cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Holeshot de Sylvain Barrier

Sylvain Barrier (Yamaha N°20)signe le holeshot de la course du 600 superstock de Monza. Il devance, grâce à un freinage très appuyé avant la chicane, Maxime Berger (Yamaha N°21) et le wild card Marco Bussoloti (N°29).

Chaud Berger !

Maxime Berger est chaud ! Au milieu du peloton, il cabre sa moto à la recherche du meilleur chrono. Après deux podiums, à Valencia et Assen, il cherche absolument à réitérer son exploit : il est deuxième au classement général à égalité de points avec Andréa Antonelli.

Berger leader sur un tour

Maxime Berger (N°21) est leader au 2e tour devant Marco Bussoloti (Yamaha N°29) et Andréa Antonelli (Honda N°8). Mais cela ne va pas durer, car le Dijonnais va commettre une petite faute à deux tours de la fin, et glisser à la 5e place. La moindre erreur se paye cher, puisque la course ne dure que 8 tours !

Greg Black une attaque prématurée

Dans cette course du 600 superstock, Greg Black avoue être très bien parti, mais « J’ai loupé mon freinage à la chicane, et tout le monde est passé devant moi ! » Le pilote Franco-anglais dégringole en 6e position et voit « le groupe de tête s’éloigner à plus d’une seconde » . Greg entame alors son retour, en doublant 4 pilotes d’un coup , et fait un freinage d’anthologie « comme un fou » alors qu’il est côte à côte avec Michele Magnoni (N°119) « Par ce que je croyais que c’était le dernier tour, mais j’avais pas regardé mon panneautage » . Au final Greg arrache la 2e place avec 79 millièmes de retard au tour suivant.

Sylvain Barrier au pied du podium

Sylvain Barrier (Yamaha N°20) du Coutelle Junior team, termine au pied au podium à 34 millièmes de Marco Bussolotti, le wild card. Il termine 4e de la course. Ici il passe sans coup férir, Andréa Antonelli (Honda N°8) 3e au classement provisoire. Au classement général Sylvain talonne Roy Ten Napel (4e) d’un point seulement.

Matthieu Gines : des progrès à faire

Matthieu Gines (Yamaha N°4) se contente de sa 10e place en course, même s’il reste des choses à améliorer. « Je ne suis pas assez agressif lors de mes départs et cela me joue des tours » . Mais le comportement du pilote n’est pas seul en cause : « En qualifs j’arrive à tourner avec un vitesse de pointe de 271 km/h et en course je plafonne à 263 km/h ! De plus ma moto chauffe énormément, ce qui rend ma machine beaucoup moins performante » . Mais le breton se veut rassurant « Cette année, je suis là pour apprendre » .

Victoire de Michele Magnoni

La victoire en 600 superstock est arrachée par Michele Magnoni ( Yamaha N°119) avec 79 millièmes devant Greg Black. Marco Bussolotti (Yamaha N°29) prend la 3e place à 23 centièmes. Tandis que Maxime Berger, qui commet une petite faute, glisse de la 2e à la 6e position et termine à 63 centièmes du vainqueur. Au classement provisoire Magnoni mène avec 70 points, Maxime Berger est 2e avec 62 points.

Black burn

Pour fêter son premier podium, Greg Black fait un burn, une fois la ligne d’arrivée franchie.

Tout le monde se lève pour…Savary

Michaël Savary (Yamaha N°30) qui porte les couleurs de Millet Racing, mais qui est hébergé par Coutelle Racing team, fait des résultats plus qu’honorables. 7e au classement scratch 2006, le pilote Suisse termine 11e à Monza. Ici il est à la lutte avec Roy Ten Nappel (Yamaha N°99) 4e au classement provisoire.


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 29

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook