cybermotard
La compétition moto
par la photo
L’humeur de Smith

MotoGP : Ou sont passés les 4 fantastiques ?

Envoyer l'article par mail
Publié le

La saison 2016 marque la fin de l’hégémonie des 4 fantastiques sur le MotoGP : Marquez, Lorenzo, Rossi et Pedrosa n’ont plus le monopole de la victoire.

Au vu des derniers GP, on a assisté à l’émergence d’un nouveau groupe, composé des 4 mêmes énergumènes : les 4 épiciers.

Lorenzo n’aime pas les conditions de course en 2016 : Soit il pleut et il se traine de peur d’écraser les gastéropodes sur la piste. Soit le temps est sec et les autres pilotes le gênent, le dépassent… et cela a le don de l’énerver et parfois même de le transformer en pleureuse.

Marquez n’a plus la hargne du gladiateur pour aller chercher chaque victoire à grands renforts de coups d’épaule et de botte. Son style reste musclé, mais pour les places d’honneur. Il s’entraîne beaucoup à chuter également, mais aucun trophée ne vient récompenser son zèle dans cette discipline.

Pedrosa assure le minimum syndical et remporte sa victoire annuelle. Sa carrière de numéro 2 au sein du HRC n’a probablement pas aidé à maintenir une grande motivation. Le bout du tunnel n’est pas si loin, la fin de carrière approche.

Rossi manque de chance et de détermination. Soit son moteur casse comme au Mugello, soit il n’a plus la rage d’aller chercher la gagne, comme sur ses terres à Misano. Dans un temps lointain, Pedrosa n’aurait même pas eu l’outrecuidance d’aller passer le Docteur… mais ça, c’était avant !

Bref, le MotoGP 2016 nous offre « le magnifique spectacle des 4 épiciers ». Chaque course apporte son lot d’inattendus. Sur chaque circuit, au moins l’un d’entre eux nous offre une brillante contre-performance, de quoi faire pâlir d’angoisse tous les bookmakers dont les pronostics sont désormais aussi obsolètes qu’une Suzuki 500RG dans une meute de MotoGP.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

12 octobre 2013
Chute de Pedrosa : Marc Marquez sanctionné !

A Tavullia, la limitation de vitesse est fixée à ...46 km/h !

1er novembre 2015
Un p’tit tour par Tavullia

Jorge Lorenzo n'est pas l'ami des réseaux sociaux

1er avril 2016
Jorge Lorenzo recherche conseiller en communication

19 décembre 2013
La vidéo des essais privés de la Suzuki MotoGP avec Randy de Puniet

 
97 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook