cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2015  > Le journal avant la course

Le projet GECO enfin au départ des 24 Heures moto 2015 !

Envoyer l'article par mail
Publié le

Après une première apparition publique lors des 24H Moto en 2014 - elle avait fait 2 tours d’honneur - la GECO sera confrontée au monde impitoyable de la compétition...qui ne pardonne rien !

La première apparition de la GECO, a eu lieu aux 24H du Mans 2014. Cette machine ’"homocinétique" a fait deux tours d’honneur du circuit. Lors des essais pré Mans cette moto a tourné en 1’42’2 : mais elle n’en est qu’à 50% de son potentiel ! A suivre donc !

S’ il est une moto qui ne passera pas inaperçue lors des prochaines 24 Heures Moto au Mans, c’ est bien la GECO qu’ alignera au départ le team Slider Endurance.

La GECO est née de l’ imagination débordante de Eric Offenstadt, ancien pilote auto et moto et concepteur de haut vol. Au terme d’ une longue gestation, la GECO est enfin prête à se mesurer à ses concurrentes bien plus conventionnelles.

La GECO est une moto homocinétique, pour être un peu plus clair, c’ est une moto dont les éléments de liaisons au sol (soit les pneumatiques) évoluent constamment à la même vitesse et ce, quels que soient les mouvements des suspensions.

Esthétiquement, on ne peut confondre la GECO avec aucune autre moto, la fourche avant étant remplacée par une sorte de bras oscillant venant se greffer sur un cadre tubulaire. Cette spécificité apporte à la GECO plusieurs avantages par rapport à une moto normale : distance de freinage réduite, usure sur le pneu avant réduite, meilleures adhérence en freinage et lors des accélérations ainsi qu’ une meilleure motricité. Coté moteur, le prototype se verra greffer un bloc propulseur Yamaha R1 cross plane.

Hélas cette solution innovante demande beaucoup de temps et de moyens pour être testé, ce dont ne dispose pas le team Slider Endurance. Interrogé à quelques jours du départ des 24 Heures du Mans, Mickael Lecouturier , le team manager de Slider Endurance n’ en reste pas moins optimiste !

"Courir les 24 Heures du Mans avec la GECO est un sacré pari ! Le projet GECO est quelque chose d’ un peu fou, les réglages et les réactions de la moto ne ressemblent à aucune autre. Ce projet rassemble toutes sortes d’ innovations, mais qui n’ ont pas encore pu être testées en course ! Nos trois pilotes Vincent Houssin, Charles Geers et Alexandre Perrault vont devoir s’ adapter à cette moto et non l’ inverse. Nous arrivons au Mans avec très peu de roulages, moins de 2000 kilomètres, ce qui implique que nous allons découvrir beaucoup de choses pendant ces 24 Heures !

Les pilotes et le team vont devoir travailler avec Eric Offenstadt car tout le projet GECO repose sur ses épaules. Lors des essais pré Mans, les chronos étaient bons mais nous avons encore beaucoup de travail.

Ce projet est aussi un concept à l’ esprit motard, le team Slider Endurance, comme beaucoup de teams privés a un petit budget, et nous avons du compter sur l’ aide de passionnés. Rallier l’ arrivée des 24 Heures sera très compliqué mais c’ est un défi que toute l’ équipe est prête à relever ! »

Soyez donc prêts à encourager ce team qui aura besoin de tout votre soutien pour cette 38e édition des 24 Heures Moto.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
24Heures moto : une renommée qui ne se dément pas

9 avril 2015
Les enjeux de la 38e édition des 24Heures Moto au Mans

16 mars 2015
24 Heures Motos 2015 : Le retour de BMW en endurance !

13 avril 2015
Mondial d’endurance : Les ambitions de Honda Racing en 2015

 
17 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook