cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2015  > News

Bilan de la coupe Sportwin 2015 à mi-saison

Publié le

La coupe clôture sa première partie de saison après Ledenon, Carole et Haute Saintonge, un grand rendez-vous estival : Le Mans les 18 et 19 juillet 2015 dans le cadre des Coupes de France Promosport.
Les gros moteurs de la catégorie 1250 cm3 vont pouvoir s’exprimer sur cette piste mythique.

Florian Levasseur n°1

Sans faute pour Florian. 6 finales, 6 victoires. Licencié au Sportwin Club et pilote du Cauchois racing Team, le champion en titre aborde cette deuxième partie de saison avec une avance confortable. La préparation de sa Pierobon motorisé par un Ducati 1100 cm3 est très fiable et performante, bien qu’elle est été conçue dans un cabanon de jardin de 9 m2.

Cyril Gendron n°17

Le prototype de Cyril présente beaucoup d’intérêt, un châssis de Ducati 748 et un moteur de 1026 cm3 préparé sur une base de 1000 DS. Sa progression est constante, quatrième en 2014, avec trois places de second Cyril se hisse à la deuxième place du classement provisoire avec trois places de second.

Jonathan Viémont n°87

Joe le retour ! Ses déboires de la saison 2014 sont oubliés. Le team Tijo est de nouveau aux avants postes.
Avec une place de second et quatre troisième marche du podium, Joe confirme qu’il reste un client au classement.
Son prototype Ducati 999 / 1100 cm3 est aux couleurs du garage Viémont Moto, Motul et C TASM.
La famille Viémont est incontournable en coupe Sportwin car elle assure dans le paddock la fourniture et la pose de pneumatiques ainsi qu’une assistance mécanique précieuse aux compétiteurs.

Thierry Blasco n°65

Sans une absence à Lédenon, Thierry serait surement plus proche de Joe et Cyril au classement. Quand il ne pilote pas son prototype Ducati 999 motorisé par un ST3, Thierry, membre du bureau du Sportwin club, gère la commission technique. Son team Racing Moto Passion est aidé par la boulangerie Robac, CRVI et Aviva Porquier.

Stevens Zabiolle-Souply n°6

Stevens est 5e du classement scratch et premier du classement moins de 850 cm3. Son team AMS compétition est historiquement connu en coupe Sportwin pour avoir engendré deux vainqueurs. Pour se donner toutes les chances de remporter le titre moins de 850 cm3, Stevens à été le premier à croire à l’efficacité du moteur Ducati 796 cm3.
Il est aidé dans sa motivation par ses partenaires : Zabiolle Mot’Eure, Zabiolle Eric, Team Consulting, Valéry Houard, FVBL agence de la Risle, Cottereau energie nouvelle et Fouret Lagadec.

Emmanuel Ripault n°7

Début de saison catastrophique pour le sorcier de RP Motos. Sa chute de Lédenon le prive de l’épreuve de Carole. Sur ses terres à Haute Saintonge, 2 place de second le classe 6e du classement provisoire.
Avec ses qualités de compétiteur, Manu ne va pas rester sur cette déconvenue et tentera surement de contester la suprématie de Florian.

Régis Le Breton n°3

Régis, pilote et passionné de belle mécanique à concocter un prototype d’exception. Avec une talent d’orfèvre, Régis a assemblé une partie cycle Pierobon X60R et un moteur Ducati 796 cm3. Serait-ce l’arme absolue des moins de 850 cm3 pour l’épreuve du Mans ? Actuellement 7e scratch et troisième du classement moins de 850 cm3.

Fabrice Merlin n°84

Fabrice est un ancien de la coupe avec une première apparition en 2010. D’année en année, il progresse et roule maintenant dans le bon peloton sans chuter comme par le passé. Son absence à Haute Saintonge le pénalise au classement et place son prototype Ducati 748 / 1000 cm3 8e à 3 points de Régis.

Gaëtan Mazouaud n°18

A la 9e place scratch, Gaëtan est le plus jeune pilote classé. Sa double victoire à Haute Saintonge lui permet d’accrocher la deuxième place du classement provisoire moins de 850 cm3 sur sa Suzuki Gladius 650. C’est très prometteur pour sa première saison complète en coupe Sportwin.

Benoît Adenot n°96

Benoît, le prof le plus rapide de la coupe ! 10e scratch, il est au pied du podium moins de 850 cm3 à deux points de Gaëtan. Benoît est leader du classement stock avec 3 victoires contre deux pour Pascal Alexandre n°63. Deux résultats blancs pour chutes le pénalisent. Il lui faut un sans faute aux trois dernières épreuves pour ramarrer Stevens, Gaëtan et Régis.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 57

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook