cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2011  > Galerie photos
75e Bol d’Or : une confrontation au sommet et beaucoup d’inconnues
Envoyer l'article par mail
Publié le 11 avril 2011

C’est sans doute ces deux qualificatifs qui peuvent s’appliquer à la 75e édition du Bol d’Or des 16 et 17 avril 2011. Ce sera une confrontation au sommet, car les équipes officielles ne manquent pas. Enfin il y a beaucoup d’inconnues, car ce Bol d’or sera plus que jamais ouvert, avec l’arrivée d’une équipe officielle Honda. Ce qui est certain c’est que plusieurs équipes, et pas n’importe lesquelles, peuvent briguer la victoire.
C’est tout naturellement le SERT, qui auréolé de 14 victoires au Bol part ultra-favori. Ensuite il y a le Yart ( champion du monde 2009), la Kawasaki officielle (vainqueur au Mans en 2010) et qui débarque avec la toute nouvelle ZX-10R.
Enfin dans les prétendants possibles il faut retenir la Yamaha N°94 (championne du monde en 2004) et la BMW officielle N°99. Tour d’horizon des équipes officielles après les essais pré Bol du 29 et 30 mars 2011

Le SERT ultra favori au Bol d’Or

Le SERT ultra favori au Bol d'Or

Le grand changement au SERT, est l’arrivée de Daisaku Sakai, qui remplace Guillaume Dietrich. Le pilote japonais aura comme co-équipiers : Vincent Philippe et Freddy Foray. Anthony Delhalle est désigné comme pilote remplaçant. Maus c’est plutôt bon signe pour le pilote Sarthois, car la majorité des remplaçants ont terminés titulaires !

Dominique Meliand plus que jamais pince sans rire

Dominique Meliand plus que jamais pince sans rire

Quand « le chef » tire cette tronche, cela veut dire que la pression monte. Lors des essais pré Bol du 29 et 30 mars 2011, Dominique Méliand est resté très tendu. Il est vrai que les adversaires se font de plus en plus nombreux.

Kawasaki avec un nouvel atout dans sa manche

Kawasaki avec un nouvel atout dans sa manche

Gilles Stafler, le patron du team officiel Kawasaki aborde cette 75e édition du Bol d’Or avec une nouvelle arme : la nouvelle Kawasaki ZX 10R. Olivier Four, blessé au superbike du mans, roulait lors des essais pré Bol avec le petit doigt de la main gauche scotché. Tiendra-t-il la distance d’une course d’endurance ? On se rappelle que les Kawasaki sont en pleine phase ascendante avec un podium au Bol d’Or en 2009, puis une nette victoire aux 24H du Mans en 2010

Bolliger toujours présent

Bolliger toujours présent

Le team Bolliger a recruté un nouveau pilote en la personne de Jérôme Tangre. Le transfuge du team des pompiers fera équipe avec Horst Saïger et Roman Stamm. Aux essais pré bol, Horst Saïger explique à Jérôme, que lui aussi a du mal à passer la 3e.

l’âge de la maturité pour BMW ?

l'âge de la maturité pour BMW ?

Le team officiel BMW (N°99) aligne des pilotes rapides : Erwan Nigon, Sébastien Gimbert (respectivement champion et vice champion de France SBK 2010). Ils sont associés à Damian Cudlin (ex pilote de Phase One). L’endurance est une discipline très exigeante, on suppose que les techniciens Teutons ont corrigé les défauts de jeunesse de la machine. Mais même si elle est au Top la BMW S 1000 RR n’est pas infaillible : preuve la chute au Bol d’or 2010.

Yart : on ne change pas une équipe qui gagne

Yart : on ne change pas une équipe qui gagne

Présentation inchangée pour le Yart N°7, qui a repris son numéro fétiche. Gwen Giabbani, Igor Jerman et Steve Martin. Là aussi les champions du monde 2009, ont été pénalisés en 2010 par de nombreux problèmes de surchauffe. Le problème a-t-il été réglé ? On le verra au bol d’Or .

GMT 94 : Nouvelle recrue

GMT 94 : Nouvelle recrue

Matthieu Lagrive a rejoint les rangs du GMT 94, aux côtés de Kenny Foray et de David Checa. Même si le team de Christophe Guyot a été sacré champion du monde en 2004, l’équipe n’est pas monté sur le podium depuis 2008, toujours à cause de problèmes de surchauffe ou de casse moteur. L’équipe officielle Yamaha Racing France est désormais secondé par Maco Racing

L’inconnue Honda

L'inconnue Honda

La grande inconnue est l’arrivée d’un team officiel Honda, confié à Neil Tuxworth, et drivé par Russel Bennet. Seul Steve Plater ( à gauche) a une solide expérience en endurance. Cameron Donald, John Mc Guiness et Keith Amor complètent l’équipe britannique. Il serait très étonnant que cette équipe vienne bousculer le petit monde de l’endurance. Mais on sait que les anglais ont un moral de warrior et ils peuvent venir jouer les trouble fête. La question est : pendant combien de temps ?


Thierry Leconte

26 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook

Les albums des photographes de cybermotard