cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 21 mars 2019

Duel au sommet entre les Yamaha officielles

Les 8H d’0schersleben ont été dominées par le duel que se sont livrées les deux Yamaha officielles. Ce mano à mano a opposé les deux machines, celle du Yart (N°7) et celle du GMT94, durant près de 5h d’affilée. Au final la Yamaha N°94 monte sur la plus haute marche du podium avec seulement 30 secondes d’avance sur son challenger. Belle prestation. C’est quasiment le remake des 24H motos 2017

Une pénalité qui a boosté David Checa

Même si les deux Yamaha ne se sont pas quittés durant 5 h d’affilée, un coup de théâtre est néanmoins intervenu. Quasiment en fin de course la Yamaha N°94, se voit imposer un « stop and Go » pour ravitaillement non conforme. Qu’à cela ne tienne, David Checa en profite pour signer un nouveau record du tour en course en 1’26.814.

Le Yart : un team diminué

Même si le team fait bonne figure pour la photo, l’épreuve des 8H d’Oschersleben, s’est déroulé avec deux pilotes seulement. En effet Broc Parkes et Kohta Nozane étaient quasiment seuls au guidon. Marvin Fritz, blessé à Assen mais aussi en essais à Oschersleben, n’était pas en mesure de défendre les chances du YART. « Le GMT94 était plus fort que nous aujourd’hui » ont reconnu les deux pilotes.

belle prestation de Macco Racing

Un autre duel au finish, s’est joué entre la Yamaha N°14 de Macco Racing et le Bolliger Team Switzerland pour la troisième place du podium. Alors que les deux machines étaient à la limite de leurs réservoirs, à quelques minutes de l’arrivée, La Kawasaki N°8 est rentré aux stands alors que la Yamaha N°14 est resté en piste, en économisant ses ultimes gouttes d’essence. Pari gagnant pour Greg Junod, Marko Jerman et Anthony Dos Santos qui enlève la troisième marche du podium, à trois tours du duo de tête !

La Suzuki N°1 out après 6 minutes seulement.

La Suzuki N°1 est restée dans le coup 6 minutes seulement, avant de chuter, alors qu’elle occupait la 4e place. S’ensuit un arrêt aux stands d’environ 10 minutes. Temps suffisant, pour la machine reprenne la piste en dernière position. En cravachant, les pilotes du SERT remontent à la 9e place, avec 11 tours de retard sur les vainqueurs. Le coup est rude ! Désormais les hommes de Dominique Méliand, n’ont plus le droit à l’erreur ! Le moindre faux pas en Slovaquie, et le SERT sera diminué en arrivant à la finale des 8H de Suzuka !

Belle remontée aussi pour la Honda N°5

Gregg Black, est victime d’une crevaison lente de son pneu avant, en début de course. Et doit rentrer aux stands. Gregg Black et Josh Hook se sont alors associés pour remonter du fond du classement à la 5e place du classement. Damian Cudlin n’a pas participé à l’aventure, handicapé par un mal de dos. La motivation de cette équipe du Honda FCC TSR, aux 8H d’Oschersleben, leur permet de décrocher le « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy ». Bravo à eux.

Honda Racing handicapée par des arrêts multiples

La Honda N°111 termine à une pénible 10e place de ces 8H d’Oschersleben. Freddy Foray, Julien Da Costa et Sébastien Gimbert ont fait le job. Cette machine a joué aux avants postes avant de se voir retardée aux stands, par deux arrêts prolongés. Le premier à cause d’un axe de roue avant récalcitrant. Le 2e pour la même cause, mais concernant l’axe arrière ! Cet arrêt prolongé leur a coûté 4 minutes ! C’était bien la peine de changer l’équipe technique du team en début de saison !

Moto Ain prend l’avantage au classement superstock

En terminant 6e au scratch et 1er superstock, Moto Ain prend la tête du classement de la Coupe superstock. Au passage le team de Pierre Chapuis se voit récompenser du « Dunlop Independent Trophy » avec 4.000 à la clef.

Au guidon de la Yamaha N°96, Alexis Masbou, Hugo Clère et Robin Mulhauser ont bataillé pour cette victoire dès la mi-course avec le Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC. Cette belle victoire a été rendue possible, malgré une minute de pénalité infligée pour éclairage défaillant. Mais le titre n’est pas encore joué, puisque Moto Ain ne détient que 6 points d’avance, face au Tati Team. La finale aura lieu en Slovaquie.

Le classement provisoire EWC

Le classement provisoire SStock


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 32

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook