cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2002  > La course

24 heures du Mans 2002, la course en direct

Envoyer l'article par mail
Publié le

13 avril 02 - 14H45 La pole pour le SERT

C’est la Suzuki N°2, du SERT, qui prendra le départ la première avec Jean Michel Bayle à son guidon avec un temps de 1’41’’240. La deuxième place de la grille de départ est occupée par la Suzuki superproductions N°94 du GMT. C’est une tradition désormais au sein de l’équipage parisien, puisque Sébastien Scarnato prendra le premier relais. La 3ème place de la grille est occupée par l’autre Suzuki du SERT la N°1, alors que la quatrième place est occupée par la Yamaha Free bike N°17 et première du classement superbike. Il est à noter que ces quatres motos se tiennent dans la même seconde ! C’est dire si la lutte pour la plus haute marche du podium s’annonce chaude ! La première stocksport est en 12ème position et est occupée par la Yamaha N°41 JMD Mot’acc des Etablissements Jean Marc Delétang, installés à Blois.

13 avril 02 - 15H05 Brian Morrisson boucle le premier tour en tête

C’est Sébastien Scarnato, sur la GMT N°94, qui s’est élancé le premier sur la piste, avant de se faire passer par la Suzuki N°1 aux mains de Brian Morisson. Belle prestation de la N°76, de Cottard Zong Shen qui se trouve en 4ème position. Tandis que la machine du LMS N°72 est en 5ème position avec Frédéric Jond au poste de pilotage. On trouve 5 Suzuki aux 5 premières places. Cependant la GMT N°94 se montre la plus rapide en piste puisqu’elle roule en 1’41’’803 contre 1’42’’036 pour Brian Morisson.

13 avril 02 - 15H30 Team Dap 91 fait un tout droit

Stéphane Gallis, au guidon de la 91 Dap Motomax a fait un tout droit aux esses bleus. Le temps de changer le carter d’alternateur, les platines repose pied et le bracelet gauche, la machine est repartie avec beaucoup de retard. Dommage puisque cette machine était dans le Top ten.

13 avril 02 - 15H55 Sortie du Pace Car

La Pace car est sorti suite à la chute de la Yamaha N°48 avec Thierry Naze. Du liquide de freins a été répandu dans le ralentisseur avant le Dunlop.

13 avril 02 - 16H02 Fin du Pace Car

En fait la chute du N°48 est due au pilote belge Geoffrey Nazé, qui a 16 ans et qui court avec son papa, Thierry Nazé sous les couleurs du Team Zone Rouge. La durée de la neutralisation de la course a duré 6mn et 53 secondes. La superbike N°85, d’Ardouin motos est 16ème au scratch et 4ème de sa catégorie.

13 avril 02 - 16H15 Bilan de la première heure de course

Les deux Suzuki du SERT mènent en tête avec la N°1 qui devance la N°2 d’un tour. Ce classement est simplement du à l’intervention du pace car sur la piste. La machine du GMT 94 est dans le même tour que la Suzuki N°2 à 4 dixièmes. la quatrième place est occupée par la Suzuki Phase One N°3 avec Jason Pridmore, Stéphane Mertens et Warwick Nowland. La superbike N°17 de Free Bike est en 5ème position.

13 avril 02 - 17H45 Chutes multiples

Le pace car est sorti pour la deuxième fois à 17H28 suite à de multiples chutes sur différents virages. La Yamaha stocksport N°69, la Yamaha superprroductions N°93 et la Yamaha stocksport N°33 ont été impliquées à des degrés divers. Shane Turpin le pilote de la N°93 a indiqué qu’il est tombé suite à de l’huile sur la piste. Après 16 mn de neutralisation la course est repartie. La Suzuki N°1 mène toujours avec 42 secondes d’avance sur la N°2. La GMT n°94 est en 3ème position à un tour.

13 avril 02 - 18H15 Pas de bol !

Le Ducateam semble poursuivi par la malchance, la moto N°44 en était à son deuxième relais, quand vers 16H 35 Jean Claude Hambuckers a du s’arrêter, sélecteur bloqué. Le temps de ramener la moto au stand et démonter l’embrayage pour reserrer l’axe de sélection la machine d’Etienne Goddart a perdu près d’une heure dix. Elle est repartie bonne dernière.

13 avril 02 - 19H00 Chute de JMB

A 18H50 la Honda CBR 900, la N°71, du team V2 entraine dans sa chute la Suzuki N°72 du LMS au chemin aux boeufs. Cette chute laisse apparement des traces d’huile qui provoquent la chute de la moto de Jean Michel Bayle, alors en seconde position. Le temps de réparer, la deuxième machine officielle du SERT est repartie en 8ème position. La Suzuki N°1 est toujours en tête, suivie à un tour par la GMT 94. La Yamaha Free bike suit en troisième position à 27 secondes. Bonne tenue en course du team police nationale N°22 qui a gagné deux places et qui pointe désormais en 8ème position.

13 avril 02 - 20H15 Accrochage entre le 72 et le 22

Après avoir connu un premier accrochage avec la 85 la Suzuki N°72 s’est retrouvé dans le bac à graviers avec la kawasaki N°22 du team Police nationale. Dommage pour l’équipage Sarthois qui était remonté à la 18ème place suite à son premier incident. Ils figurent désormais en 49ème position. La moto N°22 a connu des revers suite à son accident puisqu’elle est rentré pas moins de trois fois dans son box pour des problèmes d’alimentation.

13 avril 02 - 20H50 Daffix connait des problèmes

La Honda CBR 900 de Daffix qui pointait à la 5ème place à 10 secondes de la Suzuki N°2 a du rentrer précipitamment au stand pour changer l’arbre de sélection. En effet ses pilotes se plaignaient du mauvais passage des vitesses. Elle est resté 10 mn dans les stands pour la réparation.

13 avril 02 - 21H40 Casse de la Kawasaki N°11.

La Suzuki N°1 est toujours en tête suivie à un tour par la Yamaha N°17. La GMT N°94 suit à 45 secondes derrière. Belle remontée de la Suzuki N°2, qui avait chuté avec JMB à son guidon, elle figure désormais en 4ème position. Par contre la Kawasaki N°11 vient de rentrer au stand à la poussette, poussée par Bertrand Sebileau. Quelques instants auparavant le moteur a explosé. Il semblerait que ce soit la dernière sortie de la Kawasaki ZX7R en course.

13 avril 02 - 22H00 Le plus grand parking moto au monde

Il a été enregistré près de 90.000 spectateurs à la 25ème édition des 24H du Mans à 16H00 ce jour. Et le parking gardé a enregistré plus de 10.000 motos à la même heure.

13 avril 02 - 22H15 Arrêt de la Daffix

La Daffix N°58 est rentrée à son stand, son pilote se plaint de ne pas pouvoir passer la 5 et la 6. Il a manqué se faire percuter à plusieurs reprises. Une intervention a déjà eu lieu un peu plus tôt pour changer l’arbre de sélection, mais le mal persiste. L’avenir s’annonce plus que sombre pour l’équipe Daffix. La Suzuki N°1 est toujours en tête. Mais au cours de la 4ème neutralisation, la Yamaha N°17 a eu un arrêt au stand qui a duré un peu plus longtemps. Ses mécanos ont changé les étriers de freins complets. Du coup la moto du GMT N°94 a pris le contrôle de la deuxième place.

13 avril 02 - 23H 15 Suzuki N°1 toujours en tête

La Suzuki N°1 du SERT est toujours en tête, elle a deux tours d’avance sur l’autre favorite, la GMT N°94. La Yamaha N°17, de Free bike, est à un tour et occupe la troisième place du classement scratch. La menace vient de la Suzuki N°2 qui cravache dur pour revenir aux avant postes : en effet cette machine signe des temps au tour de 1’44’’178 alors que le leader tourne en 1’45’’392. Le leader de la catégorie stocksport est occupé par la Suzuki N°10 de Tobias Nystrom, Rusell Baker et Frédéric Gaillard.

13 avril 02 - 23H 30 Ducateam-Motorep, ça roule

Après la réparation de l’axe du sélecteur, au deuxième relais, la Suzuki GSX R 1000 n°44 a repris la piste, et les trois pilotes se relaient au guidon sans connaître aucune alerte. Malheureusement il est difficile de remonter depuis les profondeurs du classement, et la progression si elle est effective est très lente. La machine est actuellement pointée en 50e position, ce qui ne reflète pas du tout le potentiel de l’équipe.

14 avril 02 - 00H30 Changement de leader en stocksport

Suite à une chute au garage vert de la Suzuki N°10, la Suzuki de Cottard Moto N°27 prend la tête provisoire du classement stocksport. La Suzuki N°10 perd 3 places et se retrouve en 13ème position du classement général et on trouve la N°27 en 11ème position. Pendant ce temps la Suzuki N°1 du SERT caracole toujours en tête, suit à 1 tour la Yamaha de Free Bike N°17 et en 3ème position la suzuki du GMT.

14 avril 02 - 01H30 Abandon du MS Courneuvien

à 00H44 La Yamaha N°93 du MS Courneuvien abandonne suite à une panne moteur. En stocksport, un changement de plaquettes un peu long pour la Suzuki N°27 et voilà que la Suzuki N°10 reprend le commandement de ce classement.

14 avril 02 - 02H30 Jean Marc Adam jette l’éponge

Le team manager de l’écurie Team Dap 91 Jean Marc Adam compte plus qu’un seul pilote valide dans son équipe.La dernière chute se produit à 01H34 au virage du Musée, le pilote Jean François Cortinovis se casse la clavicule.C’est l’abandon pour la GSXR 91. C’est encore une chute qui bouleverse le classement en stocksport puisque la Suzuki N°10 chute au garage vert et perd 8 places.On retrouve donc La Suzuki N°27 en tête du classement Stocksport. Pendant ce temps William Costes au guidon de la Suzuki 94 aligne des temps impressionnant entre 1:42 et 1:43, ce qui permet à l’équipe de Christophe Guyot de reprendre la 2ème place du classement général.

14 avril 02 - 03H20 Suzuki qui rit Kawasaki qui pleure

On trouve 4 1000-GSXR au cinq premières place, avec la Suzuki officielle N°2 pointant en 4ème position qui remonte comme une balle sur la Yamaha N°17.Tandis que chez Kawasaki, c’est tout d’abord le Team Bolliger N°8 sur des problèmes de maintien de selle passe de la 5ème à la 8ème position.Puis c’est au tour de la Kawasaki N°22 qui rentre au stand pour un problème de fuite d’huile. elle perd 20 minutes et repart en 26ème position avec plus que 2 pilotes pour l’amener à la fin de ces 24 heures.

14 avril 02 - 4H30 SERT domine, GMT en difficulté

La machine N°1 du SERT domine toujours, et ce depuis 15 H d’affilée. Elle a été rejointe aux avants postes par sa consoeur la N°2 qui tourne à deux tours d’écart. La Yamaha N°17 est elle aussi solidement installée en troisième position à un tour, tandis que la machine du GMT a reculé en 4ème position victime de problèmes d’amortisseur. Les machines d’Alain Cottard font un beau doublé puisqu’elles apparaissent respectivement en 7ème position pour la 76, la machine engagée en superproduction et en 10ème position pour la machine N°27 qui mène en catégorie stocksport.

14 avril 02 - 5H30 Abandon de la Motoshop 35

La Kawasaki N°35 de motoshop 35, avec Michel Amalric, Philippe Monneret et Philippe Thomas vient d’annoncer son abandon officiel, boîte cassée. Dommage pour ce team qui occupait la 13ème place à 4H du matin.

14 avril 02 - 18H30 Bagarre en stocksports

La catégorie stocksport est menée par la Suzuki GSX-R N°27 de Tanésie Racing Team, qui maintient la Yamaha R1 N°33 de Chalons motos à un tour. Une autre Yamaha R1, celle de moto start racing N°86 prétend elle à la troisième place avec une vieille connaisance puisque Christophe Loustalet (alias Loulou, un pilote qui roule de temps en temps en Protwin) y fait équipe avec Frédéric Boutin et David Brière. La catégorie superbike ne comporte plus que deux motos en course, la Yamaha R7 de Free Bike et la Kawasaki ZX7-R N°85 aux mains de Michel Robert (encore un pilote bien connu en Protwin), Sébastien Diss et Renaud Moisan. La machine d’Ardouin motos figure d’ailleurs la 17ème place.

14 avril 2002 - 8H30 La 33 perd le bénéfice de la 3ème place

Tôt ce matin, Bruce Rulfo alors au guidon de la Yamaha N°33 a eu un malaise sur le bord de la piste et a été contraint à l’arrêt. C’est un petit peu normal dans la mesure où cet équipage tourne avec deux pilotes depuis pratiquement le début de la compétition. Sylvain Waldemeier ayant chuté dès son premier relais et s’est blessé. Le temps de se remettre de ses émotions, la Yamaha de Chalons Moto perdait un temps précieux et laissait filer la 3ème place. Elle figure désormais à la 17ème position. La première place de la catégorie est toujours aux mains de la N°27, suivie de la 86 et de la 10.

14 avril 2002 - 9H45 La Suzuki N°1 victime d’une chute

Alors que le pace car était sorti pour la 9ème fois consécutive, la Suzuki N°1 avec Christian Lavielle à son guidon a été percutée à l’arrière par l’une des dernières superbikes encore en course, la Kawasaki N°85 d’Ardouin motos. Humble : Michel Robert a reconnu sa faute " Je suivais un concurrent qui roulait assez vite et qui s’est subitement décalé. Je me suis retrouvé subitement derrière des motos qui étaient pratiquement à l’arrêt". Le choc a été tellement violent que Christian Lavielle n’a réussit à se cramponner à sa moto qu’en saisissant les tubes de fourche ! Le temps de ramener la moto aux stands, la N°1 a perdu le bénéfice de la première place. Désormais c’est l’autre Suzuki, la N°2 qui mène en tête, suivie de la Yamaha N°17 de Free Bike à un tour. Cette dernière machine est à son tour talonnée par la N°1 à 44 secondes. GMT N°94 est en quatrième position à quatre tours.

14 avril 2002 - 10H00 Il n’y a plus de Honda en course

La dernière Honda en course, la N°71 du team V2 a annoncé son retrait officiel à 9H45. Il semblerait que la machine 900 CBR dernière modèle soit victime d’un problème de surchauffe commun à toutes les machines de cette série. Bernard Rigoni, le directer sportif de Honda France a promis de revenir, sur d’autres courses pour préparer leur retour au Bol. Wait and see !

14 avril 2002 - 11H00 Forcing en tête

La Suzuki N°1 a visiblement reçu des ordres pour faire un doublé sur le podium des 24H du Mans puisque Philippe Dobé qui est à son guidon tourne actuellement en 1’41’’277 alors que la Yamaha Free Bike N°17 essaye également de faire le forcing pour revenir sur la Suzuki de tête. En stocksports la Suzuki N°27 mène toujours devant une autre Suzuki la N°10, d’Infini Team basé à Rivière de Corps. La troisième place des stocksports est ocuppé par la Yamaha R1 N°86.

14 avril 02 - 11H30 Suzuki se replace

La Suzuki du Sert est repassée à la deuxième place, dépassant la Yamaha qui s’était intercalé entre les deux motos de Dominique Méliand. Les deux Suzuki sont donc sur les deux premières marches du podium virtuel ;

14 avril 02 - 11H35 Immobilisation et chute de Philippe Dobé

Philippe Dobé sur la Suzuki n°1 écope d’un stop and go pour dépassement sous le régime des drapeaux de sécurité, et la présence du Safety car sur la piste. Au moment où la direction de course lui passe l’ordre d’arrêt, il chute au virage du raccordement. Il repart mais devra respecter l’injonction du directeur de course, en s’immobilisant 20 secondes. Un tour plus tard, il s’exécute. La manoeuvre permet à la Yamaha n°17 de lui ravir à nouveau la deuxième place.

14 avril 02 - 12H30 Les deux Suzuki du SERT toujours en tête

A un peu plus de deux heures de l’arrivée, le podium final commence à se dessiner. Si rien ne vient troubler la mécanique bien huilée du SERT, il semble que les deux premières places du podium lui soient destinés. Mais la menace Yamaha n’est pas complètement écartée puisque la Free Bike est à une vingtaine de secondes derrière dans le même tour que les machines usine. Sauf miracle, les hommes du GMT N°94 ne monteront pas sur le podium cette année, puisque leur Suzuki pointe avec 5 tours de retard. Cette machine est 4ème au classement scratch. La bagarre est aussi chaude en stocksports puisque la N°27 qui mène est talonnée à 40 secondes par la Suzuki d’Infini Team. Tout n’est pas encore gagné !

14 avril 02 - 14H00 La pluie menace

Les deux Suzuki du SERT caracolent gaillardement en tête, avec la Yamaha N°17 en troisième position à un tour derrière. La Suzuki N°2 tourne en 1’41’’777 alors que sa consoeur est en 1’41’’017 bel exemple de régularité. Le ciel qui était resté nuageux toute la matinée vient de se couvrir de sombres nuages noirs. La pluie viendrait-elle jouer les trouble fêtes lors de cette dernière heure de course ? En Stocksports la Suzuki N°27 mène toujours talonnée par la Suzuki N°10 à une vingtaine de secondes. La N°86 suit en troisième position de la catégorie à un tour.

14 avril 02 - 14H10 La pluie tombe sue le circuit Bugatti

Arrivée de la pluie : vent de panique dans les stands.Nombreuses chutes

14 avril - 15H30 Doublé de Suzuki

Le déroulement de la course s’est brusquement accéléré 45 mn avant la fin, puisqu’une légère pluie a envahi la piste du Mans, rendant les opérations encore plus délicates. la tension est monté d’un cran dans les paddocks du SERT et de Free bike, quel choix de pneus adopter pour les derniers instants ? D’autant que les écarts entre les deux "usines" et leur poursuivant n’est que de deux tours. Aucune erreur n’est permise ! A 15H00 le résultat est conforme aux prévisions puisque la Suzuki N°2 de Jean Michel Bayle, Nicolas Dussauge et Sébastien Gimbert franchit la ligne d’arrivée avec 1’04’’444 d’avance sur la Suzuki N°2. La Yamaha Free Bike N°17 monte sur la 3ème marche du podium avec un écart de deux tours. GMT N°94, victime de problèmes d’amortisseur n’a pas pu renouveler son exploit de l’année dernière, et n’a jamais eu les moyens de revenir sur la tête de course


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook