cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2007  > La course

Bol d’Or : objectif réussi pour la Benelli !

Envoyer l'article par mail
Publié le

Au terme de nombreuses péripéties et d’ennuis mécaniques en tout genre, toujours handicapant en endurance, le Team AST 51 Benelli a atteint son but : finir le Bol d’Or ! Tel était l’objectif de la petite équipe, afin de prouver aux sponsors, et surtout à la firme italienne, que la machine avait sa place dans cette compétition ! On devrait donc les retrouver la saison prochaine, avec entre autre l’appui officiel de Benelli…

Après 3 heures de course un problème d’étrier

Après 3 heures de course un problème d'étrier

Après un départ correct, les ennuis ne vont pas tarder a arriver ! A 17h55, soit un peu moins de trois heures après le départ, premier problème mécanique sur l’étrier de frein avant : la plaquette est sortie de son logement, et le piston est passé à travers. Le team se voit obligé de changer le tube de fourche. Cela leur coûte dores et déjà plusieurs tours de retard…

Chute de Riboulet

Chute de Riboulet

Le team AST51 n’échappe pas aux nombreuses chutes qui ont frappé nombre de pilotes. Christophe Riboulet chute à 19h37, quelques minutes avant la neutralisation de la course, vraisemblablement à cause d’un slider sur la piste. Retour au stand, il faut près d’une petite demi heure aux mécaniciens pour remonter la machine, endommagée. L’écart se creuse encore…

Dernier ennui du samedi

Dernier ennui du samedi

Les ennuis mécaniques de la journée du samedi se terminent vers 22h40… La petite équipe perd 20 minutes, pour remplacer la fourche avant de la moto. La nuit se déroulera très bien, sans coquilles, sans erreurs…. A ce moment la Benelli 151 compte 55 tours de retard sur le leader.

Dimanche, on remet ça !

Dimanche, on remet ça !

A 09h00 c’est un problème d’échappement, puis une dizaine de minutes plus tard un problème d’alternateur ! A 14h55 nouveau rebondissement…. La platine du sélecteur de vitesse est cassée en 2, et la boite bloquée en 4eme ! Grosse montée d’adrénaline dans les stands ! « Nous avons remonté et bricolé une platine de récup, pour mettre la boite en 2ème et je pousse la moto avec le pilote pour pas caler sur 20 mètres. Nous passons au feu vert à 14H58 et 37 secondes ! Ouf. C’était juste ! » avoue le team manager ! La machine passe la ligne d’arrivée, 2e en catégorie Open, et 29e au scratch !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook