cybermotard
La compétition moto
par la photo
Sportwin  > 2011  > Les News

SPORTWIN : Yannick Lalliot sacré à Ledenon les 23 et 24 juillet 2011.

Publié le

Ne pouvant pas prendre le départ de ces deux dernières manches SporTwin à Ledenon suite à une sortie spectaculaire lors des qualifs, heureusement sans gravité pour moi ( ma 900ss ne peut pas en dire autant), me voilà donc avec un immense plaisir le rédacteur du comte rendu, et c’est avec une vu imprenable du haut de la tour de contrôle que j’assiste à ces événements.

La première manche

Comme toujours dans l’excitation les sportwineurs prennent le départ d’une première manche débordante de rebondissements. Les premiers tours de roues laissent échapper Rémy Guignard (n°35),poleman en 1:32.777 et vainqueur des deux manches ainsi que Mathieu Falkowski (ZinZin n°44) qui pète un fusible de pompe à essence laissant sa place de second sur le podium à Yannick Lolliot(n°8). Un trio qui ne manque pas de garnir le podium pour la 2e manche. Luciano Michelon (n°20) franchit la ligne d’arrivée en troisième position de cette première finale.

On retrouve derrière, une superbe baston entre Amaury Cantel n°24 (1:36.611), Laurent Morelle n°120(1:36.234) et Clément Fitte n°37 (1:35.565) qui termine sa course par une glissade. Amaury termine cette saison à la troisième place du classement général et remporte la catégorie moins de 800 cc. L’abandon de Didier Kerbrat (n°48) et de Thierry Blasco (n°65) sont aussi à déplorer. Ces deux pilote ne repartent malheureusement pas pour la deuxième manche.

Mais comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, certains pilotes gagnent de cette manière quelques places comme Joaquim Ferreira (n°13), Christian Souchon (n°42), Fred Petronelli (n°19),et même Fabrice Merlin (n°84) avec une surprenante sortie de piste. Tous ces pilotes gardent bien le rythme sur ce circuit qui ne fait aucun cadeau à la moindre erreur de pilotage.

La deuxième manche

Les dés sont jeté pour Yannick Lolliot (n°8) qui par son total de point est déjà champion 2011. Ce qui n’empêche pas cette dernière course d’être un pur moment de plaisir pour les pilotes, ainsi que les spectateurs. Malgré une grille de départ allégée (17 pilotes), le classement des 8 derniers reste inchangé. La fatigue se fait-elle ressentir ?
A noter la belle performance de Didier Cantel n°5, et une baston digne de ce nom entre Frédéric Serriere n°9 et Fabrice Merlin n°84.

Je doit dire que bien que l’ensemble des ces pilotes se soient tirés une bourre de 14 tours sans relâche, est une grande famille qui ce retrouve sur les paddocks et ce toujours avec le sourire...vivement l’année prochaine...

Damien Dugelet n°71


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



Visiteurs connectés : 52

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook