cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2019  > News 2019

Sportwin : Grelaud titré, la der pour Blasco

Publié le 24 octobre 2019

La finale de la coupe Sportwin se joue sur le circuit Carole les 4 et 5 octobre 2019. Les moto clubs Motor Evens et Riding Sensation organisent de main de maître le trophée Robert Doron. Un weekend plein d’émotions, de partages et de passion honoré par le présence de Jacques Bolle et de Christophe Guyot.

Guillaume Grelaud #2

Coup de théâtre en essai qualificatif du samedi ! La pluie s’invite en prégrille et Guillaume Grelaud ne parvient pas à changer à temps les pneus de sa KTM. La deuxième séance est annulée pour permettre le nettoyage de la piste , copieusement arrosée d’huile par un Monsters Race. Guillaume n’ayant pas de temps de qualif doit partir en dernière ligne pour la course 1 du dimanche déclarée dry. Quel festival ! Dès le premier tour la KTM de Holeshot Moto Brive pointe à la 7ème place. Au deuxième tour, Guillaume rejoint les cadors de la coupe, s’empare de la tête au 6ème tour et boucle le 21 tours avec 4 secondes d’avance sur ses poursuivants. Guillaume est titré vainqueur de la coupe Sportwin 2019 et de la catégorie TwinFurious.
Il ne participe pas à la 2ème manche, Guillaume ne veut pas faire la course de trop avec une KTM chiffonnée en essai libre.

Blasco : Enfin une victoire !

2e temps en qualification, Thierry Blasco #65 s’offre une belle deuxième place en course 1 après quelques passes d’armes avec son ami Régis Le Breton #3.
C’est le weekend parfait pour Thierry ! Le local de l’épreuve remporte la deuxième manche devant Régis qui ne peut que s’incliner face au rythme de course soutenu de l’Aprilia RSV 1000 de Thierry.
Au classement général, Thierry prend la 3e place derrière Régis vice champion de la coupe Sportwin.

Podium Course 2

Tiercé gagnant pour les copains du Twin Racing Team avec Thierry Blasco licencié du Riding Sensation, Régis Le Breton sociétaire du Ducati Club de France et Fabrice Merlin licencié du Sportwin Club.
Laury Frémy, boss du Riding Sensation est fier de son pilote !

Fabrice Merlin, vainqueur TwinMax.

Rester sur ses roues est le but de ce weekend francilien pour Fabrice Merlin #84 et de prendre le leadership du classement TwinMax en l’absence de Cyril Gendron #17 forfait depuis Coix-en-Ternois. Contrat rempli avec 2 victoires en TwinMax et un podium scratch en course 2. Fabrice s’offre le titre de champion TwinMax mérité par sa régularité et ses performances.

Ducati 998 contre Proto Suzuki 700 SV

La première manche est très annimée et Laurent Morelle #83 fait parti de ces pilotes généreux et adeptent de glisses et de freinages de trappeurs. Au 2ème tour la Suzuki 700 SV déboîte la Ducati 900 SSie de Laurent Rameau #18, leader du classement TwinFast puis s’attaque à Grégory Penna #21 qu’il passe au 10ème tour.

Quel départ pour Grégory en course 2 ! Un holeshot suivi de deux tour en tête, Gregory , un habitué des courses Power 25, apprend très vite mais il ne résiste pas au trio du Twin Racing Team. Petite baisse de régime au 11ème tour, permettant au survolté Laurent Morelle d’accrocher une 4ème place scratch et la victoire TwinFast, confirmant son titre de vice champion TwinFast.

Laurent Rameau titré en TwinFast.

Rester prudent, être calculateur et maintenir son avance au classement TwinFast, n’est pas chose facile pour ce pilote au tempérament bien trempé.
Laurent Rameau #18 reste raisonnable malgré les attaques de Laurent Morelle. Une 6ème et 7ème place lui apportent les points qui confirment son titre de champion TwinFast.

Sébastien Robert tenace !

Un weekend de mécanique pour la Ducati 999 / 1100 de Sébastien Robert #26 qui ouvre le moteur. Malgré tous ses efforts, sa moto refuse de démarrer et le prive de la 1ère manche. Sa ténacité est payante en 2ème manche. Relégué en fond de grille, Sébastien pointe à la 9ème place dès le premier tour et passe le damier 7ème scratch et 2ème TwinMax.
Avec 3 résultats blanc cette saison, Sébastien réussi tout de même à se hisser à la 4ème place de classement TwinMax 2019.

Un pilote des Tontons Chicaneurs.

S’appeler Defrance et rouler en Voxan, c’est un bon choix ! A l’attaque dès les premiers tours de la première course, Frédéric Defrance #33 déboîte 5 pilotes. Pour une première en coupe Sportwin, Frédéric se classe 8e scratch. Que du Bonheur pour son club "Les Tontons Chicaneurs" et le Voxan Club de France.
Problème en deuxième manche, une durite de sa belle Voxan fuit l’huile pendant le tour de formation. Avisé par les commissaires de piste, Frédéric très discipliné se range dans l’herbe sans salir la piste.

Benjamin Laissus de retour en Sportwin avec un SV 650

Benjamin Laissus #24 fait son retour en coupe Sportwin avec une Suzuki 650 SV.
En qualif, il réalise une belle performance sous la pluie et arrache la 3e place derrière Régis Le Breton et Thierry Blasco.
En manche 1, Benjamin rate son départ et se retrouve en 10e position au premier tour. Il trouve rapidement un bon rythme qui lui permet de rester au contact d’Ulysse Brossier et Pascal Alexandre. Au 8e tour il passe Ulysse et au 9e tour Pascal mais ne parvient pas à remonter sur Frédéric Defrance. Benjamin passe le damier 9e scratch et 3e TwinFast.
La deuxième manche est un copié collé de la première et Benjamin termine 8ème scratch et 3ème TwinFast.
Licencié au Sportwin club, Benjamin est soutenu par le Team V3K Racing et SIC27.

Pascal Alexandre derrière son beau fils en Twin Fast

Pascal Alexandre #63 prend le départ de cette première manche à la 8e position et la conserve pendant les 5 premiers tours. Frédéric Defrance le déboîte et Pascal doit lutter contre son beau-fils Benjamin Laissus #24. Au 9e tour, Pascal perd le duel et franchit la ligne d’arrivée 10e scratch et 4e TwinFast. Bis répétita en manche 2, Pascal termine 9e scratch et 4e TwinFast derrière Benjamin Laissus.

Bruno Hatem et Stevens Zabiolle-Souply

Excellent départ pour Bruno Hatem #23 et sa Ducati Hypermotard ! Parti de la 19e position sur la grille, Bruno boucle le premier tour 11e mais l’agilité des TwinFast est un avantage dans les parties technique du circuit Carole et il termine cette première manche 13e scratch et monte sur la deuxième marche du podium TwinMax.
Stevens Zabiolle-Souply #6 pilote un prototype Ducati 748 /796. Parti en 14e position, Stevens part à la chasse, d’abord Mickaël Deffeuiller et son Aprilia Tuono puis Bruno Hatem et enfin Ulysse Brossier au 14e tour. Stevens termine 11e avec 4.5 secondes d’avance sur son poursuivant.
Stevens est également partenaire de la coupe Sportwin avec SIXX Combinaisons sur-mesure.
Bruno et Stevens sont tous les deux forfait pour la seconde manche.
Bruno est troisième du classement TwinMax 2019

Ulysse Brossier 3e en Twinfast 2019

Après l’épreuve de Croix-en-Ternois, Ulysse Brossier #110 est deuxième du classement TwinFast avec 6 point de retard sur Laurent Rameau et 11 points d’avance sur Laurent Morelle.
Suite à la casse moteur de son prototype Suzuki 700 SV, Ulysse termine la saison en remplaçant son moteur par un Suzuki 650 SV, un vrai poumon !
Une douzième place scratch et 5e TwinFast en première manche ainsi qu’une 10e place scratch et 5e TwinFast en course 2 lui permet de sauver une troisième place au classement TwinFast 2019.

Ludivine Jean en constante progression !

Ludivine Jean #50 sur un prototype Ducati 996 / 796 est en constante progression. Son compagnon Cyril Gendron, forfait depuis Croix-en-Ternois lui prodique de précieux conseils qu’elle applique avec succès. Seul bémol pour Ludivine, ses départs ! 18e au premier tour de cette première manche, Ludivine doit cravacher et être incisive. Elle parvient à rentrer dans le top 15 du classement scratch et 7e TwinFast.
En seconde manche, surmotivée, Ludivine double 5 pilotes et termine 10e scratch et une nouvelle fois 7e TwinFast.
Sa régularité et son évolution permanente offrent à Ludivine une 4e place au classement TwinFast 2019.

Un deuxième Tonton Chicaneur !

La belle Voxan café racer de Thierry Cheynoux #68 fait toujours sensation sur les paddocks.
En course 1, Thierry entend le moteur de Ludivine qui est juste dans sa roues mais au 11ème tour il ne peut rien face à la détermination de Lulu et fini le reste de cette manche seul et termine 16e.
En course 2, un départ tonitruant lui permet de passer de la 16e à la 10e place dans le premier tour. Très vite Ulysse Brossier lui colle au train. Ulysse passe Thierry dans le 9e tour et le voilà de nouveau talonné par Ludivine. Thierry cède dans le dernier tour et termine 12e.

Mickaël Deffeuiller le malchanceux

Mickaël Deffeuiller #41 fait partie des malchanceux qui n’ont pas eu le temps de changer ses pneus à temps pour la seule qualif du samedi sous la pluie. Son Aprilia tuono s’élance donc de la dernière ligne. Survolté, Mickaël boucle le premier tour 12e. En bagarre avec Stevens, Ulysse et Bruno le reste de cette manche, Mickaël termine 14e.
Suite à un fait de course, Mickaël ne franchit pas la ligne en manche 2.

François Landais une marche du podium TwinMax

Le capricieux prototype Ducati 916 / 944 de François Landais #7 se met à tourner sur un cylindre le privant de la première manche.
Après avoir trouvé la panne d’allumage sur un cylindre, François peut prendre le départ de la seconde manche mais en dernière ligne.
son très bon départ lui permet d’accrocher la 13e place au premier tour, qu’il conserve jusqu’au bout et lui permet de monter sur la 3e marche du podium TwinMax.

Rodrigue Piccinato et son SV 650

Rodrigue Piccinato #77 roule sur une Suzuki 650 SV stock. Fidèle de la coupe Sportwin, Rodrigue termine 18e de la course 1 et 14e en manche 2.
Absent pour l’épreuve d’Alès, Rodrigue est 10e du classement TwinFast 2019.

Sébastien Guillot découvre le Sportwin à Carole

Originaire de Seine et Marne, Sébastien Guillot #81 profite de cette manche pour découvrir la coupe Sportwin au guidon d’une Kawasaki ER6.
Que du plaisir pour Sébastien, ravi de l’ambiance au paddock et sur la piste.
En manche 1 il termine 17e et marque le point de la 15e place en manche 2.
Sébastien est sponsorisé par Flesh Motos, MD Concept, ACD aménagement intérieur, Gémoise, AREAS assurances, Crédit Mutuel

Du rock avec les Uncles Bikers

Le groupe de rock Les Uncles Bikers est venu animer la soirée de samedi pour le plus grand plaisir des pilotes de la coupe Sportwin et de leurs accompagnants.

Partage et convivialité

C’est maintenant un rendez-vous habituel pour les pilotes de la coupe Sportwin.
Thierry Blasco et le Lions club Magny le Hongre Val d’Europe invitent les pensionnaires du centre de vie Passeraile à passer la journée sur le circuit Carole au contact des pilotes Sportwin et de partager un repas autour d’un buffet offert par la boulangerie Robac.


Sandra Le Saux

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 19

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook