cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2011  > Galerie photos

24H du Mans 2011 : vers un affrontement de titans !

Envoyer l'article par mail
Publié le

La 34e édition des 24h du Mans, qui se déroulera les 24 et 25 septembre 2011, sera vraiment une confrontation au sommet en catégorie EWC (superbike). En effet le favori est l’équipe officielle Suzuki qui détient 13 titres de champions du monde d’endurance, face à la BMW officielle. Cette dernière qui détient nombre d’atouts dans sa manche, n’a encore gagné aucune course de 24h. Mais la liste des challengers n’est pas close avec le GMT 94, La Kawasaki N°11, le Yart N°7. Petite revue de détail après les essais pré Mans du 30 et 31 août 2011.

Le SERT dans le rôle de l’ultra favori

Le SERT dans le rôle de l'ultra favori

Le Suzuki Endurance Racing Team est ultra favori pour les 24H du Mans 2011. Cependant la Suzuki, même si elle est très fiable, arrive au bout de son développement…car elle date de 2009 ! Pour mettre un peu de pression sur ses pilotes, Dominique Méliand n’a encore titularisé aucun d’entre eux. Mais il est clair que tout va se jouer entre Freddy Foray et Daisaku Sakai.

BMW : un challenger de taille

BMW : un challenger de taille

La BMW N°99 est un challenger de taille. En effet elle a tout à prouver, après une année 2010 catastrophique avec deux abandons : au Mans et au Bol d’Or. Néanmoins la moto confiée à Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin a réussit à décrocher la 3e place du podium au Bol d’Or 2011 : c’est déjà de bonne augure ! Dans le fond on distingue Michaël Bartholemy le propriétaire du team.

Défaut de jeunesse récurrent chez BMW

Défaut de jeunesse récurrent chez BMW

Les BMW d’endurance ne sont pas fiables à 100%. Pour preuve lors des essais pré-mans du 30 et 31 août 2010, la machine aux mains d’Hugo Marchand s’est coupée. On sait que c’est la maladie des motos de la firme de Munich, qui se sentent parfois en mode « panne » toute seule ! On se rappelle que ce sont les problèmes électroniques qui ont fortement pénalisés la BMW lors de sa première apparition en endurance.

GMT 94, un prétendant pour le Top 3

GMT 94, un prétendant pour le Top 3

La Yamaha N°94 est un prétendant au podium des 24h du Mans. 8e au Bol d’Or, ce team a accumulé pas mal de points dans les courses annexes (Albacete, Suzuka). Du coup l’équipe de Christophe Guyot possède 46 points au classement provisoire. Même si elle peut difficilement prétendre coiffer la couronne Mondiale en fin de saison, cette équipe peut jouer les trouble fête.

La Kawasaki N°11 en invité surprise ?

La Kawasaki N°11 en invité surprise ?

Contrairement à ses challengers, la Kawasaki N°11 a remporté récemment une course d’endurance de 24h en superbike. C’était au Mans le 18 avril 2010. 2e au Bol d’Or 2011, l’équipe de Gilles Staffler a beaucoup travaillé sur la machine d’endurance. « En six mois on a remplacé nombre de pièces par des créations en carbone. Résultat, la Kawasaki pèse moins de 180 kilos ! » précise Gilles Staffler. « Désormais on a une machine à l’accessibilité maximum ! »

Le Yart , l’ombre de lui-même ?

Le Yart , l'ombre de lui-même ?

Depuis son titre de champion du monde d’endurance décroché en 2009, la Yamaha Austria a accumulé les déboires et les contre performances. Ainsi au Bol d’Or 2011 elle abandonne sur casse moteur. Avant les 24h du Mans, ce team n’occupe que le 12e rang du classement mondial, ce qui est très loin de représenter ses véritables possibilités. Ici on rentre la Yamaha N°7 après la chute de Gwen Giaggani aux essais pré Mans : il a l’épaule déboitée !

Une chance pour Loris Baz ?

Une chance pour Loris Baz ?

Gwen Giabbani sera-t-il remis pour les 24h du Mans ? D’autant que cette blessure le fait « horriblement souffrir ». Pour ce type de blessure il faut, à en croire les spécialistes, un mois de repos complet. Cela risque d’être juste. D’un autre côté, Loris Baz n’a jamais roulé en endurance ( à fortiori sur le circuit du Mans) et surtout de nuit. Quelle solution prendra le team manager du Yart ?

National Motos un possible challenger en EWC

National Motos un possible challenger en EWC

National Motos peut jouer un rôle dans cette course d’endurance. Mais son dernier succès remonte à 2006 ! Les pilotes de la Honda N°55 seront Emeric Jonchiere, Etienne Masson, Dylan Buisson et Lucas de Carolis.

Attention à la Kawasaki Bolliger

Attention à la Kawasaki Bolliger

La Kawasaki du team Bolliger peut aussi créer la surprise. Lors du Bol d’Or 2011, elle a figuré 4e au scratch. De gauche à droite : Fredéric Chabosseau, Roman Stamm et Jérôme Tangre.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



25 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook