cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2013  > Journal de la course

24h moto – 4e Victoire de rang pour Kawasaki, le titre pour Suzuki

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le titre mondial pour Suzuki, la victoire pour Kawasaki !
La 36e édition des 24H Moto connaît la même fin qu’en 2012, en terre Sarthoise !

La Kawasaki N°11 remporte la 36e édition des 24h du Mans moto, ce dimanche 22 septembre 2013. C’est la 4e année consécutive que la « verte » monte sur la plus haute marche du podium. Grégory Leblanc égalise le record du nombre de victoires d’affilée pour un pilote sur le circuit Bugatti, détenu depuis plus de 23 ans par Jean-Michel Mattioli !

Cette victoire était loin d’être acquise quelques heures plus tôt : En tête lors des premières heures de course, Fabien Foret était percuté par un attardé en fin d’après-midi, et sa Kawasaki terminait dans le bac à graviers. 10e à 20h, l’équipage reprend le commandement des opérations au milieu de la nuit ! Les ennuis mécaniques de leurs adversaires ne sont pas étrangers à cette remontée fantastique…

La BMW N°99 casse sa boite de vitesse et le moteur de la Yamaha N°7 du YART surchauffe dangereusement. C’est l’abandon pour ces 2 équipages de pointe. La victoire passe sous le nez de la BMW, le titre s’envole pour la Yamaha… Autrichienne !

Aucun pépin ne vient troubler la fin de course de la Kawasaki. L’équipe de Gilles Staffler gagne avec 7 tours d’avance sur la Suzuki N°2 du team R2CL. Ce dernier réalise une excellente performance puisqu’il s’agit d’une écurie privée.

Le GMT 94 complète le podium. Après 2 chutes durant la première heure de course, les pilotes Yamaha France peuvent savourer leur remontée jusqu’au podium. Malheureusement, cette performance n’est pas suffisante pour aller chercher un titre mondial.

La Suzuki N°1 du SERT termine 12e de la catégorie EWC et empoche une nouvelle couronne mondial en endurance ! Une chute en début de course a bien failli changer la donne. Mais le team de Dominique Méliand n’a rien lâché jusqu’au baissé du drapeau à damier. Certes, la Suzuki compte 72 tours de retard sur le vainqueur et le panache n’est pas au rendez-vous… Mais seul le titre mondial restera gravé dans le marbre !

Le podium 2013, ou presque

Le podium 2013, ou presque

La Kawasaki N°11 et la Suzuki N°2 dans sa roue, dimanche matin dans la courbe Dunlop. 7 tours séparent les 2 équipages

Première chute des 24h

Première chute des 24h

Les Kawasaki N°27 et N°57 chutent dès les premières minutes de course.
Au final la Kawasaki N°27 du TRT termine 11e de la catégorie superstock, tandis que la Kawasaki N°57 ne sera pas classée !

2 motos pour 1 titre

2 motos pour 1 titre

Seules la Yamaha GMT94 et la Suzuki N°1 se battent encore pour le titre mondial le dimanche matin

Checa dans le doute

Checa dans le doute

David Checa semble soucieux avant le départ. Il chutera 2 fois - sans gravité - durant son premier relais

C’est parti pour 24h !

C'est parti pour 24h !

Le départ est donné samedi à 15h, et 60 équipages s’élancent pour 24h de course.
Ils ne seront que 35 à terminer cette épreuve !

Une Ducati à l’arrivée

Une Ducati à l'arrivée

La Ducati 1199 Panigale termine la course en 33e position. C’est la seule machine du constructeur italien engagée aux 24h moto

Kawasaki SRC, un team affuté

Kawasaki SRC, un team affuté

Leur expertise en matière de course d’endurance n’est plus à démontrer. Après 4 victoires d’affilée au Mans, le team Kawasaki SRC devient LA référence de cette course

Des chutes pour cette 36e édition

Des chutes pour cette 36e édition

Le taux de chutes et d’abandons est énorme lors de cette 36e édition des 24h moto (21 en tout) . A l’image de la Honda N°55 de National Moto qui rentre au stand...

In the Heat of the night

In the Heat of the night

La nuit n’a pas été tranquille pour tout le monde... La BMW N°99 et la Yamaha N°7 ont abandonné avant le levé du soleil

Légère brume sur le Bugatti

Légère brume sur le Bugatti

Une légère brume fait son apparition au couché du soleil. Serait-ce la fumée dégagée par les barbecues des spectateurs ?

Presque jour en pleine nuit

Presque jour en pleine nuit

Malgré la nuit, les éclairages puissants des machines permettent d’y voir quasiment aussi clair qu’en plein jour. Pour preuve, les chronos ne baissent pas !

Combien de spectateurs ?

Combien de spectateurs ?

On annonce plus de 70,000 spectateurs pour la course de 24h. Ils ont dû se cacher en apercevant le photographe...

Podium mérité pour le R2CL

<A name="R2CL">Podium mérité pour le R2CL</A>

Ce team privé réalise sa meilleure performance historique. Avec sa deuxième place, la Suzuki N°2 se retrouve devant les ténors de la catégorie !
Il semble que ce team dispose de solides appuis financiers !

Manque de bol pour le TT Legends

Manque de bol pour le TT Legends

La Honda N°77 du TT Legends se retrouve impliquée dans une chute collective en début de soirée. Leur moto est coupé en 2... impossible de repartir.
Simon Andrews qui était à son guidon a été relevé avec les deux jambes cassées, une fracture de l’avant bras et de l’épaule, des côtes qui lui ont perforé le poumon et trois vertèbres basses fissurées !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
La Kawasaki N°11 profite de l'abandon de la BMW

22 septembre 2013
24h moto – Après 20h de course – La Kawasaki N°11 reprend le leadership

La Suzuki N°50 s' empare du leadership des Superstock.

21 septembre 2013
Chamboulements en catégorie Superstock aux 24 Heures moto !

De nouveau en pole position !

21 septembre 2013
24H moto : Suzuki de nouveau en pole position au Mans !

22 septembre 2013
24h moto : La Honda N°51 soutient la ligue contre le cancer

 
39 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook