cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2003  > Journal avant la course

Le journal avant la course page 1

Envoyer l'article par mail
Publié le

Bruno Bonhuil avec National Motos (10/09/2003) Bruno Bonhuil, pilote de la ZongShen N°2 (4ème au championnat du Monde d’endurance) sera présent au Bol sur une Honda 954 CBR, engagée par National Motos (N°6).

" Il est difficile pour moi de ne pas participer à une épreuve d’endurance tel que les 24 heures du Mans ou le bol d’or qui sont des références en endurance pour le public et tous les professionnels de la moto. J’en connais les retombées pour avoir gagné les deux. C’est également difficile de dominer un championnat comme on le fait en championnat du monde et de se retrouver en position d’attente pour cette course avec une équipe plus modeste. Ce n’est d’ailleurs pas une mauvaise équipe au contraire mais sur le papier je n’ai pas les mêmes chances et prétentions que si j’étais au départ avec le team Zongshen et la Suzuki qui est le team le plus rapide actuellement (5 victoires sur 7 épreuves). Mon sens du défi, ma passion pour cette épreuve m’a quand même poussé à accepter la proposition du boss de la concession parisienne en sachant que nous pouvons être très bien à l’arrivée, le top 5 est envisageable si tout se passe normalement pendant la course" dixit le Remois. Bruno Bonhuil fera équipe avec Stéphane Jond et Olivier Ullman. Ce team a déjà fait une 3ème place au Bol en 1992.

Les Favoris du Bol (10/09/2003) Les Favoris de ce Bol d’Or sont sans conteste les deux machines du SERT. Toutefois elles devraient se livrer à une rude bataille pour monter sur la plus haute marche du podium de cette 67ème édition. En effet la machine N°1 aux mains de Brian Morrison, Philippe Dobé et Vincent Philippe a remporté les 24H du Mans. Tandis que la Suzuki N°2, pilotée par Jean Michel Bayle, Nicolas Dussauge et Sébastien Gimbert a remporté les 24H de Spa. La "Belle" va donc se dérouler à Magny Cours.

L’autre machine qui leur donnera la réplique est sans nul doute, la Yamaha N°94 du GMT, avec Sébastien Scarnato, William Costes et Ludovic Holon. Le team parisien est gonflé à bloc, puisqu’il vient de remporter les 24H d’Oschersleben. Pour ce faire, cette machine a revêtu une nouvelle livrée aux couleurs de la Mutuelle des motards, ceci pour fêter les 20 ans de cette entreprise. Une autre Yamaha devrait jouer également aux avants postes, c’est celle de Free Bike (N°12). Elle sera confiée à Mathieu Lagrive, Frédéric Protat, Thierry Van den Bosch et Stéphane Duterne. Ce sera l’une des deux seules motos engagées en catégorie superbike. Elle est déjà montée sur le podium cette année en finissant 3ème aux 24H du Mans 2003.

Kawasaki sera également sur les rangs avec une ZX9-R, en catégorie superproduction avec le N°11 avec Bertrand Sebileau, Julien Da Costa, Frédéric Moreira et Jean Louis Devoyon. Bien entendu il ne faut pas oublier les petits jeunes du Junior Team N°72, (Guillaume Dietrich, Jérôme Tangre et Denis Bouan) qui ont fait 2ème à Spa en 2002. Le team Police Nationale n°22 ( Gwen Giabbani, Takaharu Kishida et Jérôme Cauchard) peut jouer dans le top 5, pour rappel ils ont terminé 5ème aux 8H de Suzuka cette année.

Enfin le team Dap 91( Pierrot Lerat Van Staen, J.F. Cortinovis et Frédéric Jond) aura aussi son mot à dire : ils ont terminé 5ème du Bol d’Or en 2002.

S.Foti,G.Jolivet, R.Poiteau : les don Quichotte du Bol d’or (09/09/2003) Le team Rossinante Racing Almet (N°111)s’est procuré deux motos auprès du GMT 94. Il s’agit de deux SUZUKI GSX R 1000, dont celle qui a fini sur la troisième marche du podium Bol d’or 2002. Régis Poiteau officiait jusqu’à aujourd’hui dans le championnat de France d’endurance.

A l’occasion du Bol d’or 2003, il franchit la marche pour engager son équipe dans le grand bain de l’élite mondiale. En tant que pilote et Team Manager, il s’est adjoint les services de deux figures de l’endurance aux parcours diamétralement opposés. Tout d’abord le recordman de participations aux épreuves de longue haleine : Gérard Jolivet. Plus de 20 ans dans l’endurance mondiale, et toujours au plus haut niveau. Un tout nouveau, ensuite, dans cette catégorie, mais plus prometteur que quiconque : Serafino Foti. Première course pour l’épreuve autrichienne du championnat du monde : premier podium. 3e avec le GMT 94. Consécration un mois plus tard, en remportant les 24 heures d’Oschersleben toujours avec le GMT 94. Le team de Christophe Guyot ne fait d’ailleurs pas que fournir les motos à cette jeune équipe, il l’assiste également sur le plan technique par l’intermédiaire de conseils. On a pu le constater lors des essais Pré-Bol : les attentions du parrain étaient constantes.

Au cours de ces deux journées, les pilotes du Rossinante Racing Almet ont pu se mesurer à cette Suzuki GSX R 1000 et sont tombés d’accord sur le fait que c’est vraiment une balle. On peut estimer que ce team peut faire de grandes choses tout au long de ce Bol d’or 2003, et le voir finir dans le Top 5 du classement général ne nous étonnerait pas.

Hélios Lencina


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



22 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook