cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2005  > Avant la course

Essais pré Bol (1)

Envoyer l'article par mail
Publié le

Les essais pré Bol qui se sont déroulés les 22 et 23 août 2005, ont permis de se faire une idée de la confrontation qui se prépare pour le prochain Bol d’Or.

Vrai match à quatre ?

Vrai match à quatre ?

Cette 69ème édition du Bol d’Or verra t-elle enfin un vrai match à quatre ? Ce qui est certain c’est que les adversaires de Suzuki vont tout faire pour mettre à bas son hégémonie sur la discipline. Désormais la Yamaha N°94 du GMT, la Kawasaki N°11 du team ART et les deux Honda CBR de National Motos ont des arguments à faire valoir.

SERT X 2

SERT X 2

Le SERT engage comme à son habitude deux machines. La N°1 sera confiée à Keiichi Kitagawa, Vincent Philippe et Matthieu Lagrive. La N°2 sera pilotée par Guillaume Dietrich, Stéphane Duterne et Olivier Four. Pour lui rendre le sourire, pour la photo, Olivier est allé claquer la bise à Lagrive. Craig Coxhell ( à l’extrême droite) est pilote remplaçant.

Les atouts du GMT

Les atouts du GMT

L’équipe parisienne arrive au Bol avec un argument de poids : sa victoire lors des 24H du Mans 2005. Lors de ces essais, les trois pilotes de l’équipe parisienne (William Costes, David Checa et Sébastien Gimbert) ont amélioré leurs chronos de quelques dixièmes par rapport à l’an passé. Checa, par exemple, a roulé 5/10 plus vite qu’en 2004.

La N°5 mieux qu’au Mans ?

La N°5 mieux qu'au Mans ?

La N°5 de National Motos avait terminé 5ème au Mans à 21 tours du leader. Même si le seul rescapé de l’équipage du Mans est Sébastien Scarnato, il sera secondé par Ludovic Holon et Philippe Dobé, deux anciens pilotes de structures officielles. Pour Sébastien la CBR manque cependant de punch à la ré-accélération, notamment vis à vis de la Yamaha N°94. Selon lui « Cela ne se voit pas de trop, à cause de la différence de pneumatiques, qui gomme ce désavantage ». En effet la Yamaha est équipée de Pirelli et la Honda de pneus Dunlop.

La revanche de la N°6 ?

La revanche de la N°6 ?

La N°6 de National Motos, qui avait été contrainte à l’abandon au Mans aura à cœur de se refaire au Bol. Elle sera pilotée par Gwen Giabbani, Philippe Donischal et Bruno Bonhuil. Le quatrième pilote est Igor Jerman. Ces deux derniers sont absents de la photo.

Le HRC aux côtés de National Motos

Le HRC aux côtés de National Motos

Même si les évolutions n’ont pas été très nombreuses entre le Mans et le Bol. Il faut savoir que les machines du team drivé par Christian Lavielle, disposent désormais de réservoirs de 24L, fournis par le HRC. Matez l’œuvre d’art.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



28 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook