cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019
Documents vidéo
Maxime Berger après sa 2e victoire à Misano

Meilleur départ de Magnoni

Michele Magnoni (Yamaha N°119) prend le meilleur départ de la course du superstock 600 de Misano, ce samedi 16 juin. Maxime Berger (Yamaha N°21) , 2e aux essais qualifs, à seulement 81 millièmes du leader du classement, est juste derrière.

Antonelli joue sa partition

Andréa Antonelli (Honda N°8) tente bien un exploit en prenant la 2e place juste derrière Maxime Berger. Mais le pilote Italien ne tient que deux tours avant de se faire déborder par Michele Magnoni. Derrière le trio de tête, le peloton figure déjà à 3’’6. ce dernier est emmené par Giuliano Gregorini (Yamaha N°37), un wild card !

Berger solide leader

Au 4e tour, Michele Magnoni (Yamaha N°119) se ré-amarre dans le sillage de Maxime Berger (Yamaha N°21) . Même si l’écart entre les deux hommes est infime, le français résiste bien à la pression et franchit la ligne d’arrivée, au bout des 10 tours de course avec une avance de 59 centièmes sur le pilote Italien.

Déception pour Barrier

Sylvain Barrier (Yamaha N°20), pilote du Coutelle Junior Team, malgré une très belle 6e place sur la grille de départ du 600 superstock chute au 2e tour en course. Il tombe au même endroit qui l’a vu chuter aux essais ! Avec ce résultat nul, Sylvain qui est 5e au classement provisoire est menacé par Dennis Sigloch, qui n’a que 6 points de retard sur lui.

Des wild card aux dents longues !

Marco Bussolotti (Yamaha N°29) et Giuliano Gregorini (Yamaha N°37) bousculent Andréa Antonelli ( Honda N°8) à deux tours de la fin et relèguent le 3e au classement provisoire à la 5e place à l’arrivée avec 8’’ de retard sur le vainqueur ! Nul doute que l’on reverra ces deux Italiens l’an prochain dans cette catégorie prometteuse.

Dommage pour Gines

Mathieu Gines (Yamaha N°4), 9e aux essais chronos du 600 superstock de Misano, chute avant la fin du premier tour. Il s’est fait sortir par un pilote qui a élargit sa trajectoire. Dommage pour le breton qui figurait à ce moment là, sixième en course.

Forza Savary !

Michaël Savary (Yamaha N°30) est loin de démériter. 17e aux essais qualifs, il pointe 12e au premier tour. Il arrive même à pointer 9e en course, où il se bat contre Roy Ten Napel ( 4e au classement provisoire du 600 superstock). Mais « un pilote wild card (N°32) qui me précédait chute devant mes roues et je dois m’écarter ». Résultat Michaël ne termine que 10e .

« Que Savor » pour Berger

Cette première victoire de Maxime Berger en 600 superstock, à Misane en appelle d’autres. C’est une manière pour le jeune Français de fêter son anniversaire,(18 ans) qui aura lieu le 28 juin. Désormais Maxime a encore comblé l’écart qui le sépare du leader : Michele Magnoni. Il ne compte plus que 3 points de retard. Son mécano (italien) est tellement enthousiaste, qu’il veut apprendre les paroles de la « Marseillaise » pour les chanter au pied du podium !
Prochain RV les 21 et 22 juillet à Brno.


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 25

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook