cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2015  > News

Croix en Ternois : Première manche à suspense en coupe Sportwin

Publié le

Samedi 26 septembre 2015 le circuit de Croix en Ternois est le théâtre de la finale de la coupe Sportwin, organisé par le club Proclassic. Rien n’est joué dans cette première manche, le suspense reste à son comble. Florian Levasseur et Jonathan Viémont s’affrontent pour le titre scratch. Régis Le Breton et Stevens Zabiolle-Souply se disputent le titre moins de 850 cm3.

Vainqueur Jo Viémont n° 87 Florian Levasseur n° 1, quatrième

Malgré un high-side en essais qualificatifs, Jonathan Viemont conserve la pole position et parvient à être au départ de la première manche. L’efficacité du team Tijo, de Viémont Moto et le prêt de pièces d’AMS compétition remettent sur ses roues le proto Ducati 1100/999. Dès le premier tour, Jonathan s’empare du commandement jusqu’au drapeau à damier. Il est crédité du meilleur tour en course en 57.314. Florian Levasseur gère sa course sans risque inutile avec de bons chronos, 57.536. Dans l’avant dernier tour Florian roule au ralenti, sa Pierobon 1100 cm3 tourne sur 1 cylindre et il régresse à la 4e place.
Au général Florian garde un avantage de 14 points sur Jonathan qui ne lâche rien et reste sur 2 victoires consécutives.

Maxime Duret n° 82, deuxième

Belle prestation de Maxime Duret et de son proto Ducati 1098/1100. Régulier en 58.321 il mène le groupe de chasse et monte sur la 2e marche du podium.

Cyril Gendron n° 17, troisième

Cyril Gendron complète ce podium en doublant Florian Levasseur dans le dernier tour. Toujours aux avant-postes, ce podium est le reflet d’une saison régulière et valide définitivement sa troisième place du classement général.

Didier Cantel n° 5, cinquième

Très belle fin de saison pour Didier Cantel et son proto Ducati 1148, le patriarche du team AMS Compétition donne du fil à retordre aux p’tits jeunes et montre l’exemple pour l’entraide dans le paddock.

Saverio Monopoli n° 75, sixième Régis Le Breton n° 3, septième

Pointé 11e au premier tour, Saverio et sa Pierobon 796 sortent la grosse attaque pour doubler un groupe de furieux composé des leaders de la classe moins de 850 cm3 et de protos 1100 cm3. Bonne opération, en montant sur la 1ere marche du podium moins de 850 cm3, il confirme sa 4e place de ce classement général. Dans sa roue, Régis Le Breton conserve un avantage de 13 points sur Stevens Zabiolle-Souply. Le titre se jouera en 2e manche, Pierobon 796 contre proto Ducati 748/796. Ces pilotes roulent tous sous la minute, de très bons chronos pour des motorisations de 800 cm3.

Christophe Salles n° 9, huitième

Pas le temps de respirer pour Christophe qui s’est mêlé à la bagarre, style Moto 3, des moins de 850 cm3 avec son proto Ducati 749/1100 aux couleurs de Facom. Dans l’avant dernier tour il double Fabrice Merlin et revient sur Régis.

Fabrice Merlin n° 84, neuvième Stevens Zabiolle-Souply n° 6, dixième

Pointé 6e à mi-course, Fabrice se fait successivement doubler par Saverio, Régis et Christophe. Il perd sa 5e place du classement général scratch au profit de Régis pour 2 petits points ! Stevens se donne à fond, mais l’attaque ne suffit pas face aux Pierobon, sa 3e place en moins de 850 cm3 lui laisse encore la possibilité d’être titré en deuxième manche. C’est le dernier pilote à être sous la minute et dans le même tour que la gagne.

Gaëtan Mazouaud n° 18, onzième

C’est le premier pilote avec une 650 cm3. Un bon départ, une attaque généreuse et stylée ne suffisent pas à combler le manque de puissance de sa Suzuki Gladius … elle est longue la ligne droite à Croix ! Gaëtan conserve sa 3e place du classement général moins de 850 cm 3 avec 25 points d’avance sur Saverio.

Le clan des Suzuki SV

Florian n°121 joue le titre Stock mais le petit frère Loïc n°122 vient jouer les trouble-fête. C’est sur la ligne d’arrivée que cette lutte fraternelle nommé Boirin donne l’avantage à Florian, arbitré par un Fred Bellut n°13 qui rajeunit de course en course. Les Suzuki SV 650 ont encore prouvées que le plaisir n’est pas forcément onéreux ! 12e 13e et 14e de ce plateau.

Samuel Seillé n° 35, quinzième

Sam prend le dernier point avec son proto Ducati 999/1100. Il a activement participé à la restauration du proto de Jonathan, leader de son team Tijo.

Sylvain Royer n° 34 et Bruno Nestor n° 39

Sylvain se classe 16e avec son proto Ducati 749/1100 au couleur de Facom suivit par la Susuki Gladius pilotée par Bruno.

Matthieu Pelletier n° 25

L’unique Kawasaki du plateau termine à la 18e place pilotée par Matthieu sociétaire de l’ASM Croix en Ternois.

Laurent Warin n° 14 et Emmanuel Audolant n° 61

Un proto Ducati 916/944 pour Laurent et une Ducati 900 SS pour Emmanuel, c’est sûr que la puissance n’est pas leur principal atout ! Respect pour ces pilotes qui finissent leur course et prennent du plaisir.

Pour suivre la coupe Sportwin :
- le site www.sportwinclub.com
- la page Facebook


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 52

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook