cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2006  > Journal avant la course

GMT 94 joue la carte Mc Coy

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le GMT 94 a enfin annoncé officiellement le nom de son troisième pilote. Contre toute attente ce sera Garry Mc Coy, un futur/ancien retraité du championnat Mondial superbike.

Garry Mc Coy, jeune retraité du Mondial Superbike, a monté sa propre structure pour rouler en Mondial Supermoto en 2006. Coup de théâtre, il sera au départ des 24H du Mans comme 3ème pilote chez GMT 94.

La nouvelle est tombée le lundi 10 avril et l’on sait désormais qui sera le troisième pilote de l’équipe du GMT 94 pour les prochaines 24H du Mans 2006. Il s’agit de Garry Mc Coy, un ancien pilote de Grand prix, qui défendait les couleurs de Red Bull Yamaha en son temps.

Bien sûr, le C.V. du pilote Australien est éloquent, puisqu’il possède à son actif trois victoires en GP 500 cm3 et deux en 125. Mais cela remonte en 2000 pour les victoires en GP et en 1995 et 1996 pour les huitième de litre.

Garry Mc Coy peut se targuer d’une victoire en Mondial superbike, mais là encore cela remonte à 2004, quand il défendait les couleurs de NCR Ducati. Cette unique victoire a été obtenue, sur le circuit de Phillip Island, un terrain que l’Australien bien et...pour cause.

Ensuite, il n’a plus fait parler de lui, alors qu’il roulait pour Foggy Petronas en 2005. « Mais tout le monde sait que l’ambiance est bien pourrie dans ce team » explique un connaisseur.

Cela est-il suffisant pour expliquer le manque de résultat de l’Australien ? Remercié à la fin de l’an dernier, il s’est tourné cette année vers le Mondial supermoto en montant sa propre structure avec une KTM.

Il a d’ailleurs passé tout l’hiver à s’entraîner en Andorre (là où il réside) et en Espagne sur une machine de supermotard.

Pourquoi alors jouer la carte Mc Coy ? « Par ce que l’Australien, prépare son retour en Mondial Superbike pour l’an prochain » affirme toujours notre contact. Et comme tout le monde sait que Christophe Guyot compte arriver un jour en WSBK, la boucle est peut être bouclée ? D’autant que Garry Mc Coy n’est âgé que de 33 ans pour la quarantaine passée pour Mc Williams.

« Ce qui est certain, c’est que le nom de Garry Mc Coy risque de faire l’unanimité autour du GMT. Médiatiquement l’arrivée d’un ancien pilote de GP en endurance est excellent pour Guyot » analyse notre afficionado. Mais tout cela peut être aussi un arme à double tranchant et dépendra des chronos de l’Australien.

Il ne faut pas oublier qu’il arrive sans jamais avoir roulé sur une machine d’endurance, donc plus lourde qu’une moto de superbike mondial. Enfin, les hommes de Dominique Méliand, se connaissent bien et ont accumulé cet hiver plusieurs milliers de Km de roulage. Ils vont donc arriver avec un esprit d’équipe et de cohésion extrèmement forts, ce qui ne sera pas le cas de l’équipe du GMT.

rendez vous le Jeudi 20 avril pour la première journée de qualifs.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



26 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook