cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2011  > Journal avant la course

Doublé Metiss en catégorie Open aux 24H du Mans 2011

Envoyer l'article par mail
Publié le

Il y aura deux Metiss engagées lors de la 34e édition des 24h du Mans. En effet, le prototype de la JBB, re-designé sous le nom de « Metiss » a été repris par l’équipe d’Emmanuel Cherron depuis 2005. Nouveauté, cette machine a donné naissance à son frère jumeau, la « Bihrr-Metiss » N°91. Les deux motos seront équipés avec des pneus Michelin du même gabarit que les Moto2.

La « Bihrr- Metiss » est engagée pour fêter les 20 ans de cette société d’accessoires moto, et surtout le 20e anniversaire de la victoire d’une moto privée aux 24H du Mans : La Yamaha Finacor aux mains de Bruno Bonhuil, Rachel Nicotte et Philippe Monneret. C’était en 1991.

Ces deux machines quasiment identiques, seront engagées en « Open ». Ce sera la première fois qu’il y aura autant de motos dans cette catégorie, car 5 machines y sont inscrites.

Une Bihr de trop ?

Une Bihr de trop ?

Non, vous ne voyez pas double. Il y aura bien 2 machines aux couleurs de Bihr. La Metiss N°45 avec Emmanuel Cherron, Christophe Michel et Cyril Huvier (absent). Sur la Bihr-Metiss N°91, on trouve un équipage franco-belge avec Bastien Mackels ( à gauche), David Perret (prononcer Davide Perette en espagnol) et notre ami Marc Fissette.

 : 6 mois de travail pour monter une Bihr Bis

 : 6 mois de travail pour monter une Bihr Bis

La Bihr Metiss a une partie cycle de Suzuki GSX-R de 2005 et un moteur et un faisceau électrique de 2008. « le tout trouvé à la casse » explique Yves Kerlo, l’âme du projet. Ensuite il a fallu lui greffer l’avant de conception JBB. Délai : six mois de travail !

Ultime clin d’œil

Ultime clin d'œil

Le team Bihr Metiss sera composé des anciens du team Yamaha Finacor. Pas moins de 6 membres de l’équipe « historique » seront présents aux 24h du Mans 2011. Historique…car c’est la première fois qu’une équipe entièrement privée gagnait une course d’endurance devant les machines d’ usine. Sur la photo, Alain et Fabrice les anciens mécanos avec Marc Fissette.

Yves Kerlo l’âme du projet

Yves Kerlo l'âme du projet

En ce qui concerne la collaboration avec les pneus Michelin, Yves Kerlo précise « Nous avons demandé au manufacturier des pneus AR avec une carcasse plus rigide. En effet la Bihr Metiss ne réagit pas comme les motos conventionnelles au freinage et à l’accélèration ! ». Preuve de l’implication de Michelin aux côtés de l’équipe d’Emmanuel Cherron : Il y a eu des roulages privés cet été sur le circuit de Magny Cours avec un technicien et un monteur.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Une pointure Belge sur la Metiss

16 avril 2007
La Metiss JLC de nouveau sur les rangs au Mans.

Poursuite de l'aventure

9 avril 2011
La Metiss partenaire de Michelin en endurance

2 septembre 2008
La JBB Metiss à l’honneur chez Motorcycle News

11 septembre 2006
Bol d’Or : Le pari Metiss

 
30 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook