cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2010  > Galerie photos

Galerie photos des essais préliminaires avant le Bol d’Or 2010

Envoyer l'article par mail
Publié le 8 septembre 2010

Les deux journées des essais préliminaires avant le Bol d’Or se sont déroulés les 23 et 24 août sur le circuit de Nevers Magny Cours. Cela a été l’occasion pour une trentaine d’équipes de préparer ce rendez vous qui compte pour le championnat du Monde d’endurance. Honneur au tout premier d’entre eux, la Kawasaki GSR N°11, qui aura à cœur de réitérer son exploit des 24H du Mans.

La Kawasaki officielle aura comme principal adversaire, pour la conquête du titre, la Yamaha N°1, puisque ces deux équipes ne sont séparées que d’un petit point.

Mais il ne faut pas oublier les challengers comme Moto Virus N°69 où La Suzuki N°41, qui a fait un podium au Mans. Ces petites équipes ont prouvé, par le passé, leur savoir faire et leur grande implication en course.

Concertation chez GSR Kawasaki

Concertation chez GSR Kawasaki

Les essais préliminaires ça sert avant tout à régler une moto entre les trois pilotes et les différentes configurations de piste, de pneumatiques (slicks, intermédiaires, pluie) et le ressenti des pilotes. Ici Gilles Staffler (de dos) prend la température de Gregory Leblanc, Olivier Four et Julien Da costa. La discussion porte sur les réglages du bras oscillant AR.

Ca bosse aussi au SERT

Ca bosse aussi au SERT

Les élèves du Junior Team LMS/ Suzuki regardent avec attention Petit Paulo. Ce dernier travaille sur l’amortisseur arrière de la Suzuki N°2, en le gonflant avec un gaz inerte. L’Azote a l’avantage de ne pas chauffer en se comprimant, contrairement à certains amortisseurs oléo-pneumatiques.

L’acquisition de données : incontournable

L'acquisition de données : incontournable

La Suzuki N°2 aux mains de Freddy Foray est rentrée dans les stands, en peinant. Tout de suite le régime moteur, est analysé sur l’acquisition de données. Plus aucun team, prétendant à la victoire, ne peut se passer des services d’un ingénieur d’acquisitions de données. Pour le SERT c’est Remy (en tee shirt rouge) qui s’y colle. Il suffit de se promener dans les stands, pour voir quels sont les teams qui ne l’ont pas encore compris.

Attention aux virus !

Attention aux virus !

La Suzuki Moto Virus N°69 est à surveiller ….absolument. En effet ce team franco Italien a confié son guidon à des « vieux de la vieille » comme Frédéric Jond ( à droite sur la photo) et à Eric Mizera. Mais des pilotes prometteurs comme William Grarre sont aussi de la partie. Sachant que l’infrastructure de ce team est constitué par les anciens du team « Dap 91 », on comprend pourquoi cette équipe a terminé 5e aux 24H du Mans. Que vont-ils faire au Bol ? Suspense….

Arme secrète du 69 ….demasqued !

Arme secrète du 69 ….demasqued !

Ce que les organisateurs du Bol ne savent pas, c’est que « Taco », l’ancien « re-fueller » du team Dap 91, passé désormais chez « Moto Virus », nous dévoile le prototype secret de la Suzuki N°69. You are demasqued ! En fait il s’agit d’une potence sur laquelle sont fixées toutes les pièces susceptibles d’être remplacées, rapidement, lors d’une chute. Bien vu !

A la pointe de la technologie

A la pointe de la technologie

Profitant des essais préliminaires du Bol d’Or, Steven Casaer peaufine sa dernière acquisition de données, pour ….aspirateur ! Dyson n’a plus qu’a bien se tenir ! De fait Steven Casaer est une des vedettes les plus recherchées en acquisition de données. Son livre est là pour en témoigner.

Mécanos espagnols au QERT

Mécanos espagnols au QERT

Désormais l’ensemble des mécanos du team QERT parle …espagnol. En effet les motos sont désormais basées à Madrid, durant la saison de course en Europe. C’est la 3e fois que les Qataris changent d’équipe : on se rappelle qu’ils avaient fait un partenariat avec d’Antin. Puis ils ont crée un team QERT/IJT pour International Junior Team avec le lycée le Mans Sud. Projet qui a vite pris l’eau…Ne reste plus que trois français dans l’équipe : Serge Couadou le chef d’équipe, Anthony Delhalle pilote sur la 95 et Flavio Prodolliet spécialiste châssis et formateur à l’Ecole de la Perfomance.

Mélange des amateurs et des pros…détonnant

Mélange des amateurs et des pros…détonnant

Depuis deux ans, les essais préliminaires du Bol d’Or mélangent des amateurs « pur jus » et les engagés de cette épreuve d’endurance. La cohabitation n’est pas facile, pour preuve, un amateur vient de casser son moteur , puis est rentré en semant de l’huile partout sur la piste et le pit-lane. Cet incident a provoqué pas mal de retard, pour cause de nettoyage de la piste. Comme les séances sont limitées à 45 mn, cela a provoqué pas mal de grogne chez les teams en endurance !


Thierry Leconte

45 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook

Les albums des photographes de cybermotard