Les echos du challenge PROTWIN

 

Un nouvel OVNI parmi les régionaux de Ledenon : Sébastien Arputzo

Date : 11 avril 2006

Entrée en piste des pilotes

Emmanuel Sanchez devance Stéphane Molinier lors de l’entrée en piste. Mais cela ne lui a pas porté chance, car il casse son moteur en course.

Entrée en piste des pilotes
Emmanuel Sanchez devance Stéphane Molinier lors de l’entrée en piste. Mais cela ne lui a pas porté chance, car il casse son moteur en course.

Je vous les avais présenté avant l’épreuve de Ledenon voici leurs résultats :
Le premier classé avec 5 points c’est Frédéric Munoz (n°164 Suzuki TLR 1000) pour sa première participation au challenge. « Je me suis éclaté » nous confie t-il et ses temps s’en ressentent. Ils les améliore de plus d’une seconde lors des essais chronos samedi (1’33’’425) ce qui le place 14e sur la grille de départ. Il est le 11e pilote à franchir la ligne d’arrivée.

Jean-Luc Rousseau (n°75 Ducati SPS) est un habitué du challenge et le circuit de Ledenon est sans doute l’un de ses préférés avec celui de Magny-Cours. C’est de plus d’une seconde qu’il améliore ses chronos (1’36’’246) lors de la 2nde séance chronométrées. Il fait une des plus belles progressions de cette course ; placé 25e sur la grille il arrive 19e en se bagarrant avec quelques autres Ducati.

Moins chanceux, Emmanuel Sanchez (n°38 sur son vieux Honda TLR 1000) casse son moteur durant la course ce qui l’oblige à abandonner alors qu’il se bastonne avec ses camarades. Il nous raconte la course vu de l’intérieur dans Reportage

Un nouvel OVNI est arrivé parmi nous et les leaders du challenge semblent l’avoir repéré. Sa machine est magnifique. La ducati 999 porte le numéro 105 et son pilote s’appelle Sébastien Arputzo. Il réalise le 5e temps en seulement 3 tours lors de la 1ère séance chrono. En 2e ligne derrière des habitués du challenge, ce « petit jeune » est dans les roues des pilotes de tête. Pas encore familiarisé avec ce genre de circuit, il ne sait pas combien de tours il reste avant l’arrivée. Les bras tétanisés par l’effort, il abandonne quelques mètres avant le passage au drapeau. Il était 8e.

Mais on ne l’y reprendra plus et tremblez Stéphane, Louis-Luc et Jean-Yves, ce p’tit gars viendra prendre sa revanche !!

 
 
© Copyright Cybermotard 1998-2009 - Textes et images PROTWIN
E-Mail :  protwin.montpellier@modulonet.fr