cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2007  > Le journal de la course

24H moto 2007 : Suzuki rafle tout au Mans

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le SERT rafle tous les titres lors de la 30e édition des 24H du Mans : le podium des superbike en imposant un doublé de ses machines sur les deux plus hautes marches du podium et le titre en superstock. La marque récupère aussi le titre de la catégorie superproduction, grâce au team des Sapeurs Pompiers la N°18.

19 : Dimanche 22 avril >15H00 > La Suzuki N°2 remporte l’épreuve

19 : Dimanche 22 avril >15H00 > La Suzuki N°2 remporte l'épreuve

Max Neukirchner franchit la ligne d’arrivée des 24H du Mans avec un écart de 1’19’’938 sur sa consoeur la Suzuki N°1. Il permet au SERT de signer un doublé au Mans tout comme en 2002. La Kawasaki N°11 est 3e à un tour.

20 : Dimanche 22 avril > 20e heure de course > Duel fratricide

20 : Dimanche 22 avril > 20e heure de course > Duel fratricide

A 10H41, le dimanche matin Matthieu Lagrive, sur la Suzuki N°1, malgré sa blessure au poignet gauche, passe William Costes sur la 2. Il passera un peu plus tard la Kawasaki N°11 de Steve Plater qui avait réussit à prendre la tête de la course à la faveur des ravitaillements.

21 : Dimanche 22 avril > Lutte acharnée pour la place de leader en SPP

21 : Dimanche 22 avril > Lutte acharnée pour la place de leader en SPP

Au lever du jour, la Suzuki N°18 des sapeurs pompiers a réussit à prendre la tête de la catégorie superproduction. Cette machine a longtemps bataillé contre deux concurrents belges : la Yamaha N°6 de Zone Rouge et la Kawasaki N°15 de Jadoul Motorsport. Au final l’équipe des soldats du feu s’impose avec 5 tours d’avance sur la 15 et 8 tours sur la 6.

22 : Joie au Junior team LMS

22 : Joie au Junior team LMS

A une heure de l’arrivée, le pression retombe et les mécaniciens du Lycée le Mans Sud – Junior Team Suzuki laissent éclater leur joie. A part un changement d’échappement et de sélecteur, l’équipe n’a connu aucun ennui. Toujours dans le Top Ten depuis le début de la course ce team termine 6e au scratch.

23 : Dernière chaleur pour l’équipage N°99

23 : Dernière chaleur pour l'équipage N°99

A 40 mn de la fin, Jakub Smrz alias « Kuba », s’arrête à son stand sur un problème de boîte. La machine est immobilisée pendant quelques minutes avant de reprendre la piste. C’est la dernière « chaleur » avant le franchissement du drapeau à damiers. En effet après leurs ennuis nocturnes, cet équipage termine à la 7e place après avoir pointé à la 21e position au milieu de la nuit. Bravo !

24 : dernier relais pour Endurance Moto 38

24 : dernier relais pour Endurance Moto 38

Erwan Nigon part pour le dernier relais d’Endurance Moto 38. Ce team termine à la 17e place après avoir figuré 12e durant les deux premières heures de course. Mais un problème de surchauffe va les faire dégringoler à la 35e position. Durant toute la nuit les pilotes vont se succéder pour refaire leur retard. Jean Claude Clapperon le team manager (Tee shirt noir), derrière le pompier, a du mal à cacher sa joie.

25 : 3e place du podium pour la kawa officielle

25 : 3e place du podium pour la kawa officielle

La Kawasaki officielle N°11 a croisé longtemps le fer avec les Suzuki de tête. Mais elle doit s’incliner avec un tour de retard. Un dernier changement d’étrier de freins, non prévu, leur a coûté un peu de temps alors qu’elle talonnait la Suzuki N°1 à 28 secondes.

26 : Dommage pour la Yamaha Austria

26 : Dommage pour la Yamaha Austria

Alors qu’elle figurait en 4e position à 5 tours des leaders, la Yamaha N°7, vice championne du monde en 2006, doit s’arrêter pour changer ses étriers de freins défectueux. Ce contretemps, lui est fatal et elle laisse la place d’honneur à la Yamaha N°94 pour terminer 5e.

27 : Coup double pour Suzuki

27 : Coup double pour Suzuki

Le SERT place deux de ses machines sur la plus haute marche du podium au Mans, mais la Kawasaki N°11 leur donnera encore du fil à retordre lors des 6H d’Albacete les 5 et 6 mai en Espagne. A suivre donc. On espère que cette image va faire réfléchir les gens de chez Honda, qui ferait bien d’apporter un soutien efficace et réel aux teams de National Motos et de Dap 91.

le site d’Endurance Moto 38

le site officiel du championnat mondial d’endurance

le site de Dap 91


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



12 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook