « On a un peu trop chargé à l’arrière, car avant la moto avait trop de poids sur l’avant et l’arrière avait tendance à flotter » analyse le pilote Lyonnais. Mais à trop tâtonner, la Kawasaki a décroché après le virage du 180°.

La Yamaha N°94 du GMT réalise une relative contre performance avec la 5e place de la grille : tout le monde sait que les Pirelli pluie ne sont pas très performants sous la pluie. Mais cela n’inquiète pas trop Christophe Guyot « Il ne faut pas que la pluie s’abatte sur la piste de manière continue. Nos pneus sont par contre beaucoup plus performants quand la piste est séchante ou sèche ».

Les dieux du ciel ont sans doute entendu les suppliques du team manager de l’équipa parisienne, puisqu’il n’est prévu que de rares averses sur le circuit Nivernais en fin d’après midi.

Cependant, rien n’est joué, puisque les prévisions météo locales ont été largement démenties par les faits. Alors qu’il était prévu de légères averses passagères le jeudi et le vendredi, un véritable déluge s’est abattu sur le circuit, retardant l’ensemble des qualifications d’une heure.

La surprise de ces essais est la très belle performance de la Kawasaki N°83 de Maccio racing. En effet cette machine stocksport, talonne la Yamaha N°94 en occupant la 6e place de la grille.

Les 3 pilotes de la Suzuki N°2 ont semble-t-il passé un pacte : ils se sont tous rasés le crâne !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



15 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook