cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2005  > La course

Bol d’Or 2005 : Résultats(2)

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le Bol d’Or a encore une fois couronné Suzuki. Mais la concurrence se fait chaque année plus vive.

Deux Suzuki côte à côte

Deux Suzuki côte à côte

Lors de l’arrivée du 69ème Bol d’Or, la Suzuki N°1 aux mains de Vincent Philippe franchit la ligne d’arrivée avec à ses côtés la machine du Junior Team N°72. Cet équipage s’est illustré tout au long de la saison de vitesse avec un titre de champion de France superproductions avec Matthieu Lagrive, un titre de champion de France stocksports avec Guillaume Dietrich et un titre de vice champion de France toutes catégories avec Olivier Four. Qui dit mieux ?

Abandon de la 10

Abandon de la 10

La Suzuki n°10 des frères Tangre et de Freddy Foray occupe une belle place dans le top 10 pendant les premières heures de course. Et ce malgré une chute de Cédric Tangre. A 3h10, remontés en 7ème position derrière toutes les motos officielles, le même pilote doit s’arrêter aux stands à cause d’un bruit bizarre au niveau du moteur. L’abandon est prononcé 15 minutes plus tard : soupapes cassées.

La 2ème Suzuki derrière le GMT

La 2ème Suzuki derrière le GMT

La Suzuki n°2 a connu une course sans incident. Même si elle restée longtemps à la lutte pour la 3ème place du podium avec d’autres machines officielles : la Kawasaki n°11, les Honda n°5 et n°6. Elle finit avec une marge confortable de 3 tours sur la Kawasaki et à 2 tours de la Yamaha n°94, sans avoir pu vraiment inquiéter la moto du GMT.

Un seul pilote pour la 5

Un seul pilote pour la 5

Avec son 4ème temps des essais, devant la Kawasaki n°11, l’équipage de la Honda n°5 avait pour mission de chasser les machines de tête. Mais des problèmes techniques la freinent dans son élan (sélecteur coincé en position basse, chaîne de transmission cassée...). Du coup, Philippe Dobé décide dans la nuit d’abandonner la course. Ludovic Holon, 2ème pilote, s’est lui arrêté car il est malade. La moto est donc laissée au stand. 30 minutes avant le drapeau à damiers, Sébastien Scarnato remonte sur la machine pour finir la course.

Prise d’otage au Bol

Prise d'otage au Bol

L’équipage du team "Power bike" de Narbonne a pris un sponsor en otage ! En fait il s’agit de Florence qui travaille pour les salaisons "La Montagne Noire". Séduite par l’accueil de ce team extrêmement sympathique, elle est venue pour faire de l’affichage pour du sponsoring. Bienvenue à ce sponsor extra sportif !!


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



39 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook