cybermotard
La compétition moto
par la photo
Bol d’Or  > 2018  > Le journal de la course

Pole position pour kawasaki au Bol d’or

Envoyer l'article par mail
Publié le

Lors de la 82e édition du Bol d’Or, Kawasaki décroche la pole position sur le circuit Paul Ricard.

De gauche à droite : Chris Leesch, Kevin Manfredi et Enzo Boulom au sein du team Louit moto. Ensuite on trouve Randy de Puniet, David Checa ( un transfuge du GMT 94) et Jeremy Guarnoni.

Avec un nouveau temps de référence établi sur le circuit Paul Ricard par Randy de Puniet en 1’54.007, les performances également améliorées pour Jérémy Guarnoni, lui aussi sous la barre des 1’55, et la progression de David Checa, le Team SRC Kawasaki France s’impose en pole position sur le grille de départ du 82e Bol d’Or.

Outre le prestige d’inscrire son nom en haut de tableau, cette pole position permet aussi au Team SRC Kawasaki France de marquer d’ores et déjà 5 points. Le nouveau règlement FIM EWC 2018-2019 prévoit en effet des bonus de 5 à 1 points accordés pour les 5 meilleures équipes sur la grille de départ.

Le Team SRC Kawasaki France renforce son statut de favori pour la victoire. Si Randy de Puniet a signé son meilleur temps en pneu de qualification, David Checa, qui découvre la Kawasaki, avoue avoir amélioré sa meilleure performance en pneu de course.

F.C.C. TSR Honda France s’impose de peu en 2e position sur la grille. Avec Josh Hook, Freddy Foray et Mike Di Meglio, l’équipe japonaise devance sur le fil le YART Yamaha de 2 millièmes de secondes !. Broc Parkes, Niccolò Canepa et Marvin Fritz avaient été les plus rapides hier lors de la première séance de qualification.

On trouve ensuite sur la grille l’ERC-BMW Motorrad Endurance, toujours bien placée, devant le Suzuki Endurance Racing Team ( à seulement 83 centièmes de seconde), Honda Endurance Racing, Wepol Racing (Yamaha) et Yamaha Viltaïs Pierret Experiences qui va devoir remplacer Axel Maurin par Vincent Lonbois. Axel Maurin s’etant blessé ce matin lors de sa session de qualification.

Le meilleur Superstock pointe en 9e position. Le Team 33 Coyote Louit Moto confirme ses ambitions avec Enzo Boulom, Chris Leesch et Kevin Manfredi. Ils ne sont qu’à une seconde et demi des polemen ! La Kawasaki N°33 devance dans cette catégorie le Gert56 (BMW) et le Junior Team LMS Suzuki.

La Yamaha N°333 au tapis

La Yamaha N°333 au tapis

Grosse chute d’Axel Maurin au guidon de la Yamaha Viltaïs en Q2. Fort heureusement le pilote de Sens ne souffre d’aucune blessure grave, mais il est très froissé.
Résultat il ne pourra prendre le départ et devrait être remplacé par Vincent Lombois.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



49 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook