cybermotard
La compétition moto
par la photo

Publié le 19 mars 2019

Emeric Jonchière : 3e à Assen

Malgré un très bon départ, Emeric Jonchières (N°21) qui pointe 3e au premier tour derrière Ismael Ortega (N°41) et le wild card Fabrizio Pirovano ( N°750), se fait rejoindre par des pilotes plus rapides, comme Patrick Muff (N°51). Mais « les wild card ne marquant aucun point, j’ai tenu mon rang » avoue Emeric. Menacé par l’Italien Simone Saltarelli (N°13), qui est l’un des pilotes permanents de la « Cup », le français le passe dans le dernier tour et s’adjuge la 5e place de la course ( 11 centièmes d’avance sur l’Italien) et la 3e au classement scratch.

Jonchière, un pilote prometteur

Après avoir brillé en coupe promosports pour le compte de J.M. Deletang, sur Yamaha en 2004 et 2005, Emeric (22 ans) remporte le titre de la coupe nationale 1000 promosport sur Suzuki. C’est ce qui lui a valu d’être sélectionné pour concourir en Coupe Européenne GSX-R par Suzuki France. Ici il est aux côtés d’Eric son papa.

Principe de la GSXR Cup

Le principe de la GSXR-Cup est simple : tous les pilotes sélectionnés parmi 11 nationalités différentes, reçoivent des Suzuki GSX-R 750 identiques. Seul le pilotage fait la différence. Enfin les participants à la « Cup » ne déboursent quasiment rien, puisque la moto leur est fournie. Enfin le vainqueur de la « Cup » se voit proposer une saison en 1000 superstock européen, tous frais payés : Elle est pas belle la vie ?

10 nations représentées à la « Suzuki Cup »

Près de 10 nations participent à cette GSR-R Cup dont des Argentins. Le terme « européen » est donc bien galvaudé. Mais avec cette formule, il est clair que Suzuki mise sur l’avenir à l’instar de Xavier Siméon, officiel Suzuki en catégorie 1000 superstock 2007.

Jonathan Castanet dans le Top 15

Jonathan Castanet (N°24) , pilote wild card aux Pays Bas s’en tire avec les honneurs. Lui aussi découvre le circuit d’Assen, sur lequel il roule pour la première fois. Le vainqueur de la catégorie 125 promosport 2005 (national), fait ses premiers pas en Europe et termine 14e malgré des problèmes liés à son amortisseur AR. A suivre donc.

Avec le team « Action Bike Racing »

A Assen, Jonathan Castanet était accompagné de Stephane Gallis (à gauche) et de Franck Girardot (au centre) du team « Action Bike Racing ».


Thierry Leconte

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

27 octobre 2010
Bilan de la saison 2010 d’Emeric Jonchière sur Honda

27 juin 2007
GSXR- Cup : Jonchières sauvé par le gong à Misano

8 juin 2007
Emeric Jonchière en tête de la GSXR-Cup.

 

Visiteurs connectés : 32

Rechercher
Articles dans la même rubrique
 

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook