cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2019  > News 2019

Sportwin : à Pau Arnos Grelot leader devant Regis Lebreton

Publié le 26 mai 2019

Le moto club de Pau-Arnos reçoit la Coupe Sportwin pour sa deuxième épreuve lors du Championnat de Ligue Aquitaine les 11 et 12 mai 2019. Guillaume Grelot N°2, sur sa KTM 790 Duke prend la tête du classement provisoire avec 23 points d’avance sur Régis Le Breton N°3 et son prototype Ducati 1098/749 R. Dans la catégorie TwinMax, Cyril Gendron N°17 à 10 points d’avance sur Fabrice Merlin N°84. Laurent Rameau N°18 et Laurent Morelle °84 luttent pour le classement TwinFast, exæquo avec 90 points.

Guillaume Grelaud, remporte la 2ème manche de Pau-Arnos

Victorieux des deux manches d’Alès des 27 et 28 avril, Guillaume N°2, supporté par son fils et Rémi Benedetto le boss de Holeshot Moto Brive, réalise le deuxième temps des qualifications en 1 :26.579.
Guillaume part en tête de la première manche mais ne parvint pas à se défaire de Denis Pignatel #161 qui reste dans sa roue. Au 8 ème tour, Guillaume ne peut lutter contre la puissance de la Ducati 998 qui le déboite dans la ligne droite des stands et la KTM 790 se contente de la deuxième place.
Changement de stratégie en seconde manche. Guillaume réalise un super départ et décide de prendre le large, mais le combat sera de courte durée avec l’abandon de Denis. Guillaume fait toute la course en tête et termine avec plus de 6 secondes d’avance sur Cyril Gendron #17.

Denis Pignatel : performance et malchance !

Denis N°161 est bien connu sur les paddocks. Vainqueur Proclassic SBK en 2015 et 2017 et vice-champion VMA 1000 en 2018. Il vient jouer les trouble-fêtes à Pau en réalisant la pole en 1 :26.475. Denis remporte les 25 points de la première finale et obtient le meilleur tour en course en 1 :24.922. En deuxième manche, au 4ème tour, sa boîte à vitesse rend l’âme et il est contraint à l’abandon.

Une 3e place au scratch de Pau pour Régis Le Breton

Comme à son habitude, Régis N°3 a réalisé un très beau prototype cet hiver pour rouler dans la nouvelle catégorie TwinFurious. Un châssis Ducati 1098 et un moteur Ducati 749 R aux couleurs d’ACE hôtel, du garage Peugeot J-P Merlet et de EMI Proto Concept, font de cette moto une vraie attraction sur le paddock pour tous les passionnés de belles mécaniques.
Après quelques passes d’armes avec Cyril Gendron N°17 pendant les trois premiers tours, Régis impose son TwinFurious et résiste au retour de Fabrice N°84. Il monte sur la troisième marche du podium scratch de la première finale.
En seconde manche, c’est Cyril qui prend l’avantage sur Régis suite à une attaque au 5e tour. Régis maintient sa 3e place avec 23 secondes d’avance sur l’Aprilia de Thierry Blasco N°65.

Cyril Gendron et Fabrice Merlin tous deux sur proto Ducati

Tous deux en catégorie TwinMax, Cyril N°17 et Fabrice #84 sont actuellement 3e et 4e du classement scratch. Ils roulent sur des prototypes Ducati avec un châssis 748, celui de Cyril est motorisé avec un 1026 cm3 et celui de Fabrice avec un 1078 cm3.
En première manche, Cyril devance Fabrice jusqu’à mi-course. Au 6ème tour les rôles s’inversent. Fabrice termine 4e scratch et vainqueur TwinMax, Cyril 5e scratch et deuxième TwinMax.
En deuxième finale, le duel n’aura pas lieu, Fabrice part à la faute dès le 1er tour, Cyril trouve une autre cible, le TwinFurious de Régis. Très belle course de Cyril qui termine second scratch et vainqueur TwinMax.

Thierry Blasco a aussi un gros coeur !

L’enjeu est majeur pour Titi ce week-end : se faire plaisir sans prendre de risque et ne pas compromettre la traversé Bike Cœur ! En effet Thierry et son fils Baptiste réalisent une traversée en vélo de Roscoff à Hendaye au profit de Jérôme Chotard, pour financer une prothèse de bras qui lui permettra de continuer de pratiquer la moto. Valérie, l’épouse et Maman assure l’intendance et les bivouacs.
Pari réussi, une 6e place en première finale. En seconde manche, Thierry démarre sur les chapeaux de roues et lui permet d’accrocher la 4e place scratch et la 3e de sa catégorie TwinFurious.
C’est une initiative qui est à souligner, pour montrer l’esprit de solidarité entre pilote motos !

Laurent Morelle, Laurent Rameau et Xavier Dugy font le show !

Ces trois hommes là vont faire le show ! Chaque tour, chaque virage est le théâtre de croisements et décroisements.
Laurent Morelle N°83 et Laurent Rameau N°18 sont exæquo au classement TwinFast au début de ce weekend avec une victoire et une deuxième place chacun lors de l’épreuve d’Alès les 27 et 28 avril 2019. C’est donc le couteau entre les dents que ces deux là s’élance pour cette première finale. Laurent Rameau réalise un bon départ et se retrouve dans la roue de Laurent Morelle. A mi-course les TwinFurious et leur moteur plus puissant viennent jouer les trouble-fêtes au milieu de ce duel et Laurent Morelle remporte la partie en terminant 8e scratch et vainqueur TwinFast. Laurent Rameau termine 10e scratch et 2e TwinFast derrière Hugues Litré qui s’est intercalé au 6e tour.

Laurent Rameau de la coupe Ducat’ à la coupe Sportwin !

Dimanche matin pour la deuxième finale, Laurent Rameau à soif de revanche ! Dès le départ il gagne trois places. Son prototype Ducati 900 SSie issue de la Coupe Ducati des années 2000 roule en 1.29 :068. Laurent Morelle est juste derrière lui mais très vite la Suzuki perd de la puissance et ne lui permet pas de rester au contact de Laurent Rameau. Il monte sur la première marche du podium TwinFast avec une 5e place scratch. Laurent Morelle termine 6e scratch et deuxième TwinFast. Bilan du weekend, toujours exæquo avec 2 victoires et 2 secondes places TwinFast.

Belle prestation de Xavier Dugy

Xavier N°60 doit d’abord lutter contre Laurent Rameau et son pilotage qui ne laisse pas beaucoup d’occasion de dépassements. Il faut ensuite s’attaquer à Laurent Morelle et son prototype Suzuki 700 SV. Xavier trouve l’ouverture dans le 5ème tour, et laisse les TwinFast s’expliquer. Impossible pour lui de remonter sur Thierry Blasco, l’écart est trop important. Ce sociétaire de l’ASM Armagnac Bigorre place sa Ducati 998 à la 7e place de cette première manche.
Xavier loupe complètement son départ de la deuxième manche. Pointé en 12e position, il attaque une remontée qui lui permet de terminer 9e à 14 centièmes d’Ulysse Brossier N°110.

Lutte au plus haut niveau entre Hugues Litré et Ulysse Brossier, TwinFurious contre TwinFast.

Hugues dit Louloo chevauche une Aprilia Tuono R de 2007 soutenue par le Global Racing Team.
Ulysse, 3e de la catégorie TwinFast en 2018, revient en 2019 avec un proto Suzuki 700 SV pour essayer de remporter le titre.
En première manche, Louloo termine 9e et Ulysse 12e et 3e TwinFast.
Arsouilles, dépassements, suspense sont les ingrédients de la 2ème manche. Ulysse fait un départ tonitruant et gagne 5 places. Louloo fait un départ moyen et doit cravacher pour accrocher la roue d’Ulysse au 6e tour. Les 7 tours suivants sont le théâtre de bagarres et de dépassements. Louloo (7e) remporte le combat avec 142 millièmes d’avance sur Ulysse (8e scratch et 3e TwinFast) qui sera revanchard sur ses terres à Haute Saintonge, la prochaine épreuve des 27 et 28 juillet 2019.

2 podiums pour Sébastien Robert en TwinMax.

Un châssis de 999, une fourche et des freins de 848, un moteur 1100 hypermotard Evo, voici le prototype de Sébastien aux couleurs du concessionnaire Ducati LMS Sens.
Bonne opération pour Sébastien, licencié au Sportwin Club, deux podiums dans sa catégorie. 3e TwinMax et 11e scratch en finale 1 et une deuxième place TwinMax et 11e scratch en finale 2 après une fin de course épique en bagarre avec les TwinFast d’Aymeric Thevret N°51 et de Fabien CasanoN°141.

Une 10e place scratch pour Aymeric Thevret

Local de l’étape, Aymeric N°51 à participé au championnat de ligue Poitou-Charentes en 2017.
Il roule avec une Kawasaki ER6n. En manche 1, il réalise une 13e place grâce à un premier tour musclé avec de nombreux dépassements.
En manche 2, la lutte est dure et intense, baston avec les TwinFurious d’Hugues Litré N°88 et de Xavier Dugy N°60 et dans les derniers tours un mano à mano avec le TwinMax de Sébastien Robert N°26. Tous ces pilotes roulent en 1 :30, belle performance pour le TwinFast d’Aymeric qui accroche une 10e place scratch et reste au pied du podium de sa catégorie.

Une première pour Fabien Casano et François Landais

Fabien Landais N°141, sociétaire du moto club Pau-Arnos, est un habitué du championnat de ligue Aquitaine et fait sa première pige en Coupe Sportwin.
Fabien rate son départ et se retrouve 19e mais l’agilité de son prototype Suzuki 650 SV lui permet de remonter les places petit à petit et termine 14e de la première manche.
En deuxième manche, il cède une place dans les derniers tours à Sébastien Robert N°26 et termine 12e scratch.
François Landais N°7 et son prototype Ducati 916/944 carbu marque le point de la 15e place. Licencié au Sportwin Club, il apprend très vite car c’est sa première année de compétition motivé par ses copains auvergnats.
Et pour clôturer ce weekend réussi, il s’offre la troisième marche du podium TwinMax et la 13e place scratch devançant le TwinFurious N°41 de Mickaël Deffeuiller en course 2.

Des débuts prometteurs pour Mickaël Deffeuiller

Mickaël N°41, à 27 ans, est heureux d’avoir rejoint la Coupe Sportwin pour sa première année de compétition. Les autres pilotes plus expérimentés ne sont pas avares de conseils, exactement ce que recherchait Mickaël pour progresser.
En bagarre avec l’hypermotard N°23 de Bruno Hatem, Mickaël termine aux portes des point avec une 16e place en première manche.
Une 14e place clôture sa deuxième manche aux prises avec François Landais N°7, Mickaël passe la ligne d’arrivée le sourire aux lèvres satisfait de sa progression constante.

Philippe Dolat avec un proto MV Agusta et un moteur 650 Suzuki

Philippe Dolat N°20 participe depuis plusieurs années au bol d’Or Classic et d’Argent.
Sa moto est un prototype avec un cadre de MV Agusta, une fourche et des freins de Yamaha R6 et un moteur Suzuki 650 SV.
Les premiers tours de la finale 1 sont difficiles pour Philippe qui subit de nombreux dépassements et termine à la 17e place.
En deuxième manche ses premiers tours de course sont nettement plus efficaces. Philippe ne cède que 2 places au TwinMax de François N°7 et au TwinFurious de Mickaël #. Philou score le point de la 15e place privant Ludivine Jean N°50 d’accéder au top 15.

Les pilotes Sportwin confrontés au....Karting !

Thierry Duc, le président du Sportwin Club, invite les pilotes et leurs accompagnants à partager un bon moment ensemble lors d’une endurance de Karting organisé par le circuit de Pau. Bonne humeur et franche rigolade !

La famille Sportwin sur un podium

Les vainqueurs invitent les copains avec eux sur le podium.
Merci à Xavier Bourge et HRD la moto autrement pour les photos.
Les partenaires de la coupe récompensent les pilotes :
- Facom avec des lots d’outillage
- Riding Sensation avec des roulages
- Sixx combinaison sur mesure avec une paire de gant personnalisable
- SMCD Reparto Corse en offrant les trophées de fin de saison.
- Christelle Paye avec une sous combinaison SIXS gamme STXL-R

- Prochain rendez-vous les 27 et 28 juillet 2019 à Haute Saintonge
Pour suivre la Coupe :
- Le site Sportwin Club
- La page Facebook Sportwin

- Le classement Scratch
- Les classement par catégorie


Sandra Le Saux

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 52

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook