cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2014  > Les News

Levasseur, Cantel, Charles-Artigues, trio gagnant à Nogaro les 22 et 23 mars 2014

Publié le

Lancement de la 5e saison de la Coupe Sportwin les 22 et 23 Mars 2014 sur le circuit Paul Armagnac à Nogaro dans le cadre des Coupes de France Promosport organisées par la Fédération Française de Motocyclisme.
Florian Levasseur (proto Pierobon / 1100 cm3 Ducati) et Amaury Cantel, poleman en 1:49.043 (Proto Ducati 848 / 1100 cm3), remportent chacun une finale. Quant à Chriptophe Charles – Artigues dit « moustic », ses deux secondes places lui font prendre la tête du classement provisoire avec son très beau proto Guzzi 1200 cm3 préparée par Moto Bel.

Première Manche

Le feu passe au vert, la meute s’engouffre dans le premier gauche qui commande toute la partie sinueuse dite « de l’escargot » et qui reste un vrai morceau de bravoure à quarante et dans de telles conditions (pluie et froid).
Stevens Zabiolle n°6 ne ressort pas sur ses roues de cet enchainement (Pilote indemne), nous privant de découvrir son prototype Ducati 748 / 796 cm3.
Le talent et l’expérience parle, Moustic n°2 place aussitôt sa Guzzi en tête suivi d’Amaury n°24, de Didier Cantel (papa d’Amaury) n°5 et de Luciano Michelon n°20.
A la fin du premier tour, Frédéric Bellut allias mécano fou n°113 au guidon de sa Suzuki SV 650, chute au S du lac alors qu’il est déjà aux portes du top 10. Heureusement, ce sera une chute sans gravité pour le pilote et la moto.

Très vite Florian Levasseur n°99 va venir se placer dans le groupe de tête en 3e position derrière Amaury. Il semble très à l’aise dans ces conditions difficiles.
Grosse baston entre Amaury et Christophe Charles-Artigues mais cette lutte au sommet se termine trop rapidement par la chute d’Amaury.
La piste est de plus en plus piégeuse. Tous les pilotes le disent après la course, la piste est soudainement très glissante après le 5e tour et cela se vérifie très bien sur les chronos qui s’effondrent.

La chute d’Amaury sera malheureusement suivie de celle de Thierry Blasco n°65.
Florian vole sur sa Pierobon et en profite pour prendre le commandement. IL creuse une confortable avance sur Moustic, Luciano et François-Xavier Papillon n°68 qui crée la surprise et fait le show dans le groupe de tête avec sa petite Kawasaki ER6 au milieu des grosses cylindrées. François confirme qu’il est bien l’un des favoris pour le titre de la petite catégorie.
Dans les deux derniers tours, la bataille fait rage pour les places sur le podium entre Christophe, Luciano et François-Xavier. Les positions changent et les pilotes se doublent et se redoublent offrant, comme à l’habituée en Sportwin, un sacré spectacle. Cette bagarre va finir par faire une victime de plus avec la chute dans le dernier tour de Luciano juste à la sortie du double droit dans la partie des anciens stands.

Sur la ligne d’arrivée, Florian gagne sa première course en Sportwin loin devant Christophe Charles-Artigues. Le podium est compléter par François-Xavier Papillon qui s’offre la victoire en moins de 850cm3. Le top 5 est compléter par Nicolas Laporte n°69 (proto Ducati 748/1000 cm3) et Diégo Calzavara (proto Ducati 916 / 944 cm3).

Antoine Gault n °12 (Ducati Monster 696) monte sur la deuxième marche du podium moins de 850 cm3 et 9e du classement scratch suivi de Didier Kerbrat n°48 (Kawasaki ER6), vainqueur 2013 de cette catégorie.
Cyril Gendron n°17, Didier Cantel n°5, Gramon Frédéric n°50, et Xavier Dugy n°60 termine respectivement 6, 7, 8 et 10e.

Deuxième manche

Pleut, pleut pas, le ciel de Nogaro joue avec les nerfs des pilotes.
Le bon choix est celui des pneus slick ou mixte.
Yannick Lolliot n°8 (proto Ducati 749 / 1000 ST3), Nicolas Laporte, Xavier Dugy (proto Ducati 748 / 1100 cm3) ont juste le temps de changer leur roue arrière avant la mise en grille grâce à la dextérité de leurs mécanos.
Amaury Cantel efface sa désillusion de la première manche et réalise le holeshot.

Amaury se fait piquer par le Moustic (Christophe Charles-Artigues) dans la ligne droite de « l’aviation ». C’est bien de cela dont on parle, dans ce groupe aux avant-postes : « d’avions de chasse ».
Un tour plus tard Amaury repasse Moustic, la bagarre entre eux deux va être magnifique et totale jusqu’au 7e tour.
Thierry Balsco doit abandonner sur une casse mécanique, conséquence probable de sa chute dans la première finale.

A quelques tours de la fin, Amaury fait claquer un meilleur temps en course (1:38.848) et lâche Moustic pour s’adjuger sa première victoire de la saison. Christophe Charles-Artigues prends à nouveau la 2e place et s’empare de la première place au classement provisoire.
Au parc fermé, Amaury a la surprise de voir son père Didier l’accompagner sur le podium à la 3e place pour une belle photo de famille.

En moins de 850 cm3 Francois-Xavier Papillon s’offre la deuxième victoire du weekend. Il termine à une très belle 6e place au scratch. Didier Kerbrat retrouve du mordant sur le sec et prend la seconde place et une belle 8e place au scratch alors qu’Antoine Gault vient compléter le podium et clôturer son très beau weekend. Gramon Frédéric et son proto Guzzi 1200 termine au pied du podium suivit de Yannick Lolliot. Christian Vite n°73 (proto Ducati 748 / 1100 cm3) prend la 7e place. Florian levasseur, vainqueur de la 1e manche termine 9e, pénalisé par son choix de pneus (Dur dur sans mécaniciens…). Xavier Dugy complète le top 10.

- La suite des aventures de la Coupe Sportwin à Ledenon les 12 et 13 avril 2014.
- Sportwin Club remercie ses partenaires Gérard Delio de Photopress, Christelle Paye pour la société AFAM, Didier Kerbrat pour Vénus Production, Lolo pour Déclic enseigne et Nelly, une adhérente dévouée.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 20

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook