cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2014  > Le journal avant la course

Naissance d’un collectif des teams endurance Moto à l’occasion des 24H du Mans

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le mal couvait déjà depuis un certain nombre de saisons, mais depuis l’augmentation vertigineuse des inscriptions pour cette 37e éditions des 24H du Mans moto ( + 250%) Eric Tanésie a réussit a fédérer autour de lui plus d’une quinzaine de teams privés ! Une réunion est prévue entre ce « collectif » et les dirigeants de l’ACO pour mercredi 17 septembre 2014 sur le circuit de la Sarthe. Cybermotard, fidèle à son engagement auprès des compétiteurs moto, vous dévoile en exclusivité les revendications de ce « collectif des teams d’endurance moto ».

Eric Tanesie a rassemblé autour de lui une quinzaine de teams pour faire aboutir leurs propositions d’amélioration d’accueil des petites équipes en endurance

Eric Tanesie a rassemblé autour de lui une quinzaine de teams pour faire aboutir leurs propositions d'amélioration d'accueil des petites équipes en endurance

Le constat de la fréquentation des courses d’endurance est des plus alarmants

Eric Tanésie, car c’est de lui dont il s’agit, fait un constat alarmant : il y a une désaffection de plus en plus grande du public français pour les courses d’endurance. On se rappelle que les chiffres « officiels » de fréquentation du Bol d’Or à Magny Cours 2014 étaient de 15.000 personnes, pour un we de 3 jours ! Tout le monde sait que ce chiffre a été obtenu en comptant les mêmes personnes durant ce laps de temps. Cela veut dire, en évitant la langue de bois, que l’on était à moins de 10.000 personnes sur le site ! Sur le site de la « concentration » on a comptabilisé qu’une vingtaines de tentes ! Enfin, pour ceux qui étaient sur place, la tribune en face du podium en fin de course du Bol d’or n’a attiré qu’une cinquantaine de personnes !

Selon lui cette désaffection du public s’explique par plusieurs raisons

le public de passionnés ne veut plus s’identifier à une idole où à une marque

Selon Eric, la mentalité des motards a changé : Ils ne suivent pas spécialement une marque, mais plutôt un concessionnaire ou un team. Car ces derniers sont implantés dans leur région, et ils connaissent le où les pilotes engagés dans l’équipe. Pour cela il faudrait que les équipes puissent disposer de plus de pass « invités ». Il faudrait encourager les concessionnaires à organiser des départs groupés de motards vers le circuit…

A l’heure actuelle un team , c’est environ une trentaine de personnes…Mais on ne donne que 23 « pass » aux « petits » teams contre trente pour les teams permanents ! Pourquoi cette discrimination ?

Le team manager est alors obligé de « taper » dans ses « pass invités » qui sont facturés, on le rappelle 150 €/pièce au Bol d’or et 200€ au Mans, pour rentrer des membres de son équipe, qui sont des bénévoles !

Les « petits » teams ont aussi le droit d’être reconnus ! Comme le fait remarquer Eric « Les petites équipes n’apparaissent même pas en photo dans le programme officiel ! Comment alors faire venir un annonceur ou un sponsor, si celui-ci ne voit même pas l’équipe qu’il soutient ? »

La liste des frais pour les petites équipes est insupportable »

Même si c’est l’augmentation de 250 % des frais d’inscription, qui passent de 1000 à 2.500 euros ( En 2009, ces frais étaient de 550 euros. Cela représente une augmentation de 454% en 5 ans !!! Ce n’est pas une inflation comme en Argentine, mais cela y ressemble beaucoup !) qui a mis le feu aux poudres.

Il est vrai que la liste des taxes et autres impositions donne le tournis : location de la TV dans le paddock = 150€ ( en sus des frais d’inscription), 400€ de location du derrick d’essence ( depuis le temps il a dû être largement amorti), l’essence à 3 € le litre, les pass « invités » à des prix probibitifs ( !)

Dans un sens les organisateurs tentent de faire « baisser les coûts de la compétition » en limitant le nombre des pneumatiques. « Ce qui est une excellente mesure ! » pour Eric Tanésie. Mais les frais d’inscription augmentent en flèche et les « faux-frais » restent identiques !!!

Une liste de propositions qui restent à discuter »

Lors de la réunion de mercredi 17 septembre, le « collectif des teams endurance Moto » va déposer un certain nombre de propositions auprès des gens de l’ACO.

- 1) Abaisser le coût des frais d’inscription
- 2) Demander que le virement bancaire de la totalité du budget : cad caution, carburant et engagement ne soit pas fait en août ( pour un remboursement en octobre), mais par un virement le lundi précédent la course.
- 3) Un nombre identique de pass pour les teams permanents ou privés, soit 30 pass !
- 4) Avoir un nombre cohérent de pass pour les véhicules des teams et non pas 5 pass.
- 5) Avoir un tarif préférentiel pour les pass VIP et non pas 200€ l’unité !
- 6) Faire paraître une photo de chaque team dans le programme officiel avec ses sponsors
- 7) Mise en place d’une essence « low cost » et non pas à 3 € le litre !

La liste des teams faisant partie du collectif : Team 18 des sapeurs pompiers, Starteam 67, Team 33 endurance, Motor Events, AM moto Racing, City Bike TRT 27, TRT27 Junior, RAC 41, Space moto 37, Team Cognage, Team Sarazin, AZ moto, Team Flembbo, Slider endurance, Team Mongore 13 endurance, Team + Race.

Cybermotard sera présent à cette réunion et en rendra compte comme il se doit. Stayed tuned , comme disent les belges !

Cela fait longtemps qu’Eric Tanésie tente d’attirer l’attention des organisateurs sur les difficultés des "petites" équipes en endurance : voir la vidéo exclusive de cybermotard, lors du Bol d’Or 2014


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Un enjeu de taille pour la Kawasaki officielle

8 septembre 2014
Les enjeux de la 37e édition des 24H du Mans moto

 
21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook